Présence de l'ours en Pyrénées occidentales : ALERTE ROUGE | FERUS

Présence de l'ours en Pyrénées occidentales : ALERTE ROUGE

Cannellito_13juin2015_Luz65_ONCFS

Cannellito en juin 2015 dans les Hautes-Pyrénées. Photo ONCFS

Communiqué de presse de l’association FERUS, vendredi 13 octobre 2017

Présence de l’ours en Pyrénées occidentales : ALERTE ROUGE

L’ours Cannellito, né en 2004 de la dernière ourse de souche pyrénéenne, a quitté son fief d’origine pour se rapprocher des femelles (présentes uniquement en Pyrénées centrales). L’ours Néré a suivi son fils. A ce rythme, il est fort probable que le mandat présidentiel d’Emmanuel Macron accompagne la fin de l’ours en Pyrénées occidentales.

Près d’un tiers de l’aire de répartition (Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées ouest) de la population d’ours n’est constituée depuis 13 ans que de deux ours mâles ; cette année, ils s’en sont allés dans le Luchonnais pour tenter de rencontrer des femelles.

Néré est revenu mais Cannellito semble rester loin de ses terres d’origine. Ainsi va la vie d’un ours abandonné par les Ministres et Présidents successifs.

Pendant ce temps, un jeune ours des Pyrénées centrales est venu prospecter le territoire abandonné par Cannellito. Pour combien de temps ? Les femelles ne viendront pas aussi loin.

La fin de l’ours en Pyrénées occidentales est programmée. Seule une décision rapide des représentants de l’État jusqu’au plus haut niveau peut sauver cette espèce.

 Il est urgent que l’ours ne soit plus un yo-yo politico-médiatique.

 L’absence de volonté de l’État français de prendre les mesures qui s’imposent pour assurer la pérennité de l’espèce sur le territoire national est toujours constitutive d’une faute vis à vis de ses engagements européens.

En effet, la France s’est engagée à sauver l’ours dans les Pyrénées (Convention de Berne, 1979), elle y est même obligée (Directive Habitats, 1992).

Monsieur le Ministre Nicolas Hulot et Monsieur le Président Emmanuel Macron, vous n’avez plus le choix : la France doit honorer ses engagements pour la sauvegarde de cette espèce sur son territoire. Fin des tergiversations, lâchers d’ourses requis d’urgence.

 

+ d’actus

Chargement…

Share

Les commentaires sont fermés.