Actus ours | FERUS

Biodiversité : FERUS questionne les candidats à l'élection

onze-candidats

Montage © Sipa Presse

FERUS a envoyé une série de 12 questions aux candidats à la présidentielle. Nous publierons ici les réponses éventuelles.

« FERUS est une association nationale de protection des trois grands prédateurs qui vivent en France : ours, loups et lynx. FERUS milite pour la cohabitation prédateurs/pastoralisme qui est possible en France, comme dans de nombreux pays européens. La prise en compte des intérêts particuliers du pastoralisme et des intérêts généraux et collectifs de la préservation de la biodiversité sont le fondement de l’action de FERUS.

Dans le cadre des élections présidentielles 2017, notre association FERUS, ainsi que ses nombreux adhérents et sympathisants, souhaiterait connaître votre position concernant la protection de la biodiversité en général et celle des grands prédateurs en particulier. »

Questionnaire :

Parmi les questions d’écologie qui concernent la planète et l’humanité, l’une des plus graves et des plus mal traitées est celle de l’effondrement de la biodiversité.

Lire la suite

Share

Consultation publique plan ours : la contribution de FERUS

cannelle

Cannelle, dernière ours du Béarn, abattue en 2004…

La consultation publique concernant le nouveau plan ours est terminée. Merci à tous pour votre participation !

Nous publions aujourd’hui la contribution de FERUS, envoyée à la DREAL Occitanie :

Monsieur le Préfet de Massif,

Très attachée à la protection de l’ours brun dans les Pyrénées, l’association FERUS demande qu’un vrai programme de restauration soit intégré au Volet Ours 2017-2027 de la SPVB, comprenant le lâcher rapide de deux ourses en Pyrénées occidentales, puis de deux autres en Pyrénées centrales.

En effet, depuis le 1er janvier 2010, la France n’a plus de plan de conservation et de restauration de la population d’ours dans les Pyrénées. Cette dernière n’étant toujours pas dans un état de conservation favorable sur la chaîne des Pyrénées françaises, FERUS, membre de la coordination CAP Ours, demande depuis plusieurs années un nouveau « plan Ours ».

Lire la suite

Share

Ours : vers une relance de la procédure d'infraction européenne contre la France…

ours mise en demeure France

Photo Pascal Étienne

Participez à la consultation ours (avant le 8 mars 2017) !

Communiqué de presse, 6 mars 2017 FERUS / FIEP / Pays de l’Ours-ADET

Ours Pyrénées : vers une relance de la procédure d’infraction européenne contre la France…

En délégation pour la Coordination CAP Ours, les associations Ferus, FIEP et Pays de l’Ours-Adet, accompagnées de l’eurodéputé Pascal Durand et du WWF France ont été reçues le 27 février 2017 par les services nature et juridique de la Commission européenne dans les locaux de la Direction Générale de l’Environnement à Bruxelles.

Depuis la mise en demeure de la France en novembre 2012, la Commission attendait de connaître les intentions du gouvernement pour se mettre en conformité avec la législation européenne et enfin restaurer la population pyrénéenne d’ours brun.

Disposant maintenant du projet de texte du « Plan ours » (Volet Ours de la Stratégie Pyrénéenne de la Valorisation de la Biodiversité) actuellement soumis à la consultation du public, nos associations ont pu souligner auprès de la Commission, son caractère inopérant, sans calendrier d’actions précises, sans renforcement du noyau occidental où ne subsistent que 2 mâles, etc.
Le moins que l’on puisse dire est qu’il ne transpire pas de ce texte un minimum de volonté d’agir …

Lire la suite

Share

Comment participer à la consultation publique sur le projet de nouveau Plan Ours ?

ours balou ariege pyrénées

L’ours Balou en Aiège. Photo ONCFS

Notre objectif est clair : Obtenir l’intégration à ce projet de Plan d’un programme de lâchers immédiats d’ourses en Béarn afin d’éviter la disparition de l’espèce, et en Pyrénées Centrales afin d’éviter la consanguinité.

Pour participer à la consultation (jusqu’au 8 mars 2017), vous devez envoyez votre message à cette adresse : sbrn.dreal-midi-pyrenees@developpement-durable.gouv.fr

Vous pouvez commencer votre message par cette formule ( à copier – coller) :

« Très attaché(e) à la protection de l’ours brun dans les Pyrénées, je demande qu’un vrai programme de restauration soit intégré au Volet Ours 2017-2027 de la SPVB, comprenant à minima le lâcher rapide de deux ourses en Pyrénées Occidentales, puis de deux autres en Pyrénées Centrales. »

Puis complétez avec une argumentation personnelle.

Attention : Il est important d’ajouter au moins une phrase personnelle pour que votre participation ne soit pas considérée comme une contribution automatique sans valeur. Merci.

Lire la suite

Share

Nouveau Plan Ours : l'avis défavorable du CNPN

consultation ours pyrénées

Photo Roland Clerc

Jusqu’au 8 mars 2017, une consultation publique recueille l’avis des citoyens concernant le le projet de nouveau Plan Ours. Mais ce projet oublie un point primordial : de nouveaux lâchers pour sauver l’ours !

Si le texte du projet de Plan Ours prend bien en compte une partie des points relevés par le CNPN (Conseil National de Protection de la Nature), celui-ci a toutefois rendu un avis défavorable notamment parce que le projet ne prévoie pas le renforcement « en urgence [de] la population ursine occidentale (plusieurs femelles) pour éviter sa disparition et, à moyen terme, [de] la population centrale », conformément aux recommandations du Muséum National d’Histoire Naturelle.

==>>  l’avis du CNPN

==>> la réaction des associations de CAP Ours

==>> les recommandations du Muséum National d’Histoire Naturelle (4 femelles dans les Pyrénées occidentales et 2 femelles dans les Pyrénées centrales a minima)

Lire la suite

Share

Quand l’argent public perfuse l’élevage de montagne

desormaisCette vidéo, dont nous ne sommes pas les auteurs, est une synthèse des subventions attribuées à l’élevage de montagne, notamment celui situé en zones à loups.

Ces chiffres ne sont pas nouveaux et nous les relayons régulièrement.

Nous faisons le choix de diffuser cette vidéo et chaque citoyen pourra ainsi en tirer ses propres conclusions.

Share

Mme la Ministre : Pas de Plan Ours sans ours !

ours slovénie FERUS

Ours en Slovénie. Photo Roger Isoard

 Communiqué de presse CAP – Ours - le 16 Février 2017

Consultation publique

Mme la Ministre : Pas de Plan Ours sans ours !

 

Alors que toutes les études, dont celle du Muséum National d’Histoire Naturelle, concluent que le seul moyen de sauver l’ours dans les Pyrénées est d’en lâcher quelques nouveaux, après des années d’études et de concertation, le Ministère de l’Ecologie propose … de ne rien faire !

Les associations de la coordination Cap Ours appellent donc toutes les personnes attachées à la protection de la Biodiversité à exiger un « vrai Plan Ours » lors de la consultation publique lancée le 15 février sur le site de la DREAL Occitanie.

Lire la suite

Share

Les loups tuent moins de proies en présence d’ours

ours loup europe

Photo Widstrand/Naturepl.com

Jusqu’à présent, on pensait que lorsque loups et ours partagent le même territoire, les loups étaient obligés de tuer plus de proies pour compenser la nourriture volée par les ours. Cette hypothèse venait notamment du fait que lynx et pumas abandonnent rapidement leurs proies aux ours charognards.

Une étude portant sur ces espèces en Scandinavie et en Amérique du Nord (Yellowstone) vient de montrer le contraire : en présence d’ours, les loups tuent moins souvent.

On ne sait pas bien encore pourquoi mais Aimee Tallian, biologiste de l’Université de l’Utah et principale auteure de l’étude, évoque quelques hypothèses.

Tout d’abord, en hiver, lorsque les loups tuent de grands animaux comme des orignaux, il y a assez de viande disponible sur la carcasse pour que la meute se permette d’attendre quelques jours que l’ours voleur ait fini de se servir, au lieu d’aller chasser une autre proie. Ils préfèrent attendre leur tour.

Ensuite au printemps, lorsque les ongulés mettent bas. Les nouveaux-nés sont des proies faciles pour les ours. Cette compétition sur une ressource finie pourrait rendre ainsi plus difficile la recherche et la chasse des jeunes ongulés par les loups, vu qu’il y en a moins.

C’est probablement une combinaison des deux, explique Aimee Tallian.

Lire la suite

Share

Des ours au Liban après 60 ans de disparition ?

ours brun syrien

Un ours brun syrien dans le parc national de Lar (Iran). Photo Ali Sharifi

Fin décembre 2016, un groupe d’hommes a filmé ce qui semble être une ourse et son petit marchant dans la neige au Liban, dans la vallée de Beqaa, dans l’est du pays, près de la frontière syrienne.

Pour la SPNL (Société pour la protection de la nature au Liban), il s’agit bien d’ours bruns. Des images historiques puisque l’espèce n’a pas été observée dans le pays depuis 1958 et que la population la plus proche se trouverait à plus de 500 km, en Turquie. D’autre part, ces images ont été tournées alors que les ours hivernent généralement pendant cette période.

L’ours brun syrien (Ursus arctos syriacus) vit dans les chaînes montagneuses du Moyen-Orient. Son statut de conservation est généralement considéré comme vulnérable en Iran, en Irak, en Turquie, en Azerbaïdjan, en Arménie, au Turkménistan et en Géorgie, mais la sous-espèce est officiellement éteinte au Liban, en Israël et, depuis 2009, en Syrie.

Pour la SNPL, rien n’indique que ces images traduisent un retour de l’espèce. Il s’agit peut être seulement d’ours de passage. L’observation réalisée en hiver suggère par ailleurs que les animaux ont peut-être fuit un danger : « Y’a-t-il vraiment des ours bruns syriens, vivant de fruits cultivés par l’homme et de genièvre sauvage, dans les collines de la frontière libano-syrienne ? Sont-ce des ours venant de Syrie ou même de Turquie ou d’Irak ? La guerre en Syrie a-t-elle poussé les ours à traverser la frontière ? ».

Lire la suite

Share