Le retour du loup en Val de Loire : une bonne nouvelle pour la biodiversité !

Le loup photographié dans le Loir-et-Cher en juin 2020

Un loup a été détecté pour la première fois dans le Loir-et-Cher, dans le secteur de La Chapelle-Vicomtesse. Confirmée par l’Office Français de la Biodiversité (OFB), cette observation datant de juin et attestée par des images de pièges photographiques, sera peut-être à l’avenir complétées par des résultats d’analyse ADN qui permettront d’en savoir plus sur cet individu.

C’est la quatrième fois qu’un loup est repéré en quelques mois en région Centre-Val de Loire.

L’association FERUS, dédiée à la protection des grands prédateurs en France (loup, ours et lynx) se réjouit de ces incursions en région Centre-Val de Loire. Ces passages liés au phénomène de dispersion de cette espèce n’ont rien d’étonnant, et sont une

Lire la suite

Nouveauté boutique : DVD Marche avec les loups

DVD – Marche avec les loups

Jean-Michel Bertrand

Deux années durant, Jean-Michel Bertrand a mené une véritable enquête pour tenter de comprendre le fonctionnement complexe et erratique de ces jeunes loups, leurs rencontres avec leurs semblables et les opportunités de se mettre en couple. Dans le sillage des loups nomades, le film nous raconte comment ceux-ci doivent traverser des territoires hostiles déjà occupés par leurs semblables et dans lesquels ils ne sont pas les bienvenus, ou d’autres, plus nombreux, colonisés par les humains.

Après La Vallée des Loups, le nouveau documentaire de Jean-Michel Bertrand !  Un road movie passionnant aux images stupéfiantes. Une enquête complexe et minutieuse en immersion totale dans la nature aux côtés d’une meute de loups sauvages.

FERUS est partenaire du film.

==>> le livre du film

Lire la suite

Mortalité des loups - 2020

En 2020, malgré les mises en garde des scientifiques et l’opposition des citoyens, les pouvoirs publics autorisent de nouveau l’abattage de 90-100 loups, soit 17-19 % de la population de loups estimée (toutes les infos dont l’avis de FERUS, l’avis défavorable du CNPN, etc. ==>> ICI).

A ce jour, 83 loups ont été décomptés du plafond 2020.

En 2019, 98 loups ont été décomptés du plafond des 100 loups à abattre ==>> ICI.

Pour rappel, le loup est classé vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées en France (UICN).

Lire la suite

Séjour loup Mercantour - du 24 au 27 septembre 2020

Photo Patrice Montero (Alpes du Sud)

Au cœur du massif du parc national du Mercantour, se retrouver en immersion sur le territoire de la meute historique de la Vésubie-Tinée, randonner en montagne sur les secteurs de présence avérée du loup, découvrir les vallées du Boréon et de la Madone de Fenestre et leurs panoramas exceptionnels, découvrir les indices de
présence, observer les chamois, bouquetins et mouflons. Visite du Parc alpha, soirée film et discussion autour du dossier loup.

Hébergement 3 nuits en gite – chambre double ou triple – En plein cœur du village de Saint Martin de Vésubie, à proximité des commerces et restaurants, maison du parc et office de tourisme.

Séjour en partenariat avec Pierre Peyret, accompagnateur en montagne et vice-président de FERUS (site web Les Chemins de Pierre).

Lire la suite

Une queue de loup en cadeau : nous demandons des précisions au procureur de la République

Photo Anthony Kohler

Mise à jour du 18 septembre 2020 :  le président du département des Hautes-Alpes Jean-Marie Bernard comparaitra le 8 décembre prochain pour détention, transport et cession d’une partie d’une espèce protégée.  Il encourt jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

Mise à jour du 28 février 2020 : le procureur de la République a répondu à notre courrier et nous a indiqué qu’une enquête avait été diligentée

Communiqué de presse de l’association FERUS, 25 février 2020

 Pour le départ de la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer, le président du Département des Hautes-Alpes Jean-Marie Bernard n’a rien trouvé de mieux à faire que de lui offrir…une queue de loup.

Un « clin d’oeil », selon ses termes, que nous trouvons de très mauvais goût. Nous ne pouvons qu’être étonnés, voire atterrés, de voir cette pratique d’un autre âge dans un pays développé au 21ème siècle. Comment un élu de la République peut-il à ce point mépriser une espèce protégée et menacée ? N’est-il pas au courant de l’actuelle grave crise de la biodiversité ?

Lire la suite

L'Echo des Tanières n° 51 : au moins 5 portées et 10 oursons en 2020

Ourse et ses deux oursons de l’année, Melles (Ariège), août 2020. Photo OFB

L’Écho des tanières n° 51/ janvier – août 2020, le bulletin du Réseau Ours Brun, vient de paraître (à télécharger ICI) avec le bilan des activités de recherche sur le terrain, la cartographie et les informations diverses de janvier à aôut 2020.

Les photos et vidéos automatiques de cette période viennent également d’être diffusées sur la chaîne Youtube de l’ONCFS (ci-dessous).

En bref :
L’aire de répartition s’étend de la vallée d’Aspe (64) à l’ouest, versant français, jusqu’à la vallée de l’Oriège à l’est. Les croisements des données avec les partenaires espagnoles permettent à ce jour de dénombrer au moins 5 portées dans les Pyrénées centrales, soit 10 oursons de l’année (2 portées de 3 oursons, 1 portées de 2 oursons et 2 portées de 1 ourson). Cette période a également été marquée par la mort de deux ours : l’ours Cachou dans le Val d’Aran et un jeune mâle tué par balle à Ustou. Du fait des enquêtes judiciaires en cours, aucune autre information n’est disponible actuellement. Dans les Pyrénées occidentales, il a été constaté l’arrêt des colliers GPS des deux femelles Sorita et Claverina suite à l’épuisement des batteries. Les deux  colliers s’ouvriront dans tous les cas automatiquement fin 2021.

 

Lire la suite

Décod'Ours : nous démontons les fausses informations véhiculées dans les médias

FERUS et Pays de l’Ours-ADET ont lancé l’opération Décod’ours, dont le but est de démonter les fausses informations véhiculées dans les médias par les opposants à l’ours.

Décod’Ours n° 18

Article décodé : La guerre de l’ours (Paris Match, 19 juillet 2020).

Extraits :

  • « L’an dernier, sur l’estive, on a perdu 100 brebis. L’ours tue le pastoralisme», confie Philippe Perisse. » FAUX ! En 2019, 18 bêtes mortes sur cette estive pour lesquelles « la responsabilité de l’ours ne peut être écartée » (Sources : données DDT09). Le reste est de la mortalité en estive mise sur le dos de l’ours par cet éleveur qui est potentiellement en conflit d’intérêt : l’ours, actuellement seul prédateur protégé sur cette commune, est la seule cause de mortalité pouvant être légalement indemnisée.
  • « Il sait que les ours sont nombreux ici. Une cinquantaine, d’après les autorités. » FAUX ! 52 ours repérés dans toutes les Pyrénées en 2019. Il ne peut y en avoir une cinquantaine dans le secteur de Pouilh.

Lire la suite

Palatinat : deux nouvelles portées !

Photo d’illustration Anthony Kohler

Note de FERUS : une bonne nouvelle pour le projet de réintroduction du lynx dans le Palatinat allemand et également pour le lynx dans les Vosges françaises, menacé d’extinction imminente.

Communiqué Fondation Nature et Environnement de Rhénanie-Palatinat, 6 septembre 2020

Des jeunes lynx dans le Dahner Felsenland et à l’ouest de la B270

Grâce au signalement de chasseurs locaux à l’unité de suivi des grands carnivores du FAWF, deux naissances et au total 5 jeunes ont pu être documentées. Deux observations de jeunes lynx ont été signalées à l’unité de suivi des grands carnivores du Centre de Recherche pour l’écologie forestière et la sylviculture (FAWF). Ainsi, il a pu être démontré qu’au moins deux femelles ont eu des jeunes. « Avec l’aide des chasseurs locaux, des naissances ont pu être documentées cette année. Mes remerciements pour cette attention et ce signalement rapide. Cet engagement commun avec les chasseurs est essentiel pour la réussite de la réintroduction », indique Mme Höfken, Ministre de l’environnement. « Les signalements au « suivi des grands carnivores » du Land, sont de plus en plus importants. De moins en moins de lynx portent des colliers GPS, et le suivi des lynx dépend

Lire la suite

C'est officiel, le lynx est de retour en Belgique !

Le lynx photographié en Wallonie en août 2020

Depuis des années, des observations et indices de lynx en Belgique sont rapportés mais sans aucune preuve formelle. Alors considéré comme éteint dans le pays, une photo l’atteste désormais officiellement : le lynx est de retour en Belgique !

L’animal a été photographié ce 27 août en Wallonie, dans la vallée de la Semois. C’est un résident flamand de la région qui a capturé l’animal sur son piège-photographique. Au vu des observations depuis février dernier, l’espèce semble être installée dans le sud de la Belgique depuis au moins quelques mois. Les autorités vont accentuer les recherches sur le terrain afin de collecter des échantillons génétiques qui pourraient déterminer l’origine de l’animal.

Le lynx a disparu de Belgique depuis 300 ans.

Lire la suite