Cet été, engagez vous pour le loup !

Les inscriptions 2020 aux programmes d’éco-bénévolat PastoraLoup et Parole de Loup sont ouvertes !

Rejoignez-nous sur le terrain cet été au travers de nos deux missions PastoraLoup et Parole de Loup et participez activement à la préservation du loup et sa coexistence avec  les activités humaines.

Parole de Loup, programme d’information et de sensibilisation du grand public à la présence du loup en France

Pour favoriser l’acceptation de l’animal en France, il est nécessaire de rétablir quelques vérités, délivrer une information de qualité sur la présence du loup, le choix de sa protection et sa possible coexistence avec l’Homme. Nous irons à la rencontre des habitants locaux et des gens de passage pour échanger et dialoguer sur ces points.

Cette année, Parole de Loup aura lieu du 1er au 29 août 2020.

Lire la suite

L'association FERUS est contre l'effarouchement des ours dans les Pyrénées

© Pascal Etienne

Jusqu’au 22 mai, une consultation publique est en cours, concernant un projet d’effarouchement des ours dans les Pyrénées. Nous vous invitions à y participer et donner votre opinion afin de dire non à ces dispositions inutiles, inefficaces et contre-productives.

==>> Pour participer à la consultation publique et donner votre avis, c’est ICI en bas de page (nous vous donnons quelques arguments ICI).

Voici le texte de la participation de FERUS, postée ce jour sur le site de la consultation publique :

L’association FERUS est contre l’effarouchement des ours dans les Pyrénées

L’association FERUS déplore une nouvelle action de l’Etat à l’encontre d’une espèce protégée via le prétexte d’une « expérimentation » qui se révèle à durée indéterminée par le subterfuge du renouvellement annuel. Expérimentation ne comportant d’ailleurs pas plus de protocole d’étude que de critère de sanction permettant d’évaluer scientifiquement son efficacité, comme il se devrait.

Lire la suite

Ecobénévolat Parole d'ours, du 25 juillet au 30 août, des vacances actives pour la sauvegarde de l'ours !

Ecobénévolat Parole d’ours 2020 / 25 juillet – 30 août

 Des vacances actives pour la sauvegarde de l’ours dans les Pyrénées !

Appel à bénévoles pour une édition 2020 pleine de promesses…

Du 25 juillet au 30 août 2020, sauf interdiction liée à la crise sanitaire actuelle, toute personne motivée par la conservation de l’ours dans les Pyrénées est conviée à prendre part à la 13e édition du programme de bénévolat PAROLE D’OURS, organisé par l’association FERUS.

Depuis l’année 2008, les bénévoles de Parole d’ours sillonnent les Pyrénées à la rencontre des habitants et des touristes afin d’échanger avec eux, recueillir leurs sentiments et les informer de manière objective sur l’ours.

Lire la suite

Action ! Les ours ne sont pas des cobayes ! STOP aux effarouchements, fongicide vomitif, captures injustifiées et autres expérimentations irresponsables

Photo Diane Castanat-Hervieu

2 actions pour dire non aux ours cobayes dans les Pyrénées, en France comme en Espagne !

– Pétition (déjà plus de 63 000 signataires) ==>> ICI

– Consultation publique jusqu’au 22 mai ==>> ICI

La pétition

==>> A signer ICI

Depuis plusieurs années, les associations constatent et dénoncent une certaine tendance des gouvernements français et espagnol à expérimenter des mesures et techniques contestables, voire néfastes sur les ours présents dans les Pyrénées :

Lire la suite

Mobilisation exceptionnelle pour l’ours : la pétition recueille 50 000 signatures 24H seulement après son lancement, et ce n’est pas fini !

Manifestement, l’actualité sanitaire a fait réfléchir les Français sur notre rapport à la Nature et la nécessité de conserver la Biodiversité.
On peut le constater en observant la mobilisation exceptionnelle que suscite la pétition lancée par des associations de la coordination CAP Ours dénonçant les expérimentations irresponsables des gouvernements français et espagnol contre les ours dans les Pyrénées.

La pétition a été mise en ligne le 4 Mai vers 15H. En 24 heures, 50 000 personnes ont déjà signé cet appel à :

  • cesser les effarouchements,
  • ne plus faire de captures injustifiées,
  • stopper les expérimentations de produit vomitif et autres expérimentations contestables et néfastes pour la population d’ours des Pyrénées.

Cette mobilisation rappelle l’attachement des Français à la présence de l’ours dans les Pyrénées, déjà maintes fois démontrée par sondages et autres manifestations, que les gouvernements ont tendance à oublier en cédant trop facilement aux revendications des opposants radicaux à l’ours.

Cette pétition accompagne l’appel des associations à s’exprimer contre les effarouchements des ours dans le cadre de la consultation publique organisée par l’Etat, du 29 avril au 22 Mai 2020.

Liens :

Associations de CAP Ours initiatrices de la pétition : Pays de l’Ours – Adet, Ferus, France Nature Environnement Midi-Pyrénées, Conseil International Associatif pour la Protection des Pyrénées (CIAPP), Comité Ecologique Ariégeois (CEA), Nature en Occitanie (NEO), Nature Comminges, Altaïr Nature, Fonds d’intervention Eco Pastoral (FIEP), Société Française d’Etude et de Protection des Mammifères (SFEPM), Animal Cross.

Ensemble, disons Non à l’effarouchement des ours dans les Pyrénées !

Photo Roland Clerc

Communiqué de presse des associations FERUS et Pays de l-Ours-Adet, 30 avril 2020

Ensemble, disons Non à l’effarouchement des ours dans les Pyrénées !

Les associations Pays de l’Ours – Adet et FERUS appellent toutes les personnes attachées à la protection de la Biodiversité à exprimer leur opposition à l’effarouchement des ours des Pyrénées dans le cadre de la consultation publique lancée le 29 avril par le Gouvernement.

Déjà « expérimentée » en 2019, ces actions d’effarouchement n’ont montré aucune efficacité. Aucune étude dans le monde n’en montre la pertinence, elles préconisent au contraire toutes de privilégier les techniques de protection des troupeaux.

Lire la suite

Appel à s’exprimer CONTRE l’effarouchement des ours dans les Pyrénées

Photo Yves Bongard

Le ministère de la Transition écologique et solidaire consulte le public sur la mise en place de mesures d’effarouchement des ours dans les Pyrénées ==>> ICI.

Les associations FERUS & Pays de l’Ours – Adet appellent toutes les personnes favorables à la protection de l’ours dans les Pyrénées à y participer, en commençant leur texte par : « Je suis contre l’effarouchement des ours dans les Pyrénées. » et à personnaliser leur message avec les arguments qui leur tiennent à cœur.

Vous pouvez en effet compléter selon votre sensibilité avec vos propres arguments, vous pouvez aussi utiliser ceux-là :

  • Oui, les associations ont validé le protocole ours à problème. Non, tous les ours ne sont pas des ours à problème nécessitant la mise en place d’effarouchements. A ce jour, nous pouvons constater qu’aucun ours dans les Pyrénées s’est révélé être un ours à problème.
  • Les effarouchements sont inutiles, inefficaces et contre-productifs. Une protection efficace des troupeaux repose sur le triptyque Berger compétent – Regroupement nocturne du troupeau – Chiens de protection sélectionnés, éduqués, et en nombre suffisant.
  • Le 27 juin 2019, le précédent ministre de la Transition écologique et solidaire et le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ont signé un arrêté interministériel relatif à la mise en place, à titre expérimental, de mesures d’effarouchement de l’Ours brun dans les Pyrénées pour prévenir les dommages aux troupeaux.

Lire la suite

Pyrénées : le cap des 50 ours est enfin franchi, mais ce n’est qu’une étape sur le long chemin de la restauration de la population

© Daniel Trinquecostes

Communiqué de presse des associations FERUS et Pays de l’Ours-Adet, le 24 avril 2020

Les associations Pays de l’Ours – Adet et FERUS se réjouissent que 52 ours aient été détectés dans les Pyrénées en 2019, dont 10 oursons de l’année (record égalé). ==>> Rapport annuel 2019.
Comme nous l’espérions, le bilan mitigé de 2018 était sans doute lié à une baisse du suivi et non à un problème au sein de la population, c’est rassurant.

Ce cap des 50 ours représente une multiplication par dix de l’effectif par rapport à 1995, et montre toute l’efficacité du partenariat Etat-associations quand l’Etat prend ses responsabilités.

Lire la suite

Restez chez vous ! Sauf pour tuer des louves qui attendent des petits…

Photo N Haessig Photographies

Communiqué de l’association FERUS, 14 avril 2020

C’est un double scandale que nous dénonçons aujourd’hui.

Le 6 avril et dans la nuit du 9 au 10 avril, trois loups ont été abattus dans la Drôme par des louvetiers.

Deux de ces loups abattus étaient des louves dominantes, de deux meutes différentes, qui étaient pleines ! Si le tir de femelles pleines d’une espèce protégée est déjà un non sens, cela signifie aussi un risque maximal d’éclatement des meutes. Avec souvent pour conséquences immédiates un report de prédation sur des proies plus faciles à attraper que des proies sauvages, les troupeaux domestiques peu ou mal protégés en l’occurrence.

Alors que le confinement est en vigueur depuis le 17 mars et que les citoyens sont assignés à résidence, certains ont des dérogations pour aller tuer des loups, espèce protégée, en pleine période de reproduction !

Lire la suite