Appel à bénévoles le 23 janvier en Ariège pour un chantier favorisant la biodiversité

Appel à bénévoles, chantier collectif : plantation d’arbres fruitiers à Balaguères (Ariège), samedi 23 janvier 2021, à partir de 9h (le chantier se terminera avant 18h afin de respecter le couvre-feu).

Dans le cadre de notre programme Api’Ours, programme pour la biodiversité dans les Pyrénées.

A Agert, sur la commune de Balaguères, versant sud face aux Pyrénées, nous proposons d’enrichir et de protéger un jeune verger planté sur un terrain privé. Comme le montre la photo, il y a déjà des arbres, mais leurs protections sont à refaire.

Nous planterons une dizaine d’arbres sur ce terrain et protégerons la vingtaine en place.

Lire la suite

Lynx braconné dans le Doubs : FERUS porte plainte

La DREAL Bourgogne-Franche-Comté vient de le confirmer : l’autopsie a montré que le lynx retrouvé mort fin décembre dans le Doubs (canton de Quingey) a bien été braconné, par arme à feu. Une enquête a été ouverte.

FERUS va porter plainte et demander le remplacement de cet animal.

En 2020, ce sont donc au moins trois lynx qui ont été braconnés (et pour lesquels FERUS a porté plainte) : en mars  dans le Jura et en janvier dans le Haut-Rhin.

Le lynx est classé « en danger » sur la liste rouge France de l’Union Internationale de Conservation de la Nature (UICN). Ces cas de braconnage mettent à mal la conservation et la restauration de l’espèce en France.

La destruction d’un lynx, espèce protégée, est passible d’une peine maximale de 3 ans de prison et 150 000 € d’amende.

Lire la suite

La Gazette des grands prédateurs n° 78 (décembre 2020)

La Gazette des Grands Prédateurs n° 78, décembre 2020

Annus horribilis

2020, « Annus horribilis » pour les hommes et les femmes de tous les pays touchés par la Covid-19, à tous points de vue.

« Annus horribilis » aussi pour nos grands prédateurs car la pression, notamment sur le loup, non seulement ne s’est pas démentie, mais s’est renforcée. Ce n’est guère mieux pour l’ours qui a payé cher, lui aussi, le comportement criminel des humains puisque trois animaux ont été tués, réduisant de plus de 5 % la population d’ours pyrénéenne. Et un plan Lynx qui tarde à se mettre en place et nous laisse sceptiques sur l’avenir.

Cette dernière Gazette de fin d’année est traditionnellement l’occasion de faire le point et de souhaiter à nos adhérents et sympathisants de belles fêtes et une belle future année…

Lire la suite

Mortalité des loups - 2020

En 2020, malgré les mises en garde des scientifiques et l’opposition des citoyens, les pouvoirs publics peuvent autoriser l’abattage de 121 loups, soit 21 % de la population de loups estimée (voir ==>> ICI).

En 2020, 105 loups ont été décomptés du plafond ==>> tableau DREAL

En 2019, 98 loups ont été décomptés du plafond des 100 loups à abattre ==>> ICI.

Pour rappel, le loup est classé vulnérable sur la liste rouge des espèces menacées en France (UICN).

Lire la suite

Parole d’ours 2020 : la population favorable au remplacement des ours éliminés par la main de l'homme

Photo Jacques Carriat

Malgré l’année COVID, la campagne de sensibilisation et d’information de notre programme Parole d’ours a pu se dérouler correctement cet été dans les Pyrénées. L’action s’est déroulée du 29 juin au 29 août avec 5 encadrant-e-s et 16 bénévoles. Entre le 18 juillet et le 29 août, une équipe de 4 personnes/semaine (1 encadrant-e et 3 bénévoles) a été à la rencontre des gens sur les marchés pyrénéens pour les questionner sur l’ours dans les Pyrénées. Plus de 70 000 plaquettes d’information diffusées dans plus de 200 communes pyrénéennes et 772 personnes ont été interrogées. L’essentiel des refus concernant la documentation proposée est lié au manque de place, au respect des règles sanitaires, seuls 5 commerçants donnent comme raison leur opposition à la présence de l’ours.

Lire la suite

Un sondage l’atteste : les Français nettement favorables au remplacement des ours tués

L’ours Cachou, découvert mort en avril 2020

Communiqué, 14 décembre 2020

Un sondage l’atteste : les Français sont nettement favorables  au remplacement des ours tués par l’homme dans les Pyrénées

Enfin une mesure populaire … !
Le gouvernement peut être rassuré : son engagement de remplacer tout ours mort de cause humaine dans les Pyrénées est nettement soutenu par les Français.

Le sondage réalisé par l’IFOP1 pour quatorze associations impliquées en faveur de l’ours dans les Pyrénées est clair : les Français sont nettement favorables au principe de remplacer les ours tués par l’homme dans les Pyrénées.

C’est la première fois qu’un sondage est réalisé sur cette question spécifique, et il en ressort :

Lire la suite

Une queue de loup en cadeau : nous demandons des précisions au procureur de la République

Photo Anthony Kohler

Mise à jour du 9 décembre 2020 :  le président du département des Hautes-Alpes Jean-Marie Bernard a comparu hier mardi 8 décembre au tribunal de Gap. Refusant la procédure de reconnaissance préalable de culpabilité, il est renvoyé en correctionnelle le 15 février 2021. Il a indiqué ne pas savoir qu’il s’agissait d’une queue de loup…alors que c’était bien l’objet du « cadeau ». A suivre.

Mise à jour du 18 septembre 2020 :  le président du département des Hautes-Alpes Jean-Marie Bernard comparaitra le 8 décembre prochain pour détention, transport et cession d’une partie d’une espèce protégée.  Il encourt jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

Lire la suite

Les grands prédateurs ont encore et toujours besoin de vous !

Chers amis adhérents, donateurs et sympathisants,

Nous pourrions presque reproduire le texte alarmiste de notre appel à dons 2019 tant la situation de nos grands prédateurs, non seulement n’a pas évolué dans le bon sens, mais surtout a continué à se dégrader.
Il n’est pas possible, en quelque lignes, de brosser le tableau des atteintes à leur conservation, qu’elles viennent des lobbies du monde de l’élevage, de la chasse ou de l’attitude de l’Etat dont le devoir et les obligations européennes sont pourtant d’assurer le bon état de la conservation de ces espèces sur notre territoire national.
Que ce soit le loup, l’ours ou le lynx, tout devient problématique et tout nécessite une veille continue pour tenter de nous opposer au pire. C’est notre devoir associatif, nous ne nous y déroberons pas, forts de votre soutien qui nous permet de continuer nos actions, y compris judiciaires.
Cette année, malgré les contraintes sanitaires drastiques dues à l’épidémie de COVID 19 et un retard important dû au confinement, nous avons pu organiser le mieux possible notre action Pastoraloup auprès d’éleveurs partenaires dans la Région Sud, notamment les Alpes-de-Haute-Provence. Parole de Loup, Parole d’Ours et Api’Ours, malgré là aussi les mêmes contraintes, ont pu se dérouler dans la Région Sud et les Pyrénées. Parole de Lynx a pu être mis en œuvre en version «light» car le confinement nous a empêché de préparer l’action.
FERUS est donc resté sur le pont et nous sommes arrivés à mener à bien une partie de nos actions malgré de réelles contraintes qui n’ont pas facilité les choses.
Nous avons besoin plus que jamais de vous et de votre soutien pour continuer à mener ces actions pour les grands prédateurs car vous êtes, adhérents, donateurs, notre principale force financière et, sans vous, rien ne serait possible pour FERUS.
Nous vous en remercions sincèrement par avance.

Votre don est précieux !
MERCI !

66% de votre don est déductible, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Lire la suite

Ours : des ONG espagnoles et françaises demandent des changements radicaux

© Yves Bongard

Communiqué, 6 décembre 2020 

Ours : des ONG espagnoles et françaises demandent des changements radicaux suite à la mort de Sarousse, Cachou et d’un autre ours en Ariège

Suite à la mort de Sarousse, Cachou et d’un autre ours adulte en Ariège en 2020, les ONG espagnoles et françaises engagées dans la conservation de l’ours brun exigent des gouvernements espagnols, français, de Catalogne, Aragon et Navarre :

  • Qu’ils proclament publiquement l’obligation de respecter la vie de l’ours brun, espèce protégée, et leur engagement envers la restauration de cette espèce en danger d’extinction (Liste rouge UICN) dans les Pyrénées.

  • Qu’ils promulguent ou respectent les plans de restauration de cette espèce que la loi impose.

Lire la suite