Les éleveurs obtiennent l'éradication du loup en Savoie avec des méthodes anti-démocratiques | FERUS

Les éleveurs obtiennent l'éradication du loup en Savoie avec des méthodes anti-démocratiques

loup cible 3

Mise à jour du 8 septembre :

Le parc national de la Vanoise a porté plainte et la la gendarmerie a ouvert une enquête. Par ailleurs, le directeur du parc, auteur de l’une des 3 plaintes déposées, a demandé à ses agents de faire valoir leur droit de retrait si le ton monte avec les éleveurs lorsque des constats d’attaques sont réalisés.

Communiqué de presse, FERUS, 3 septembre 2015.

Les éleveurs obtiennent l’éradication du loup en Savoie avec des méthodes anti-démocratiques

L’état se couche devant les preneurs d’otages, à croire que l’illégalité et la violence, ça paye !

Suite à la séquestration par des éleveurs savoyards durant toute une nuit et une matinée du Président du Parc national de la Vanoise, de son directeur, et du chef du secteur de Modane, le préfet a fini par concéder non pas 5 mais 6 tirs de prélèvement de loup. Plutôt que de la condamner, le préfet choisit donc de soutenir voire même d’encourager une action totalement illégale et anti-démocratique. Pourtant, le rôle de ce haut fonctionnaire de l’Etat n’est-il pas de faire respecter les lois et les valeurs de la République en toute neutralité ?
Et de se renseigner ? En effet, lorsque Luc Etellin, le président du Syndicat des éleveurs de moutons de Savoie, justifie cette action par « le ras le bol des éleveurs face à l’éternelle augmentation des attaques de loups sur leurs troupeaux ovins », il ment : au 31 août, les dégâts ont chuté de 30 % en Savoie par rapport à l’année 2014 (chiffres officiels : 452 victimes en 2014 contre 316 en 2015 [Source]).

En accordant le tir de 6 loups, c’est l’éradication pure et simple du loup en Savoie que le préfet programme, et ce pour quelques troupeaux non-protégés. En effet, à l’issue de l’hiver 2014-2015, la population minimale de loups en Savoie détectée par l’ONCFS est de 7 loups, et un loup a déjà été tué en Maurienne le 13 juillet 2015.

Et pour en rajouter encore une couche dans ce délire administratif visant à détruire une espèce protégée, le Ministère de l’Ecologie annonce étudier les possibilité de tuer des loups dans la zone coeur du Parc National de la Vanoise…
Après les tentatives de déclassement du loup auprès de la Commission Européenne, la destruction d’une espèce protégée dans un espace protégé est devenu le nouvel objectif de la Ministre de l’Ecologie !
Lâcheté, injustice, incompétence et irresponsabilité sont donc devenus les maîtres-mots de nos autorités.
Ferus dénonce cette nouvelle dérive de l’Etat et condamne l’impunité qui encourage les actions illégales de certains éleveurs.

+ d’actus

Chargement…

Share

2 commentaires pour Les éleveurs obtiennent l’éradication du loup en Savoie avec des méthodes anti-démocratiques