Appel à bénévoles pour la biodiversité le 1er mars à Etsaut (Pyrénées-Atlantiques)

Chantier de plantation Api ours. Photo Sabine Matraire

Appel à bénévoles, chantier collectif : plantation d’arbres fruitiers à Etsaut (Pyrénées-Atlantiques), lundi 1er mars 2021, 9h-17h.

Dans le cadre de notre programme Api’Ours, programme pour la biodiversité dans les Pyrénées.

A Etsaut, au-dessus du chemin de la Mâture, est une ancienne ferme où vivaient il y a encore quelques décennies une famille. Il y avait donc potager et pourquoi pas fruitiers. Ces derniers pourraient conserver à cet espace son lien entre le cultivé et le non-cultivé, entre espace fermé et ouvert. Nous planterons aussi nos fruitiers sur un autre terrain plus facile d’accès.

Nous planterons une quarantaine d’arbres sur ces terrains, en espérant qu’ils feront un jour le bonheur des visiteurs humains et non-humains des lieux. Il faut prévoir 1 h de marche chargé pour ce chantier.

Lire la suite

Monsieur le Président de la République, fi aux menaces, oui aux ours !

Photo Maurice Chatelain

Lettre ouverte de CAP Ours au Président de la République, mardi 16 février 2021

Monsieur le Président,

Fi aux menaces, oui aux ours

La semaine dernière, les locaux de responsables associatifs militant pour l’ours ont été tagués d’un « Mort aux ours » et subi une tentative de destruction par incendie.

Nous, les représentants des associations de CAP Ours, ne céderons pas aux intimidations ni aux menaces. Nous vous réitérons Monsieur le Président nos demandes :

  • un discours clair et ferme confirmant l’engagement de la France en faveur de la restauration de la population d’ours dans les Pyrénées.

  • Le remplacement rapide des trois ours tués par l’homme en 2020, conformément à l’engagement pris sous votre présidence dans le « plan ours ».

  • La fin de l’impunité pour les opposants violents.

Lire la suite

Une queue de loup en cadeau : nous demandons des précisions au procureur de la République

Photo Anthony Kohler

Mise à jour du 15 février 2021 le procureur de la République a requis deux mois de prison avec sursis et 3500 euros d’amende à l’encontre de Jean-Marie Bernard. Le jugement mis en délibéré sera connu le 12 mars.

Mise à jour du 9 décembre 2020 :  le président du département des Hautes-Alpes Jean-Marie Bernard a comparu hier mardi 8 décembre au tribunal de Gap. Refusant la procédure de reconnaissance préalable de culpabilité, il est renvoyé en correctionnelle le 15 février 2021. Il a indiqué ne pas savoir qu’il s’agissait d’une queue de loup…alors que c’était bien l’objet du « cadeau ». A suivre.

Mise à jour du 18 septembre 2020 :  le président du département des Hautes-Alpes Jean-Marie Bernard comparaitra le 8 décembre prochain pour détention, transport et cession d’une partie d’une espèce protégée.  Il encourt jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

Lire la suite

Chasseurs dans les écoles : FERUS et d'autres associations réagissent

Suite à un courrier de la Fédération Régionale des Chasseurs d’Ile de France destiné aux établissements scolaires (voir ICI), avec l’utilisation usurpée du logo de l’OFB, FERUS et plusieurs associations partenaires ont adressé ce courrier à Barbara Pompili et Jean Michel Blanquer == >> ICI

Extrait de notre courrier : « Non seulement la crédibilité de l’OFB et celle de l’Éducation nationale sont usurpées pour justifier d’une intervention du monde de la chasse dans les écoles de la République, mais les promoteurs insistent à plusieurs reprises sur la gratuité des interventions. Le métier d’éducateur nature est déjà très fragile car difficile à équilibrer financièrement. Il n’a sûrement pas besoin de ce genre de concurrence déloyale. Que les deux ministères concernés ne soutiennent pas les activités d’éducation nature de nos associations agréées et désintéressées est déjà difficile. Qu’ils permettent grâce à l’argent public versée l’écocontribution à des associations cynégétiques d’intervenir gratuitement dans les écoles est inacceptable ».

Associations signataires : Aspas, FERUS, FNE, Humanité et Biodiversité, LPO, Opie, SFEPM, SNPN

Le Conseil d’Etat annule les autorisations d’effaroucher les ours dans les Pyrénées

Photo Serge Montagnon

Communiqué, 5 février 2021

Par décision du 4 Février 2021, le Conseil d’Etat annule la possibilité d’autoriser l’effarouchement des ours à l’aide de tirs non-létaux (dit « effarouchement renforcé”) prévu dans l’arrêté ministériel du 27 juin 2019.

Comme les associations l’affirment depuis le début, ce texte ne respectait pas le cadre légal dans lequel il serait possible de déroger à l’interdiction de perturbation intentionnelle de l’espèce protégée et prioritaire qu’est l’ours brun, même à titre expérimental comme avait tenté de le justifier l’Etat.

En clair, effaroucher les ours “à l’aide de tirs non-létaux” est illégal, en plus d’être inefficace.

Toutes les autorisations accordées par les Préfets des départements pyrénéens sur la base de ce texte sont donc annulées.

Lire la suite

La Commission européenne demande à la France et à l'Espagne de remplacer les ours tués dans les Pyrénées

L’ours Cachou, retrouvé mort en avril 2020. Photo Conseil général d’Aran

CAP – Ours Coordination Associative Pyrénéenne pour l’Ours – Pyrénées, Pays des Hommes, Pays des Ours

Communiqué, 29 janvier 2021

En réponse à la demande faite le 8 janvier par 28 associations espagnoles et françaises d’intervenir auprès des Etats français et espagnols afin de remplacer les 3 ours tués de la main de l’homme en 2020, la commission européenne a rapidement réagi et demande à la France et à l’Espagne de remplacer les ours tués dans les Pyrénées.

La Commission souligne notamment :

« Je vous informe que la Commission a déjà indiqué aux autorités françaises, que le remplacement des trois ours tués semble à minima nécessaires, à la lumière de l’état de conservation défavorable de l’ours en France, des recommandations formulées dans l’expertise scientifique du Muséum National d’Histoire Naturelle en matière de réintroductions et des dispositions du plan d’actions Ours brun 2018-2028. »

Elle rappelle que « la France avait fait l’objet d’une procédure d’infraction en 2012. »

Lire la suite

Recherche bénévoles pour la biodiversité le 30 janvier (Ariège)

Oursons

Oursons (Scandinavie) © Pascal Etienne

Appel à bénévoles, chantier collectif : plantation d’arbres fruitiers à Balaguères (Ariège), samedi 30 janvier 2021, 10h-16h.

Dans le cadre de notre programme Api’Ours, programme pour la biodiversité dans les Pyrénées.

A Agert, sur la commune de Balaguères, versant sud face aux Pyrénées, le chantier du 23 janvier n’a pas permis de terminer la protection des arbres en place. C’est pourquoi nous vous invitons à nouveau ce 30 janvier pour achever le travail.Il faudra d’acheminer les piquets d’acacia à dos d’humain en plusieurs voyages d’une trentaine de minutes. Ensuite planter et protéger. Plus nous serons nombreux.ses, plus ce sera facile (ou moins difficile). Nous vous donnons rendez-vous entre 10 h le samedi 23 janvier àBalaguères en Couserans (09800) (le lieu précis de rendez-vous ne sera communiqué qu’aux inscrits). Repas partagé sur place avec possibilité de faire du chaud.

Lire la suite

Le louveteau orphelin de Valberg est mort, probablement braconné

Le louveteau de Valberg, pendant sa convalescence. Photo OFB

Le collier du louveteau de Valberg. Photo Michel Castro

Le louveteau secouru à Valberg (Alpes-Maritimes) en automne 2019 et relâché dans les Alpes en août 2020 est mort, très probablement victime de braconnage. Le collier émetteur qu’il portait a été retrouvé, posé manifestement intentionnellement près du domicile d’un sympathisant de plusieurs associations de la nature, dans la Drôme.  Nous relayons le communiqué de France Nature Environnement Auvergne Rhône Alpes qui explique le tout en détail (voir ci-dessous). FERUS annonce d’ores et déjà qu’il porte plainte. Il est inadmissible que l’impunité donnée aux braconniers des grands prédateurs les pousse toujours plus à abattre illégalement ces espèces protégées et menacées. L’attitude de ces sombres personnages, semblant se vanter de leur geste, est scandaleuse. Le laxisme de l’Etat français à ce sujet en est clairement la cause. Concernant les loups, la politique intense de tirs et de régulation de l’espèce menée par les pouvoirs publics français ne peut que donner des ailes à ces individus. Si l’Etat français fait abattre des loups, pourquoi s’en priveraient-ils ? Nous demandons à l’Etat des enquêtes rigoureuses et une fermeté exemplaire. Cela n’a que trop duré.

Lire la suite

L’Etat mis en demeure de remplacer les ours tués dans les Pyrénées

Communiqué, 25 janvier 2021

Une dizaine d’associations impliquées dans la protection de l’ours dans les Pyrénées a mis la Ministre de l’Écologie et le Président de la République en demeure de remplacer les ours tués en 2020 dans les Pyrénées.
A défaut de réponse rapide, des plaintes seront déposées devant le Tribunal Administratif pour faire reconnaître une nouvelle fois la carence fautive de l’Etat dans ce dossier et obtenir une injonction de procéder aux lâchers requis.

Depuis que trois ours ont été retrouvés morts de cause humaine en 2020 dans les Pyrénées, notamment un ours mort par balles en Ariège, nous ne cessons de demander au Gouvernement de procéder au remplacement rapide de ces animaux, conformément à l’engagement pris dans le Plan Ours 2018-2028.

Lire la suite