Soutenez gratuitement FERUS en utilisant le moteur de recherche Lilo

Avec Lilo, vos recherches sur internet financent gratuitement des associations et des projets sociaux et environnementaux !

FERUS est inscrit parmi les projets soutenus par le moteur de recherche Lilo. Depuis 2016, Lilo a prouvé son efficacité et notre association a pu récolter des fonds précieux.

En mai, le montant reversé est multiplié par deux ! C’est le moment où jamais d’installer le moteur de recherche Lilo et / ou de reverser vos gouttes d’eau à FERUS !

Pour installer Lilo, c’est ==>> ICI.

Lire la suite

Tirs de loups illégaux : trois associations gagnent contre les préfets

Louveteaux abattus à Chichilianne en septembre 2016

Communiqué Aspas, FERUS, One Voice, 29 mai 2018

Ce 24 mai, le Tribunal administratif de Grenoble vient d’annuler l’arrêté du 19 août 2016 du préfet de l’Isère, déclarant ainsi illégal l’abattage des trois loups qui en avait suivi. Après l’affaire de cette louve abattue illégalement dans la Drôme, puis celle des trois loups tirés illégalement en Savoie, une nouvelle fois le tribunal donne raison à l’ASPAS, Ferus et One Voice.
Nos associations demanderont réparation du préjudice écologique subi.

L’arrêté du préfet de l’Isère autorisait l’abattage de 3 loups par « tir de prélèvement renforcé » valable 6 mois, sur les communes de Château-Bernard, Chichilianne, Clelles, Gresse-en-Vercors, Lalley, Le Percy, Saint-Andéol, Saint-Guillaume et de Saint-Maurice-en-Trièves.

Le juge des référés de Grenoble, saisi en urgence en 2016 par nos associations, avait refusé à l’époque de suspendre ce permis de tuer.

Les trois loups « tuables » avaient ainsi rapidement été abattus par des chasseurs. Sur les 3 animaux tués, 2 louveteaux avaient été la cible des tirs.

Le Tribunal administratif suit aujourd’hui notre argumentation

Le juge administratif a rappelé que des battues aux loups ne peuvent pas être autorisées si tout n’a pas été mis en œuvre pour protéger les troupeaux exposés à un risque de prédation. Il existe en effet des moyens de protection des troupeaux ainsi qu’une gradation des tirs que les préfets peuvent autoriser. Les tirs de prélèvement renforcés ne visent à tuer des loups, espèce protégée, qu’en dernier recours, et uniquement si des dégâts persistent malgré la mise en œuvre de tous les moyens de protection et de tirs de défense préalables.

Ces tirs de prélèvement autorisés par le préfet isérois n’étaient pas justifiés : ces trois loups ont donc été abattus illégalement.

L’ASPAS, FERUS et One Voice demanderont réparation du préjudice écologique subi.

Les tirs ne protègent en rien les troupeaux

Tuer des loups ne permet pas de faire baisser les dégâts. C’est un constat relevé également par l’expertise commandée au Muséum National d’Histoire Naturelle et à l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage : la solution n’est donc pas l’abattage !

Pour permettre une cohabitation entre la biodiversité faunistique et le pastoralisme, un changement profond des pratiques d’élevage et du système de subventionnement français -qui n’incite actuellement pas suffisamment aux bonnes pratiques de certains éleveurs- est nécessaire.

L’ASPAS, Ferus et One Voice renouvellent leur demande de mettre fin aux tirs de loups, et de supprimer les indemnisations versées aux éleveurs qui ne protègent pas leurs bêtes.

Lire la suite

Urgent Ubaye, recherche bénévole pour la cohabitation loup / élevage du 27 mai au 1er juin

Dans le cadre de son programme d’écobénévolat PastoraLoup, l’association FERUS recherche un bénévole pour de la surveillance nocturne auprès d’un troupeau ovin, en caravane, à Jausiers (Ubaye) du 27 ou 28 mai au 01 juin.

Agissez concrètement sur le terrain pour la coexistence loup / élevage auprès des éleveurs, rejoignez-nous !

Contact : Eric 06 60 38 13 77 ou pastoraloup.ferus@ferus.org

 

MERCI !

Lire la suite

Les 26 et 27 mai, venez rencontrer FERUS à Ingré, Pau et Paris

Le week-end des 26 et 27 mai, FERUS tiendra un stand lors de plusieurs manifestations. Profitez de cette occasion pour venir nous rencontrer !

26 et 27 mai, Paris : stand FERUS à la Fête de la Nature organisée au Jardin des Plantes par le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris. Contact animateur FERUS : Olivier Guder

26 et 27 mai, Pau (64) : stand FERUS lors des portes ouvertes des serres de Pau. Plus d’infos ==>> ici.

27 mai, Ingré, près d’Orléans (45) : stand FERUS lors de l’l’Eco-journée d’Ingré. Contact animatrice FERUS : Annie Moreau

Lire la suite

Appel à dons contre les violences anti-ours en Ariège

© Daniel Trinquecostes

Samedi 5 mai, à la Bastide de Sérou en Ariège, la réunion d’une quinzaine d’associations de défense de l’environnement a été perturbée par une « contre-manifestation » à l’initiative de l’ASPAP (des éleveurs anti-ours radicaux), la FDSEA 09, la Fédération de Chasse 09 et les Jeunes Agriculteurs. FERUS y disposait d’un stand. Voir ==>> ICI.

Vraisemblablement, il n’a tenu qu’à une présence conséquente des forces de l’ordre que cette action n’entraîne pas de dégâts humains.

Tout s’est déroulé à peu près normalement à l’intérieur des bâtiments, mais ces derniers ont été littéralement assiégés pendant tout l’après-midi par les manifestants, empêchant l’accès et une fréquentation normale par le public.

Menaces, intimidations, insultes, dégradations de véhicules, voies de fait contre ceux qui tentaient d’accéder à l’évènement, ont été le lot de ceux qui tentaient simplement de se réunir et d’exposer leurs actions au grand public.

Lire la suite

La Coordination Rurale met-elle en place une triche à l’indemnisation ?

Photo Anthony Kohler

Communiqué de presse de CAP Loup (dont FERUS est membre fondateur) – 17 mai 2018

La Coordination Rurale incite officiellement les éleveurs à maquiller les dépouilles de leurs animaux pour s’assurer que les loups seront considérés comme responsables et être indemnisés. Face à tant de malhonnêteté, CAP Loup demande à Nicolas Hulot de réviser les dispositions du Plan loup basées sur la confiance aux éleveurs.

Dans une brochure officielle, le syndicat Coordination Rurale invite les éleveurs à enfoncer un stylo bille dans les plaies avant l’arrivée des agents chargés du constat de terrain pour « fermer la porte à l’habituelle réponse « Ce n’est pas un loup » » :

« À l’aide d’un scalpel ou d’une lame de rasoir, au niveau du cou, coupez soigneusement la peau sur 15-20 cm pour faire apparaitre clairement la morsure en veillant à ne pas compromettre la constatation officielle ; Présentez un stylo à bille dans un des trous laissés par les crocs, puis l’enfoncer jusqu’au fond (environ 2 phalanges) ».

Suivre cette procédure, susceptible d’élargir et d’approfondir les lésions, pourrait permettre de transformer une morsure quelconque sur un cadavre de brebis en morsure de loup, et d’ainsi duper les agents.

Lire la suite

Urgent, recherche bénévole pour surveillance nocturne jusqu'au 1er juin

Suite à une défection de dernière minute, nous recherchons un-e bénévole jusqu’au 1er juin pour le Moyen Verdon  (Alpes de Haute Provence) pour surveillance nocturne auprès d’un troupeau ovin.

Dans le cadre de son programme d’écobénévolat PastoraLoup, FERUS agit concrètement sur le terrain pour la coexistence loup / élevage auprès des éleveurs.

Contact : Eric 06 60 38 13 77 ou pastoraloup.ferus@ferus.org

MERCI !

Lire la suite

Loup : la justice sanctionne l'acharnement des fusils

Un loup dans les Vosges au printemps 2012. Photo CROC – ONCFS

Communiqué de presse des associations ASPAS, ASPA Vosges, Ferus, Flore 54, Oiseaux nature et One Voice

Loup : la justice sanctionne l’acharnement des fusils 

Le Tribunal administratif de Nancy vient, une nouvelle fois, de donner raison à l’ASPAS, ASPA Vosges, FERUS, Flore 54, Oiseaux nature et One Voice, en déclarant illégaux les arrêtés des préfets de Meurthe-et-Moselle et des Vosges du 1er décembre 2016. Ces arrêtés autorisaient l’abattage du seul loup de la plaine des Vosges par « tir de prélèvement » et « tirs de défense renforcée ».

Le juge des référés de Nancy, saisi en 2016 avait suspendu en urgence le tir de prélèvement mais refusé de suspendre les tirs de défense renforcée ordonnés le même jour.

Le Tribunal administratif suit aujourd’hui notre argumentation

Lire la suite

Le plan d'actions Ours Brun 2018-2028

Le plan d’actions Ours Brun 2018-2028 est paru

Information de la DREAL Occitanie :

Publication du plan d’actions Ours brun 2018-2028 : Nicolas Hulot, Ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire, a validé le plan d’actions ours brun des Pyrénées 2018/2028. Ce document stratégique avait fait l’objet d’une mise à la disposition du public l’an dernier. Sa version finalisée est maintenant publiée, accompagnée de la synthèse de la consultation du public, du relevé des motifs de la décision et d’une version synthétique du plan.

Lire la suite