L’Écho des tanières n° 46 et 47

Ours subadulte d’un an et demi en août 2018 à Auzat (Ariège)

L’Écho des tanières n° 46 (septembre 2018) et 47 (octobre 2018), le bulletin mensuel du Réseau Ours Brun, vient de paraître avec le bilan des activités de recherche sur le terrain, la cartographie et les informations diverses des mois de septembre et d’octobre 2018.

==>> L’Écho des tanières n° 46

==>> L’Écho des tanières n° 47

Les photos et vidéos automatiques de septembre et octobre 2018 viennent également d’être diffusées sur la chaîne Youtube de l’ONCFS (ci-dessous).

En bref :

En septembre, La présence régulière de plusieurs individus entre les communes d’Aulus et Auzat (Ariège) confirme, depuis 2 ans, la progression régulière et durable de l’aire de répartition vers l’est des Pyrénées.
En octobre, comme les années précédentes, le faible nombre d’indices relevés sur les itinéraires reflète l’activité modérée des ours en période d’hyperphagie. Les deux ourses lâchées en Béarn, quant à elle, ont parcouru de nombreux kilomètres autour de leur site de lâcher à la découverte de leur nouveau territoire. En complément des relevés GPS qui montrent un comportement exploratoire normal et une utilisation des habitats similaire à ceux fréquentés par les ours autochtones, la collecte de plusieurs crottes permet aussi de constater que les deux femelles ont rapidement trouvé leur nourriture (faines, glands, myrtilles, charogne et herbacées). Il ne leur reste plus maintenant qu’à trouver leur tanière…
Dans les Pyrénées centro-orientales, l’autre fait important de ce mois d’octobre a été la capture de l’ours Goiat dans le Val d’Aran par les agents du Consel Generau d’Aran et du Cos des Agents Rurals avec l’aide de leur hélicoptère. L’objectif de cette opération était de changer le collier émetteur de ce mâle réintroduit en 2016 dont les batteries arrivaient en fin de vie.

Lire la suite

Ré-ensauvageons la France - Gilbert Cochet et Stéphane Durand

Ré-ensauvageons la France

Gilbert Cochet et Stéphane Durand

Au cours du XXe siècle, la défaite du sauvage a semblé totale. Nous avons progressivement fait le vide autour de nous. Et pourtant, ce livre est un ouvrage optimiste. Tout n’est pas perdu, loin de là. Car, malgré tout ce que nous lui avons fait subir, la nature résiste. Mieux, elle revient ! Favoriser le retour de la nature sauvage : c’est l’enjeu économique de demain.

176 p.

21,7 x 11,5 cm

Lire la suite

Les ourses Claverina et Sorita sont arrivées en Béarn

Le lâcher de Claverina

Mise  à jour du 12 novembre 2018 : l’ONCFS diffuse les images du lâcher de Sorita ==>> YouTube

Voir aussi : l’album photo des lâchers

Communiqué de l’ONCFS, 5 octobre 2018 :

Elle pèse 140kg et son âge est estimé à 7 ans. Elle se prénomme Claverina. Au petit matin du 4 octobre, cette jeune ourse est arrivée en Béarn, dans le département des Pyrénées-Atlantiques (64), et a découvert son nouvel environnement, après un long voyage depuis la Slovénie.
Claverina est un prénom féminin qui puise dans le patrimoine béarnais et signifie « héritière » pour les spécialistes des langues occitanes ou, plus littéralement, « celle qui détient les clés ». Claverina peut en effet être considérée comme l’héritière de Cannelle, la dernière ourse de souche pyrénéenne.
Elle est la première ourse femelle à fouler le sol du Béarn depuis une décennie, dans une région où il ne reste que deux ours mâles. Son prénom témoigne de la volonté de l’État français de s’engager pour la conservation durable de l’espèce dans les Pyrénées.

Lire la suite

La bête qui mangeait le monde - Par Antoine Nochy

La bête qui mangeait le monde

Antoine Nochy

L’auteur, philosophe, écologue, spécialiste de la cohabitation avec les animaux sauvages, a été formé à l’étude et à la gestion du loup par les scientifiques du parc du Yellowstone. Il vit dans les Cévennes, près du Gévaudan, au royaume de cette bête dont on disait autrefois qu’elle mangeait le monde. Il a arpenté les sentiers, les berges, les drailles à la recherche des signes et traces de présence du loup et a écouté parler les hommes.

277 p.

21 x 13,5 cm

Lire la suite

L'album photo des lâchers de Sorita et Claverina

Voir aussi :

Les ourses Claverina et Sorita vont bien ! (communiqué ONCFS, 31 octobre 2018)

Les ourses Claverina et Sorita sont arrivées en Béarn (communiqué ONCFS, 5 octobre 2018)

Le sauvetage de l’ours en Béarn est en marche (communiqué FERUS / Pays de l’Ours-ADET, 5 octobre 2018)

Un grand jour pour les Pyrénées et la biodiversité ! (communiqué FERUS, 4 octobre 2018) 

Lire la suite

La guerre des meutes - Jocelyne Thomas

La guerre des meutes

Jocelyne Thomas

L’auteure réalise son rêve d’enfant : aller à la rencontre des loups, les comprendre, les aimer surtout…
Cette quête dure plus de dix sept ans pendant lesquels elle photographie tous leurs gestes, leurs expressions, leur vie. De sa présence respectueuse auprès d’eux va naître une histoire d’amour magnifiquement écrite et illustrée de superbes photographies.

92 p. – 25 x  21 cm

22 euros + frais d’envoi

Lire la suite

Décod'Ours : nous démontons les fausses informations véhiculées dans les médias

FERUS et Pays de l’Ours-ADET ont lancé l’opération Décod’ours, dont le but est de démonter les fausses informations véhiculées dans les médias par les opposants à l’ours.

Décod’Ours n° 7, novembre 2018

Le Canard Enchaîné du 10 octobre 2018 s’emmêle un peu les pinceaux.

Exemples :

  • « Les deux ourses avaient voyagé de leur Slovénie natale en avion-cargo ». FAUX ! Les seuls moyens aériens mobilisés ont été l’hélicoptère depuis Pau et Tarbes, pour éviter les blocages routiers illégaux d’une poignée d’opposants.
  • « Pour la seule année 2018, l’État a prévu de débourser près de 3,4 millions d’euros. Dont un demi-million pour la seule « cohabitation [des ourses] avec les activités humaines (sic) » ==>> Les 3.4 millions d’euros par an du plan ours, sur 10 ans, concerne, pour sa part, non seulement ces deux nouvelles ourses, mais aussi les 43 autres ours existant dans les Pyrénées, et le prévisionnel de croissance de cette population. Rien de bien nouveau, il s’établit dans la continuité des actions depuis 20 ans.

Voir le Décod’Ours n° 7 en intégralité et avec les sources ==>> ICI

Lire la suite

76 fondations et associations contre les excès et provocations de la chasse

Photo Rupert Smith

Manifeste paru le 3 novembre 2018, jour de la Saint-Hubert (patron des chasseurs) dans Le Parisien

APPEL DE 76 FONDATIONS ET ASSOCIATIONS CONTRE LES EXCÈS ET PROVOCATIONS DE LA CHASSE

En cette rentrée, il n’est pas une journée sans nouvelle provocation de la part des dirigeants des instances cynégétiques et des élus qui les soutiennent : grande campagne visant à faire croire que les chasseurs sont les premiers écologistes de France ; annonce de la réouverture des chasses présidentielles ; cadeaux fiscaux aux plus riches d’entre eux avec la baisse du prix du permis national ; subventions scandaleuses de la part de certaines collectivités ; déclarations méprisantes de la part de responsables cynégétiques ; braconnage assumé publiquement dans la presse ; combats permanents contre la protection des espaces naturels et des espèces comme les prédateurs dont les mustélidés ; prosélytisme dans les écoles…

 

Le tout sous la bienveillance manifeste de quelques élus en quête de voix, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’État.

Les sondages sont constants, les Françaises et les Français ne se reconnaissent pas dans ces excès de violence car ils en connaissent la réalité et les conséquences :

Lire la suite

Le chacal doré fait son chemin vers la France

Photo Martin Steenhaut / www.martinsnature.com

Article paru dans Faune Sauvage (ONCFS) n° 320, 3ème trimestre 2018
Originaire du sud-est de l’Europe, dans la région des Balkans, le chacal doré étend actuellement sa distribution géographique sur le continent, d’est en ouest et du sud vers le nord. Aujourd’hui, les populations reproductrices les plus proches de la France sont installées dans le nord-est de l’Italie, et des individus ont été récemment observés en Suisse, dont un à moins de 100 km de la frontière française. Fin 2017 et début 2018, des photographies ont été prises dans la région du Chablais, en Haute-Savoie, qui attestent de la présence de l’espèce sur le territoire français.
Télécharger l’article ==>> ICI.

Lire la suite