Appel à rassemblement public, Tous pour l’Ours dans les Pyrénées, samedi 4 juillet 2020 à Toulouse

Appel à rassemblement public

Tous pour l’Ours dans les Pyrénées

Samedi 4 juillet à Toulouse

Evènement facebook ==>> https://www.facebook.com/events/696207687835572/697498544373153

Masque ours pour le rassemblement ==>> à porter sur le haut du visage. De préférence avec un papier épais, il tient sur le front grâce à un élastique que l’on agrafe sur les bords au milieu. Patron ICI

Slogans pour pancartes et banderoles ==>> ICI

Manifestez en ligne ! Les associations et mes.opinions.com lancent la première télémanifestation. Le 4 juillet de 9h à 11 h ==>> ICI

Un ours a été illégalement abattu en Ariège début juin.
Face à la réaction très molle de l’Etat et à l’impunité accordée aux anti-ours violents, nous appelons tous les amis de la Nature à se rassembler

samedi 4 juillet 2020 à 11H devant la Préfecture de Région à Toulouse, Place Saint Étienne

Nous demanderons à l’Etat :

Lire la suite

Ours abattu en Ariège : 20 associations déposent plainte et exigent son remplacement immédiat

Communiqué du 25 juin 2020

Ours abattu en Ariège : 20 associations déposent plainte et exigent son remplacement immédiat

Le 9 juin 2020, un ours a été retrouvé tué par balles. Il s’agit de la destruction illégale d’une espèce protégée, acte passible de 3 ans de prison et 150 000 € d’amende. En cas de destruction « en bande organisée »(*), la sanction peut aller jusqu’à 7 ans d’emprisonnement et 750 000 € d’amende.

Vingt associations de protection de la nature se sont regroupées pour déposer une plainte contre X, du chef de destruction d’une espèce protégée et de tout autre chef que l’enquête diligentée permettra d’identifier.

Nos associations feront en sorte que cette affaire ne rejoigne pas la longue liste des exactions restées sans suite en Ariège.

Lire la suite

Après la destruction d'un ours en Ariège - Lettre ouverte au Président de la République

L’ourse Caramelles en Ariège, juin 2019. Photo OFB

L’ours abattu en Ariège, juin 2020

Tribune, 18 juin 2020. Après la destruction d’un ours en Ariège – Lettre ouverte au Président de la République

Le 18 juin 2020,
Monsieur le Président de la République,

En multipliant les déclarations en faveur de la biodiversité tout en continuant de déconsidérer la faune sauvage et ceux qui se battent pour la préserver, votre stratégie du « en même temps » vient de montrer ses limites.
Le 9 juin, un ours a été retrouvé mort dans l’Ariège, abattu par arme à feu. Cet acte imbécile et
stérile s’inscrit dans un contexte d’impunité que nous dénonçons depuis des années. Il n’est pas admissible dans un État de droit que quelques-uns cherchent à imposer par la violence et la menace un point de vue qu’ils n’ont pas réussi à faire valoir par des voies démocratiques et légales. Vous savez pourtant comme nous qu’avec une population estimée à une cinquantaine d’individus dans toutes les Pyrénées, la viabilité de ce plantigrade emblématique de notre patrimoine naturel n’est en rien garantie aujourd’hui*. Chaque vie compte !

Lire la suite

L'ours, la démocratie, et la justice

Photo Olivier Paris

L’ours abattu en Ariège, juin 2020

Mise à jour du 19 juin 2020 : le Tribunal administratif de Toulouse a finalement autorisé la manifestation du 20 juin.

Les associations de CAP – Ours Coordination Associative Pyrénéenne pour l’Ours – Pyrénées, Pays des Hommes, Pays des Ours

Communiqué du 19 juin 2020

L’ours, la démocratie, et la justice

Une manifestation en protestation contre l’abattage d’un ours en Ariège a été organisée pour ce samedi 20 juin 2020 à Foix par des associations favorables à la protection de l’ours dans les Pyrénées. La coordination associative pyrénéenne pour l’ours, CAP Ours, n’a pas pris part à l’appel à manifester, mais travaille à d’autres actions.

Cette manifestation pacifique a été interdite par la préfecture de l’Ariège suite aux menaces de contre-manifestation de la part d’opposants à l’ours qui ont déjà amplement démontré leur penchant pour la violence.

Lire la suite

Ours abattu en Ariège : comment en est-on arrivé là ?

L’ours retrouvé mort en Ariège

Il y a quelques jours en Ariège, un ours a été retrouvé mort tué par balle. Voir le communiqué des associations ==>> Ours abattu en Ariège : les associations portent plainte et demandent le remplacement de l’animal

Nous publions aujourd’hui le communiqué de nos amis de la SFEPM (Société Française pour l’Étude et la Protection des Mammifères) ainsi que leur excellente note explicative. Comme FERUS, la SFEPM fait partie du collectif CAP-Ours.

Communiqué de la SFEPM

Un ours trouvé abattu en Ariège mardi 09 juin 2020 ! Comment en est-on arrivé là ?

Ce mardi 09 juin 2020 un ours a été trouvé abattu par balles en Ariège sur la commune d’Aulus-les-Bains sur l’estive d’Ustou. Après la disparition de l’ours Cachou, découvert mort en avril 2020 côté espagnol dans des circonstances troublantes, ce nouveau coup dur subi par la population d’ours des Pyrénées conduit à s’interroger sur les circonstances qui ont pu conduire à un tel acte. Les associations de protection de la nature, regroupées au sein du collectif CAP Ours, dont fait partie la SFEPM, vont ces prochains jours développer une série d‘actions coordonnées pour répondre à cet acte inqualifiable.

Lire la suite

Effarouchement des ours : l'Etat apprenti-sorcier joue avec le feu

Photo d’illustration Roger Isoard

Communiqué de presse des associations FERUS et Pays de l’Ours-Adet, le 15 juin 2020

Moins d’une semaine après le braconnage d’un ours en Ariège, l’État ne semble pas avoir retenu les leçons d’une politique calamiteuse. Malgré nos mises en garde tragiquement confirmées, le renouvellement de l’arrêté autorisant l’effarouchement des ours dans les Pyrénées sonne comme un encouragement aux extrémistes et radicaux dont les nombreux actes illégaux ne sont quasiment jamais traduits devant les tribunaux.

Cette mesure légitime la présence d’armes à feu dans les cabanes pastorales où elles n’ont normalement rien à faire. Les braconniers n’auront plus qu’à prétexter « la légitime défense », comme l’a suggéré le Président de la Chambre d’Agriculture de l’Ariège …

La moindre des précautions aurait été de suspendre ce projet d’arrêté, vus les évènements récents.

D’autant qu’il est désapprouvé par 97% des personnes ayant répondu à la consultation publique, ainsi que par les experts du CNPN (Conseil National de Protection de la Nature).

Rappelons que l’effarouchement des ours est :

Lire la suite

Effarouchement des ours : l’État français se fiche de l'avis des Français

Photo d’illustration Jacques Carriat

En mai, une consultation publique appelait les citoyens à se prononcer sur un projet d’arrêté d’effarouchement des ours dans les Pyrénées. Nous avions demandé aux amis des ours et de la nature de s’exprimer contre ce projet, les mesures d’effarouchement étant inutiles, contre-productives voire dangereuses (voir ICI).

Une énième fois, les citoyens se sont prononcés contre ces effarouchements : 97 % des 2056 contributions !

Les contributions ont notamment souligné l’utilisation insuffisante des vrais moyens de protection ou la fragilité de la  population d’ours.

Les associations, dont FERUS, se sont fortement mobilisées également.

Lire la suite

Ours abattu en Ariège : les associations portent plainte et demandent le remplacement de l’animal

Communiqué du 9 juin 2020 Pays de l’Ours – Adet, FERUS, Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), FIEP Groupe Ours Pyrénées, France Nature Environnement (FNE), Comité Ecologique Ariégeois (CEA), Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), France Nature Environnement – Hautes-Pyrénées (FNE65), France Nature Environnement Midi-Pyrénées (FNE MP), Conseil International Associatif pour la Protection des Pyrénées (CIAPP), SNPN (Société Nationale de Protection de la Nature).

Les associations condamnent le braconnage par balles d’un ours en Ariège annoncé par Elisabeth Borne ce 9 Juin 2020 et déposeront bien entendu plainte pour destruction d’espèce protégée, acte passible de 3 ans de prison et 150 000 € d’amende.
Ce nouveau pas franchi dans la violence s’inscrit dans un contexte d’impunité des opposants à l’ours radicaux et violents que nos associations dénoncent depuis des années.
Il n’est pas admissible dans un état de droit que certains cherchent à imposer par la violence un point de vue qu’ils n’ont pas réussi à faire valoir par les voies démocratiques et légales.

Lire la suite

Ours : des avancées, mais un long chemin restant à parcourir

Photo Roger Isoard (Slovénie)

Le 4 juin dernier, le ministère de la Transition Écologique et Solidaire a publié un communiqué explicitant les principales mesures pour le pastoralisme et l’ours durant la saison d’estive 2020.

Points positifs, des moyens sont débloqués pour faire avancer l’équipement des troupeaux en moyens de protection et pour le renforcement des équipes des bergers d’appui.

L’accent est enfin mis sur les analyses de vulnérabilité, qui sont indispensables pour le dimensionnement de moyens de protection efficaces, en rapport avec la taille du troupeau et la configuration de l’estive. Aucune n’ayant été réalisée en Ariège en 2019, la tâche à réaliser paraît immense alors que la conditionnalité des indemnisations de dégâts à la présence des protections est pour 2021.

Lire la suite