Actus Parole d’ours | FERUS

Parole d’ours 2017 : 10 éditions pour informer et « prendre la température »

Affiche Conférence 10 éditions de Parole d'ours- ArbasCommuniqué de presse Ferus du 18 octobre 2017logo ferus.fr

Parole d’ours 2017 : 10 éditions pour informer et « prendre la température »

Un bilan, des conférences !

2008-2017 : 10 éditions de Parole d’ours au plus près de la population pyrénéenne et des gens de passage pour informer et « prendre la température » au sujet de l’acceptation sociale de l’ours.

10445 personnes interrogées depuis 2008 – plus d’un million de brochures informatives et objectives diffusées sur l’ensemble des Pyrénées en 10 éditions.

Au fil des années, le programme « Parole d’ours » a pu mettre en évidence l’évolution graduelle des mentalités sur le terrain :

Victimes, nous aussi, de la propagande anti-ours, notre appréhension initiale a été définitivement balayée dès les premiers jours de la 1ère édition du programme par un excellent accueil sur le terrain, jamais démenti depuis. Chaque été, nous avons ainsi réussi à déjouer les tentatives de censure d’une minorité d’opposants tentant à tout prix de faire de l’ours un sujet brûlant voire tabou dont il ne fallait parler que pour le condamner.

Lire la suite

Share

2017 : 10ème édition du programme Parole d’ours terminée

Parole-dours-2017-photo-Aurélia-Puerta-7-pour-site2017 : 10ème édition du programme Parole d’ours dans les Pyrénées, avec l’aide de 17 bénévoles. Un grand merci à Céline, Gaëlle, Manon, Édouard, Marilou, Laurène, Julien, Philippe, Évelyne, Éliane, Anne, Florence, Patrick, Martine, Brigitte, Gérard et Sabine pour leur aide précieuse.

Très bon accueil encore une fois de la part des pyrénéens et du grand public en général. Quelques nouveautés au niveau de la documentation diffusée cette année. Mais vous en saurez davantage prochainement dans le bilan de presse annuel.

En attendant le bilan du programme, voici quelques moments phares en photos :

 Parole-dours-2017-photo-Aurélia-Puerta-14 Parole-dours-2017-photo-Aurélia-Puerta-15 Parole-dours-2017-photo-Aurélia-Puerta-18 Parole-dours-2017-photo-Aurélia-Puerta-19

Lire la suite

Share

Bénévolat FERUS 2017 : lancez-vous !

Parole de loup-visuelCet été, FERUS organise 3 programmes de bénévolat qui vous permettront d’œuvrer sur le terrain pour la protection des grands prédateurs : PastoraLoupParole d’Ours et Parole de Loup.

PAROLE DE LOUP

Parole de loup, programme d’information et de sensibilisation, vise à délivrer une information approfondie sur l’animal, à expliquer le choix de sa protection, et dialoguer avec les personnes vivant ou présentes temporairement dans les zones fréquentées par le loup. L’objectif est de rappeler que sa cohabitation avec l’homme est possible.

Lire la suite

Share

Parole d'ours et FERUS dans le Courrier de la Nature

parole dours-tourdefrance

Parole d’ours sur le Tour de France. Photo Sabine Matraire

Le Courrier de la Nature n° 303 (mai-juin 2017) vient de paraître. Il consacre deux pages à notre programme de bénévolat dans les Pyrénées, Parole d’ours.

FERUS « Parole d’ours » : un retour sur l’acceptation de l’ours brun dans les Pyrénées

En 2017, l’association FERUS lance la dixième édition de « Parole d’ours », un programme d’information et communication sur l’ours dans les Pyrénées.
Déjà la dixième… Le temps est venu pour FERUS de faire un retour de son travail de terrain aux populations locales, aux gens de passage et plus largement à tous les Français.
« Parole d’ours », qu’est-ce que c’est ? Basé sur l’échange, l’écoute et la sensibilisation, ce programme d’éco-bénévolat permet d’apporter aux habitants et aux gens de passage une information de qualité sur l’ours dans les Pyrénées, à la fois très attendue et nécessaire, contribuant ainsi à une meilleure acceptation de l’espèce.
Chaque été, une trentaine d’encadrants, de bénévoles et de responsables associatifs parcourent le massif pyrénéen, de vallée en vallée, dans la plupart des villages, sur les différents marchés, fêtes locales, auprès des commerçants et structures à vocation touristique. Cela représente la visite de 200 communes et l’implication de plus de 2 000 commerces chaque année ; plus de 10 000 personnes ont déjà été informées et interrogées en neuf éditions de ce programme. Cela donne lieu à des moments d’échange et d’écoute, pendant lesquels les bénévoles diffusent des plaquettes d’information (associatives et de l’État − près de 150 000 par an), font passer des questionnaires et répondent aux interrogations des personnes rencontrées.

Lire la suite

Share

Appel à bénévoles 2017 : 10ème édition de Parole d’ours

visuel appel à bénévoles PO2017 BCommuniqué de presse de l’association Ferus, 25 avril 2017

COMPLET

Appel à bénévoles 2017 : 10ème édition de Parole d’ours

Depuis 2008, chaque été, Parole d’ours de l’association Ferus, est au rendez-vous sur le terrain. Grâce à ce programme, d’éco-bénévolat, de communication et d’information sur l’ours dans les Pyrénées, ce sont en moyenne (sur la période 2008-2015) chaque année : 21 bénévoles, 85 journées d’action, 136000 plaquettes d’informations diffusées, plus de 200 communes et plus de 2000 commerces ou structures à vocation touristique impliqués dans la diffusion d’informations sur le plantigrade. Le bon accueil de Parole d’ours, dans les commerces ou sur les marchés, démontre qu’il est possible d’échanger sur l’ours dans les Pyrénées.

Les deux avant-dernières éditions (2014 et 2015) nous révélaient les balbutiements de la prochaine étape dans le sauvetage de l’ours dans les Pyrénées : l’appropriation de l’ours par les Pyrénéens et les Français.

Lire la suite

Share

Parole d’ours 2016 : des lâchers d'ours fortement plébiscités

PO 2016 - Fete du fromage d'Etsaut - photo Ferus (5)

Parole d’ours en action – Fête du fromage d’Etsaut

Communiqué de presse de l’association FERUS, 30 novembre 2016

Parole d’ours 2016 : des lâchers d’ours fortement plébiscités

A l’occasion du programme Parole d’ours 2016, la parole était de nouveau donnée à la population dans les Pyrénées et 714 personnes ont ainsi été interrogées via une question ouverte : « Qu’avez-vous envie de dire aux élus investis en faveur du retour de l’ours en Pyrénées centrales ? » ou une version adaptée pour le Béarn. (Cf. Bilan complet sur www.ferus.org).

Les messages adressés aux élus sont très variés mais les tendances qui se dessinent sont sans équivoque. La légitimité de l’ours dans les Pyrénées arrive très naturellement dans les conversations. Pour Paul, 69 ans, maire adjoint en Ariège, qui encourage les élus à poursuivre, « L’ours a toujours fait partie de notre environnement. Ne rien faire c’est comme enlever les lions de la savane ». David, 46 ans de Bedous (64), pense qu’il « faut prendre conscience que l’ours fait partie du patrimoine Pyrénéen ».

L’enquête a permis de constater que tout le monde n’a pas connaissance des mesures d’accompagnement à l’élevage, rendant pourtant possible la cohabitation ours/hommes. Les sondés sont très étonnés de savoir que les mesures de prévention (chiens de protection, clôtures électriques, bergers…) et les indemnisations font de ce système le meilleur en Europe. Il est même arrivé que nos bénévoles apprennent à des éleveurs ou bergers qu’ils pouvaient bénéficier de ces aides en zone à ours. Pour Sylvie, 44 ans de Vallet (44), « Il faut que les agriculteurs des Pyrénées centrales témoignent de la cohabitation auprès de ceux des Pyrénées occidentales ».

Lire la suite

Share

Reportage Parole d'ours 2013 - TV Izard

reportage-parole-d-oursUn premier reportage a été tourné sur notre programme d’écobénévolat Parole d’ours. Pour le découvrir, cliquez sur l’image :

reportage-parole-ours

Lire la suite

Share

Parole d'ours à la fête du fromage : réactions

po6-etsaut

Photos © Sabine Matraire

Fete from 24 07 16 cartel40x60_bleu2pCe dimanche 24 juillet, l’équipe de Parole d’ours a passé la journée dans les rues d’Etsaut en vallée d’Aspe (Pyrénées-Atlantiques) à l’occasion de l’annuelle fête du fromageDonner toute sa place à l’ours dans ces montagnes du Haut-Béarn où le pastoralisme lui doit tant est l’objectif de Ferus qui participe chaque année depuis 2008 à cet événement.

Les bénévoles ont pu, dès le matin, sensibiliser, renseigner et dialoguer avec un public constitué de locaux et de touristes : nombreux sont ceux qui se posent encore beaucoup de questions sur la situation de l’ours dans le massif pyrénéen.

Beaucoup ont trouvé regrettable la situation en Haut-Béarn et ont souhaité l’exprimer auprès des élus qui en sont responsables dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées : seuls deux ours mâles coupés de leurs congénères restent présents en Pyrénées occidentales alors que les Pyrénées centrales comptent maintenant une bonne trentaine d’ours. Ces deux mâles isolés n’ont pas vu une seule femelle depuis 12 ans et le choix pourtant évident d’en lâcher quelques-unes ne vient jamais. Ajournée par Nicolas Sarkozy en 2011 pour des raisons fallacieuses (la sécheresse… dans les Pyrénées Atlantiques !), la décision qui donnerait un peu de dignité aux décideurs locaux, régionaux et nationaux ne s’est concrétisée ni sous le gouvernement Ayrault, ni sous le gouvernement Valls. La temporisation perpétuelle et hypocrite reste de mise.

A Etsaut, certaines personnes ont été consternées de constater ces reculs successifs et se sont adressées aux élus locaux comme Jean Luc, 63 ans et Julien, 56 ans : « arrêtez de dire non à tout, changez vos mentalités, ne bloquez pas la réintroduction ! » ou Catherine, 66 ans, et Anne, 55 ans : « il faut utiliser les expériences positives qui ont fait leurs preuves en Pyrénées centrales : réintroduire des femelles .».

Lire la suite

Share

Bénévolat FERUS été 2016 : lancez-vous !

parole de loup afficheCet été, FERUS organise 3 programmes de bénévolat qui vous permettront d’œuvrer sur le terrain pour la protection des grands prédateurs : PastoraLoup, Parole d’Ours et Parole de LoupDescriptifs des programmes et inscriptions ci-dessous : 

PAROLE DE LOUP

Parole de loup, programme d’information et de sensibilisation, vise à délivrer une information approfondie sur l’animal, à expliquer le choix de sa protection, et dialoguer avec les personnes vivant ou présentes temporairement dans les zones fréquentées par le loup. L’objectif est de rappeler que sa cohabitation avec l’homme est possible.

Lire la suite

Share