Mort de l'ourse Cannelle : victoire du WWF dans son procès contre une société de chasse | FERUS

Mort de l'ourse Cannelle : victoire du WWF dans son procès contre une société de chasse

cannelle

L’ourse Cannelle © ONCFS, Réseau Ours Brun, JJC

Communiqué du WWF, 29 mai 2013.

LA MORT DE L’OURSE CANNELLE NE RESTERA PAS IMPUNIE :

LA SOCIÉTÉ DE CHASSE INCRIMINÉE CONDAMNÉE À DES DOMMAGES ET INTÉRÊTS

Après 9 ans de procédure, le WWF France vient de remporter le procès intenté à la société de chasse qui avait organisé une battue au sanglier ayant conduit à la mort de l’ourse Cannelle. La responsabilité de cette Association Communale de Chasse Agréée est donc pleinement reconnue, puisqu’il est démontré qu’elle avait connaissance de la présence de l’ourse sur son territoire d’intervention. Elle vient d’être condamnée à verser 53 000 euros de dommages et intérêts.

Cannelle était la dernière ourse de souche purement pyrénéenne

Elle a été abattue par un chasseur d’Urdos, en vallée d’Aspe (Pyrénées-Atlantiques), le 1er novembre 2004. Accompagnée de son ourson, Cannelle avait fait une charge d’intimidation sur le chasseur. Celui-ci commettait alors l’irréparable.

La mort de l’animal avait provoqué une vague d’indignation en France, incitant le gouvernement à mettre en place un plan de « renforcement de la population d’ours bruns » dans les Pyrénées avec l’introduction de 5 plantigrades slovènes en 2006.

Malheureusement, la situation de la population d’ours n’a pas cessé de se dégrader.

La survie de l’espèce grandement menacée

Aujourd’hui les Pyrénées françaises et espagnoles ne comptent plus qu’une vingtaine d’ours. C’est insuffisant pour permettre le maintien durable de l’espèce sur le massif pyrénéen. Aucun des deux noyaux constituant la population actuelle n’est viable. Celui des Pyrénées Centrales reste insuffisant, malgré les lâchers de 2006. Quant à celui des Pyrénées Occidentales, composé seulement de deux mâles, dont Cannelito l’ourson de Cannelle, il est au bord de l’extinction, alors qu’il couvre la moitié de l’aire de répartition pyrénéenne.

La survie de l’ours dans les Pyrénées exige désormais une politique volontariste et ambitieuse.

Une pétition pour un engagement de nos gouvernements

Le WWF France, au côté du collectif Ours-Pyrénées (dont fait partie FERUS, ndlr), demande aux gouvernements français et espagnol une action forte et durable pour la restauration dans les Pyrénées d’une population viable d’ours. Cette restauration ne pourra se faire que via des plans de conservation et de restauration concertés et harmonisés, incluant :

- Le renforcement immédiat des deux noyaux de population d’ours .

- Une meilleure protection juridique de l’ours brun en France et en Espagne.

- Une meilleure protection de son habitat en France et en Espagne.

- Une politique volontariste de valorisation pour les populations locales de ce patrimoine naturel exceptionnel.

- Des mesures efficaces qui favorisent la cohabitation, la prévention et la compensation des dommages à l’élevage pyrénéen.

A cette fin, signez et faites signer la pétition en ligne :

http://www.avaaz.org/fr/petition/Petition_Ours_Pyrenees_Peticion_oso_Pirineos/

+ d’actus

Chargement…

Share

1 commentaire pour Mort de l’ourse Cannelle : victoire du WWF dans son procès contre une société de chasse