Braconnage de loups dans les Hautes-Alpes : FERUS alerte le préfet | FERUS

Braconnage de loups dans les Hautes-Alpes : FERUS alerte le préfet

Lettre ouverte préfet hautes-alpes braconnage loup

Photo © Colibri-J.L. Paumard

Lettre ouverte envoyée à M. Pierre BESNARD, préfet des Hautes-Alpes, le 3 septembre 2013.

Monsieur le Préfet,

Dans le dernier Bulletin d’info du Réseau Loup (page 8/20 de l’annexe : Listing d’indices hors Mercantour), on peut lire dans le listing d’indices qu’une dépouille a été trouvée le 27 avril 2013 sur la commune de Montmaur (Hautes-Alpes). Donnée retenue par l’ONCFS, mais sans plus de précisions car ce cas de mortalité n’est pas détaillé ailleurs dans le bulletin.

Nous nous permettons donc de vous demander des précisions sur ce cas de mortalité car, d’après une de nos sources, bien que la carcasse soit en état de décomposition avancé, l’autopsie aurait relevé un impact de balle au niveau de l’omoplate. Si tel est le cas, pouvez-vous nous confirmer officiellement que cet animal sera bien décompté du plafond 2013 ?

D’autre part, nous nous interrogeons sur le faible nombre d’attaques relevé cet été dans votre département qui semblerait confirmer les rumeurs de braconnage que nous pouvons entendre ça et là, notamment dans l’interview de M. Jacques Chevallier, président de la fédération départementale des chasseurs sur les antennes de D!CI RADIO tout récemment. Le commentaire sur le site de cette radio est éloquent : « Avec le faible nombre d’attaques de cet été c’est la question qui se pose, les loups des Hautes-Alpes ont-ils été victimes d’empoisonnement… Le président de la fédération départementale de la chasse, Jacques Chevallier dit ne pas en savoir plus sur la question. C’est en fait un secret de polichinelle : beaucoup de loups ont été empoisonnées dans les Hautes-Alpes par les éleveurs exaspérés par les attaques ».

Nous vous demandons donc si vous êtes informés de ces rumeurs et de bien vouloir nous fournir les chiffres qui sont en votre possession à ce sujet. Si tel est le cas, comme le prévoit le plan loup, avez-vous demandé à l’ONCFS une intensification de la surveillance et de la répression du braconnage ?

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, à mes respects les plus profonds.

J’adresse copie de ce courrier au ministère.

Le président de FERUS – Jean François DARMSTAEDTER

+ d’actus

Chargement…

Share

1 commentaire pour Braconnage de loups dans les Hautes-Alpes : FERUS alerte le préfet