Actus en France | FERUS

Nouveau Plan Ours : l'avis défavorable du CNPN

consultation ours pyrénées

Photo Roland Clerc

Jusqu’au 8 mars 2017, une consultation publique recueille l’avis des citoyens concernant le le projet de nouveau Plan Ours. Mais ce projet oublie un point primordial : de nouveaux lâchers pour sauver l’ours !

Si le texte du projet de Plan Ours prend bien en compte une partie des points relevés par le CNPN (Conseil National de Protection de la Nature), celui-ci a toutefois rendu un avis défavorable notamment parce que le projet ne prévoie pas le renforcement « en urgence [de] la population ursine occidentale (plusieurs femelles) pour éviter sa disparition et, à moyen terme, [de] la population centrale », conformément aux recommandations du Muséum National d’Histoire Naturelle.

==>>  l’avis du CNPN

==>> la réaction des associations de CAP Ours

==>> les recommandations du Muséum National d’Histoire Naturelle (4 femelles dans les Pyrénées occidentales et 2 femelles dans les Pyrénées centrales a minima)

Lire la suite

Share

Bretonvillers : le lynx n’était pas « déviant », mais plombé !

lynx bretonvillers

Photo Morgane Bricard

Ce 21 février 2017, un lynx considéré comme « déviant » a été capturé en Franche-Comté. Son corps contenait en fait plus d’une centaine de plombs de chasse…

Cet automne 2016, de façon très discrète, et pour le moins très éphémère, la DREAL Franche-Comté lançait une consultation publique intitulée « Effarouchement de Lynx sur la commune de Bretonvillers : enquête relative Dérogation à l’article L411-2 du code de l’environnement ». La consultation ne dura que trois jours. Il y avait urgence, le lynx « déviant » de Bretonvillers était de retour !

Ce lynx avait défrayé la chronique et agité la presse deux ans auparavant. Un lynx âgé de 12 ans semblait alors s’être spécialisé dans l’attaque et la consommation de moutons. Et cela, sur une seule et même exploitation ! Curieux comportement pour un lynx. A un tel point qu’il fut officiellement classé comme « déviant » par l’administration et l’ONCFS. Ce dernier fut chargé d’effaroucher ce drôle de lynx qui « aurait » pris goût exclusif au mouton de Bretonvillers. Avec un certain succès, faute d’un succès certain… Si on en croit « La France Agricole », journal pas forcément au top pour ce qui est de la faune sauvage, mais qui sait tirer de « bonnes » informations de l’administration française, une carcasse électrifiée fut disposée afin de dissuader le félin trop gourmand de consommer agneaux et brebis. Le lynx s’y est laissé prendre. Et a déguerpi comme un éclair de la dite exploitation. Mais le succès resta mitigé : le félin récalcitrant avait pris ses nouveaux quartiers non loin de là, un peu plus haut dans le village, et dévora les moutons du voisin…

Lire la suite

Share

Quand l’argent public perfuse l’élevage de montagne

desormaisCette vidéo, dont nous ne sommes pas les auteurs, est une synthèse des subventions attribuées à l’élevage de montagne, notamment celui situé en zones à loups.

Ces chiffres ne sont pas nouveaux et nous les relayons régulièrement.

Nous faisons le choix de diffuser cette vidéo et chaque citoyen pourra ainsi en tirer ses propres conclusions.

Share

Mme la Ministre : Pas de Plan Ours sans ours !

ours slovénie FERUS

Ours en Slovénie. Photo Roger Isoard

 Communiqué de presse CAP – Ours - le 16 Février 2017

Consultation publique

Mme la Ministre : Pas de Plan Ours sans ours !

 

Alors que toutes les études, dont celle du Muséum National d’Histoire Naturelle, concluent que le seul moyen de sauver l’ours dans les Pyrénées est d’en lâcher quelques nouveaux, après des années d’études et de concertation, le Ministère de l’Ecologie propose … de ne rien faire !

Les associations de la coordination Cap Ours appellent donc toutes les personnes attachées à la protection de la Biodiversité à exiger un « vrai Plan Ours » lors de la consultation publique lancée le 15 février sur le site de la DREAL Occitanie.

Lire la suite

Share

NON au tir de 40 loups. Participez à la consultation publique !

loup alpes ferus

Loup sauvage dans les Alpes. Photo Patrice Montero

Consultation publique jusqu’au 21 février 2017

Donnez votre avis aux deux projets d’arrêtés ministériels prévoyant le tir de 4 loups supplémentaires jusqu’en juillet 2017. Le tir de 36 loups a été autorisé ; 33 ont déjà été abattus.

Pour donner votre avis, c’est =>> ICI, en bas de la page, dans « votre message ».

IL EST TRÈS IMPORTANT QUE VOUS PARTICIPIEZ. L’Etat français doit savoir que les citoyens sont favorables aux loups et hostiles aux abattages.

Quelques éléments dont vous pouvez vous inspirer pour laisser votre commentaire au ministère de l’Écologie :

- Le nombre de loups en France a baissé depuis 2014, ces tirs mettent encore plus en péril la population de cette espèce protégée. Avec ces 4 loups supplémentaires, ce sont 40 loups en tout qui peuvent être tués sur une petite population estimée à 292 individus en 2015-2016 (chiffres ONCFS).

Lire la suite

Share

Le braconnage des oies et après ? Celui des loups ???

loup alpes ferus

Loup sauvage dans les Alpes. Photo Patrice Montero

Mise à jour du 6 février 2017 : Ségolène Royal est rappelée à l’ordre par le Conseil d’État !

Une fois n’est pas coutume, nous abordons un sujet qui n’est pas relié directement aux grands prédateurs. Et pourtant si. Cette année encore, la ministre de l’environnement Ségolène Royal autorise le braconnage des oies. Au-delà des abus constatés sur cette espèce, c’est toute une politique perverse de gestion de la faune sauvage par l’Etat français que nous dénonçons. En ce qui nous concerne plus particulièrement, nous allons devoir batailler plus que jamais pour nos grands prédateurs et notamment contre la chasse aux loups qui s’est généralisée en France ces dernières années « grâce » à la complaisance de la France envers les lobbies de la chasse et de l’agriculture.

Communiqué de presse LPO France (Ligue pour la Protection des Oiseaux) – jeudi 26 janvier 2017

Déni de justice, déni écologique, Ségolène Royal autorise la chasse aux oies après la date de fermeture officielle !

Lire la suite

Share

Consultation publique pour relâcher les lynx en détresse jusqu'au 17 février

lynx-eric-durr-FERUS

Photo Eric Durr

Le ministère de l’Environnement vient de proposer une consultation publique au sujet du lynx. Il s’agit de renouveler un arrêté ministériel permettant au centre de sauvegarde Athenas, situé dans le Jura, de capturer, soigner puis relâcher des lynx en détresse suite à des causes anthropiques, notamment collisions routières.

Les départements concernés sont le Doubs, le Jura, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort et l’Ain.

Ce renouvellement est primordial concernant les jeunes lynx retrouvés orphelins suite à la disparition de leur mère (collision routière, braconnage). Plusieurs cas sont signalés chaque année et plusieurs lynx peuvent ainsi être relâchés dans la nature.

D’autre part, la population de lynx dans le massif jurassien stagne actuellement. La survie de chaque lynx est donc importante.

Merci de participer à cette consultation jusqu’au 17 février 2017 en indiquant votre avis favorable dans la question « vos remarques » ==>> ICI.

Lire la suite

Share

Dites NON au tir de 4 loups supplémentaires

consultation-publique loup

Photo © Jocelyne Thomas

Consultation publique jusqu’au 21 février

La réaction du collectif CAP Loup (dont FERUS fait partie) :

Deux projets d’arrêtés ministériels prévoient d’autoriser chacun l’abattage de 2 loups jusqu’à juillet 2017, en plus du « plafond » fixé à 36 abattages pour l’année 2016-2017. Ce projet d’arrêtés est en consultation publique. Chacun peut donner son avis en bas de la page sur le site du ministère dans « votre message »). Une synthèse des réponses devra être donnée par le ministère à l’issue de la consultation.

- la chasse aux loups menée par la France est illégale au niveau européen. Nos associations ont depuis longtemps porté plainte contre la France auprès de l’Europe.

- Au moins 39 loups morts sont connus depuis juillet 2016, dont 38 tués par l’Homme. L’État ne décompte que les 33 abattus et oublie ceux trouvés morts sur la route.

- Les tirs de loups n’ont pas d’efficacité pour la protection des troupeaux. C’est même souvent contreproductif ! Abattre 4 loups supplémentaires n’empêchera jamais la prédation sur les troupeaux insuffisamment protégés.

Lire la suite

Share

La plaquette le Lynx en France - FERUS

plaquette lynxFERUS vient de rééditer sa plaquette « Le lynx en France ».

Cette plaquette de 16 pages, adressée au grand public comme aux personnes qui fréquentent le territoire du lynx boréal, est destinée à mieux faire connaître cette espèce et à rétablir quelques vérités, afin de permettre à ce félin de poursuivre la colonisation des forêts françaises.

Sommaire :

  • Biologie (habitat et domaine vital, nourriture et techniques de chasse, comportement envers l’homme, reproduction)
  • Le lynx en France, de sa disparition à son retour (le retour du lynx, la population actuelle)
  • Carte répartition en France (2015)
  • Un animal protégé mais menacé (les menaces)
  • Le lynx et l’élevage
  • Le lynx et la chasse
  • Perspectives

    Lire la suite

Share