FERUS

Appel à dons pour Api'ours, de l'abeille à l'ours

api'ours parainageAlors que Parole d’ours commence et que les « flyers pour l’ours » financés par des internautes sont d’ores et déjà acheminés au plus près de la population pyrénéenne, Ferus prépare son action automnale et printanière Api’ours.

Après la quête « Flyer pour l’Ours. L’ours dans les Pyrénées, quelques vérités… », Ferus lance sur Ulule « Api’ours, de l’abeille à l’ours. Programme de plantations, ruches et pollinisation, programme complet autour des enjeux pour la biodiversité ».

En 2014, notre action ne s’arrêtera donc pas à l’édition estivale Parole d’ours et se poursuivra via Api’ours jusqu’à l’aube de 2015.

Cette fois-ci, le challenge à relever est plus important et c’est pourquoi votre précieux soutien est indispensable : http://fr.ulule.com/apiours-abeille/

Lire la suite

Share

Loup : arrêtés de prélèvement en Isère et dans les Alpes-Maritimes

Alpha_Loup_6 olivier paris

Loup au Parc Alpha (06) © Olivier Paris

Massif_des_Alpes_map-frLe 11 juillet dernier, le préfet de l’Isère a ordonné un tir de prélèvement dans le massif du Taillefer (voir l’arrêté –> ICI). Il concerne les communes de Lavaldens, Ornon, Oulles, Livet-et-Gavet, La Morte, Cholonge, Villard-Saint-Christophe, Saint-Honoré, Nantes-en-Rattier, La Valette, Chantelouve et Oris-en-Rattier.

Cet arrêté a été pris suite au dérochement de 364 brebis début juillet : le troupeau en question était protégé par 4 patous et par un parc de regroupement nocturne. Hormis ce dérochage, il n’y a pas eu d’autres attaques cette année, ni sur le troupeau, ni même sur l’ensemble du massif du Taillefer. Le Taillefer est une Zone de Présence Permanente (ZPP) du loup depuis l’hiver 2003/2004. Mais depuis le tir de prélèvement du mâle alpha en octobre 2004, le groupe a été complètement déstructuré et jamais plus d’un à deux individus n’a été décelé, sans forcément de lien entre eux d’ailleurs. Lors du dernier hiver (2013/2014), un seul individu a été décelé.

Lire la suite

Share

Le lynx des Corbières était une supercherie

photomontage lynx

Cliquez pour agrandir l’image

En avril 2012, on apprenait qu’un lynx avait été observé dans les Corbières (Aude), sur la commune de Fontjoncouse, photo à l’appui.

Un particulier avait transmis une photo (soi-disant prise avec son portable) à l’ONCFS qui avait conclu qu’il s’agissait bien d’un lynx même si aucun indice de présence n’avait été découvert sur les lieux où l’observateur disait l’avoir prise…

En fait, ce cliché n’a nullement été pris à Fontjoncouse : la personne a juste photographié son écran (télé ou ordinateur) lors de la diffusion du documentaire « Le Lynx d’Espagne, un félin en danger » (diffusé sur Arte et sur leur site).

L’indice alors classé comme « Retenu » en avril 2012 est ainsi reclassé en « Non retenu ».

Lire le communiqué complet de la DDTM de l’Aude –> ICI.

Share

Séjour sur la Bête du Gévaudan du 18 au 22 août 2014

bête-gévaudan-pubUn séjour combinant des visites de lieux emblématiques et des randonnées commentées sur les pas de la Bête

Le programme : il s’étale sur 5 jours (du lundi 9 h au vendredi 18 h) ; il vous permettra de connaitre l’essentiel sur cette affaire, et d’apprécier cette région tranquille et attachante.

Cette chronique a concerné essentiellement le monde rural ; ce sont toujours des paysans qui ont été attaqués par la Bête, plus exposés qu’ils étaient dans les campagnes. Aussi ce séjour aura une connotation rustique, pour d’une certaine manière faire honneur à la mémoire de ces personnes mutilées ou tuées par la Bête.

Les hébergements sont exclusivement en zone rurale, les repas du soir sont typiques de la région ; plusieurs haltes gourmandes vous feront gouter aux produits du terroir.

Les marches se déroulent sur des chemins faciles et ne durent que 2 à 3 heures maximum.

Le séjour comprend : l’accompagnement sur les différents lieux, les explications et commentaires, les entrées aux sites payants, les repas du soir, les nuitées et petits déjeuners dans un établissement de caractère.

Lire la suite

Share

Le directeur du Parc des Ecrins et le préfet s’enfoncent dans le mensonge

directeur parc ecrins

Bertrand Galtier (à gauche), le directeur du parc des Écrins © capture D!CI

Communiqué CAP LOUP du 21 juillet 2014.

Le directeur du Parc des Ecrins et le préfet s’enfoncent dans le mensonge

Le préfet des Hautes-Alpes, M. Pierre Besnard, et le directeur du Parc national des Ecrins, M. Bertrand Galtier, osent affirmer que la « battue d’effarouchement » organisée le 10 juillet dernier dans le cœur du Parc n’était pas destinée à pousser des loups vers une zone en périphérie où ils devaient être abattus par « tir de prélèvement ». Messieurs Besnard et Galtier avaient pourtant bien expliqué le contraire.

Blancs comme neige ?

Le préfet assure dans un communiqué du 18 juillet que l’opération d’effarouchement dans le cœur du parc a été faite « indépendamment de toute autre action conduite à l’extérieur du cœur du parc » et « ne visait pas à diriger des loups vers les limites du cœur du parc ». Le directeur confirme sans vergogne dans un courriel du 19 juillet que « le Parc national des Ecrins n’a pas cherché à éliminer un loup ou pousser un loup vers la limite du cœur du parc pour qu’il soit éliminé ». Ah oui ?

Lire la suite

Share

Une troisième portée d'oursons détectée dans les Pyrénées (côté Espagne)

© Generalitat de Catalunya

Les 2 oursons et leur mère © Generalitat de Catalunya

alt aneuFlash Info de l’ONCFS, 17 juillet 2014

« Détection d’une ourse suitée dans la vallée de Montgoso (Catalogne, Espagne)

Le Service de Biodiversité et Protection Animale de Catalogne a relevé, le 16 juillet 2014, une série de photos automatiques, montrant une ourse suitée d’au moins deux oursons de l’année. Ces clichés ont été pris le 13 juillet 2014 sur la commune d’Alt Aneu en Catalogne. Les oursons sont donc âgés de près de six mois.

La femelle adulte n’est pour l’heure pas identifiée, mais il pourrait s’agir de l’ourse Caramelles née en 1997 et sédentaire sur cette zone depuis plusieurs années. La dernière portée détectée de cette femelle date de 2012 et avait donné naissance à 2 oursons (Alos et Isil).

Au cours des prochains mois, les investigations routinières de nos Réseaux Ours respectifs tenteront de confirmer la taille de la portée, de préciser l’identité génétique des jeunes (sexe, géniteurs, profil individuel).

Lire la suite

Share

FERUS demande la démission de la ministre de l’Écologie

ségolène lcpCommuniqué du 21 juillet 2014

Ségolène Royal a tout faux !

L’association Ferus demande la démission de la ministre de l’Écologie

 

L’association Ferus est stupéfaite et scandalisée par les propos tenus par Ségolène Royal samedi dernier dans les Pyrénées. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la ministre de l’Écologie n’a rien compris et n’y connaît rien ! Se permettre de prendre des décisions sans avoir pris la peine d’étudier ses dossiers est très grave et lourd de conséquences catastrophiques.

Déclarer « le territoire des Pyrénées n’est pas adapté à la réintroduction de l’ours », c’est méconnaître la plus élémentaire réalité biologique, faire un déni sur la réussite du renforcement du noyau central (et sur l’action positive de ses prédécesseurs) et ignorer les travaux et recommandations scientifiques les plus récentes (établis par le Muséum National d ‘Histoire Naturelle à la demande de son ministère).

Lire la suite

Share

Réintroduction du bouquetin dans les Pyrénées : allez Mme la ministre, encore un petit effort pour l'ours !

Spanish_ibex

Bouquetin ibérique (Capra pyrenaica). Photo wikipédia

Communiqué de FERUS

Ségolène Royal dans les Pyrénées les 19 et 20 juillet 2014 :

Allez, Madame la ministre, encore un petit effort !

FERUS se réjouit que la réintroduction du bouquetin dans les Pyrénées se concrétise enfin et rappelle à Ségolène Royal la nécessité d’élargir cette action positive à l’ours, qui crève en Béarn et vacille en Pyrénées centrales.

Le retour du bouquetin dans les Pyrénées a fait l’objet d’une consultation publique largement positive ; ce fut également le cas pour la consultation des Pyrénéens sur le lâcher d’une ourse en Béarn en 2011 puisque seulement moins de 2% des personnes consultées s’étaient exprimées contre cette action.

Lire la suite

Share

Le Parc national des Ecrins justifie sa battue aux loups : la réponse de CAP Loup

cp morgane bricard (29)

Photo Morgane Bricard

Les associations de CAP Loup  (dont FERUS est l’une des fondatrices) et de très nombreux citoyens ont écrit leur indignation aux responsables du Parc national des Ecrins, après la battue aux loups organisée le 10 juillet dernier dans le coeur du Parc. Face à cette mobilisation citoyenne, le directeur et le président du Parc ont répondu à chacun dans un courriel-type qui comporte plusieurs contre-vérités. Les associations de CAP Loup ne peuvent laisser passer une telle désinformation, et adressent en retour le courrier suivant aux responsables du Parc des Ecrins.

Le courrier de CAP Loup aux responsables du Parc national des Ecrins

Lettre ouverte du 17 juillet 2014

A l’attention de Monsieur Christian Pichoud, Président,
et de Monsieur Bertrand Galtier, Directeur du Parc national des Ecrins

Lire la suite

Share

Après la battue aux loups dans le parc national des Écrins, dites votre colère aux responsables !

loup jocelyne thomas

Photo Jocelyne Thomas

Mise à jour du 16 juillet : le parc des Écrins est en train de répondre à vos mails par un long laïus dans lequel il tente encore de se justifier et dans lequel il admet noir sur blanc que l’élevage des moutons est prioritaire sur la protection de la nature dans la zone cœoeur du parc national des Écrins ! Honteux ! N’hésitez pas à leur répondre que c’est inadmissible et que vous n’êtes pas dupes.

Après la scandaleuse battue aux loups organisée par le parc national des Écrins le 10 juillet dernier, les associations de CAP Loup adressent le courrier ci-dessous aux responsables du parc, et vous invitent à leur écrire individuellement.

M. Bertrand Galtier, directeur du parc national des Ecrins, voulait que la zone soit « nettoyée du loup », selon ses propres termes. Des propos inqualifiables !

Soyons nombreux et rapides à faire part de notre colère citoyenne aux responsables du parc des Écrins !

> Président : Christian Pichoud, Tél. 04 76 00 37 12, pichpn@gmail.com
> Directeur : Bertrand Galtier , Tél. 04 92 40 20 10, bertrand.galtier@ecrins-parcnational.fr
Parc National des Ecrins, Domaine de Charance, 05000 GAP

Lire la suite

Share