FERUS

Appel à dons pour Api'ours, de l'abeille à l'ours

api'ours parainageAlors que Parole d’ours commence et que les « flyers pour l’ours » financés par des internautes sont d’ores et déjà acheminés au plus près de la population pyrénéenne, Ferus prépare son action automnale et printanière Api’ours.

Après la quête « Flyer pour l’Ours. L’ours dans les Pyrénées, quelques vérités… », Ferus lance sur Ulule « Api’ours, de l’abeille à l’ours. Programme de plantations, ruches et pollinisation, programme complet autour des enjeux pour la biodiversité ».

En 2014, notre action ne s’arrêtera donc pas à l’édition estivale Parole d’ours et se poursuivra via Api’ours jusqu’à l’aube de 2015.

Cette fois-ci, le challenge à relever est plus important et c’est pourquoi votre précieux soutien est indispensable : http://fr.ulule.com/apiours-abeille/

Lire la suite

Share

Loup : premiers arrêtés de prélèvement hors des Alpes

eric durr loup

Photo © Eric Dürr www.eric-durr.com

Les préfectures de la Meuse et de la Lozère ont autorisé coup sur coup le prélèvement d’un loup dans leur département. Il s’agit des premiers arrêtés de prélèvement hors des Alpes. La Meuse et la Lozère sont des départements récemment recolonisés par le loup. Y autoriser son abattage équivaut donc à vouloir limiter son expansion géographique.

Communiqué de la préfecture de la Meuse – 27 août 2014 :

« Une nouvelle attaque du loup a eu lieu en Meuse dans la nuit du 26 au 27 août 2014, à proximité immédiate des habitations d’un village.

carte departements france

Le loup est aussi présent sporadiquement dans les départements de la Marne, de l’Aube et de la Haute-Marne.

Cette 34ème attaque porte à 139 le nombre de victimes (1 bovin et 138 ovins) depuis octobre 2013.

Malgré la mise en œuvre des mesures progressives permettant d’assurer la protection des troupeaux, prévues dans l’arrêté du 15 mai 2013, et notamment les dispositions complémentaires accordées le 20 août dernier, le loup continue à attaquer les troupeaux.

Les services de l’Etat demeurent mobilisés pour soutenir les éleveurs du département durant cette période difficile. »

Le loup est de retour dans le sud de la Meuse depuis le printemps 2012. Depuis le mois d’avril 2014, d’autres indices de présence ont été relevés plus au Nord. Si l’on considère tout le grand quart nord-est de la France, la présence du loup y est sporadique, avec une meute dans les Vosges, et quelques erratiques entre Meuse, Moselle et Bas-Rhin. Cela paraît donc bien prématuré d’y autoriser l’abattage d’un loup…

Lire aussi : La présence du loup est désormais avérée dans la Meuse (avril 2014)

LozereCommuniqué de la préfecture de la Lozère – 28 août 2014 (l’arrêté –> ICI):

« Cette mesure administrative de prélèvement intervient après le constat, sur ce massif, de 11 attaques pour lesquelles la responsabilité du loup ne peut être écartée. Ces attaques ont eu lieu sur les communes de Châteauneuf-de-Randon, Arzenc-de-Randon, Pierrefiche et Chaudeyrac entre le premier janvier et le 20 août 2014 et ont entraîné la mort ou la blessure de 38 animaux.

Dans la zone géographique concernée, les éleveurs ayant subi des dommages ont mis en oeuvre l’ensemble des mesures de protection (achat et présence de chiens de protection, rassemblement des troupeaux en parcs de nuit électrifiés, rentrée des troupeaux en bergerie la nuit, etc.) et de défense (moyens d’effarouchement sonores, veilles répétées de tireurs pour effectuer des tirs de défense, etc.) contre la prédation du loup.

Malgré la mise en oeuvre effective de ces mesures de protection et de défense, les prédations du loup ont persisté sur ce secteur et occasionné de nouveaux dégâts aux troupeaux. C’est pourquoi le préfet de la Lozère a pris un arrêté préfectoral autorisant le prélèvement d’un loup afin de réduire la pression de prédation dans la zone considérée.

La mise en oeuvre de ce tir de prélèvement est encadrée par les textes applicables et par le protocole « loup » adopté au niveau national.

Placée sous la direction du Chef de Service Départemental de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), cette mise en oeuvre recouvre plusieurs techniques de chasse incluant le recours à des battues.

Le tir pourra avoir lieu de jour comme de nuit, pendant un mois à compter de la publication de l’arrêté. »

La présence du loup en Lozère a été officialisée en 2012. Le secteur concerné par cet arrêté (nord-est du département, à la commissure de l’Ardèche) est la deuxième zone de présence permanente (ZPP) en Massif Central dénommé «Tanargue-Gardille ». 

Lire aussi :

- FERUS dépose plainte pour le braconnage probable d’un loup en Lozère (janvier 2013)

- Nouvel arrêté de tir de défense contre le loup en Lozère ( septembre 2012)

- Une autorisation de tir de loup en Lozère… (septembre 2012)

- Un loup photographié en Lozère (juin 2012)

Share

Portée record de 13 louveteaux en Allemagne !

saxe allemagne

meute loup allemagne

10 des 13 louveteaux © Spreefotograf Karsten Nitsch

Une portée record de 13 louveteaux a été observée et photographiée en Allemagne, dans la Saxe, à l’extrême Est du pays. Il s’agit de la meute de Dauban.

Pour des loups sauvages, ce nombre inhabituellement élevé de louveteaux ne semble pas compatible avec une seule portée. En principe, les portées des loups de Saxe comprennent entre 4 à 8 louveteaux. Dans d’autres pays, il arrive de rencontrer des portées pouvant aller jusqu’à 10 louveteaux.

Il s’agirait d’un rare cas de double portée au sein d’une seule meute. Deux hypothèses :

- le mâle alpha s’est reproduit avec la femelle alpha mais aussi avec une jeune louve, restée dans la meute ;

- le mâle alpha est mort pendant le rut après s’être accouplé avec la louve alpha. Un nouveau mâle alpha a donc pris sa place au sein de la meute et s’est lui aussi accouplé avec une autre femelle (comme ce fut le cas dans les Alpes italiennes).

Lire la suite

Share

Programme des sorties ferusiennes de septembre

fete du loup larchantL’agenda de Ferus est chargé pour la rentrée scolaire ! Venez nombreux rencontrer les bénévoles de Ferus dans plusieurs départements français à l’occasion de sorties, expositions, stands, manifestations. L’occasion d’échanger sur les ours, les loups et les lynx et de s’informer sur les actions de Ferus :

Le 7 septembre à Orléans (45) : le réseau Centre animera un stand lors de la « Rentrée en fête » des associations d’Orléans. Plus d’infos –> ICI.

Le 14 septembre à Larchant (77) : le réseau Île de France de Ferus sera présent à la Fête du Loup de Larchant organisée pour la deuxième année consécutive par l’association Terre des origines. Infos et programme –> ICI.

Les 20 & 21 septembre à Barr (67) : le réseau Alsace-Lorraine tiendra un stand au 5ème salon de la photographie de Nature organisé par l’association Pixel Nature. Une intervention d’Anthony Kolher est prévue le vendredi 19 avec des scolaires. Infos –> ICI.

Du 25 au 28 septembre à St-Etienne de Tinée (06) : séjour au pays des loups organisé à initiative du réseau Provence-Méditerranée. Plus d’infos et réservation –> ICI.

Les 27 et 28 septembre à Chérisy (28) : le réseau Centre animera un stand à l’occasion du salon «Vivre et habiter écologique et bio» organisé par l’association AVERN. Programme –> ICI.

Lire la suite

Share

Première preuve de reproduction du lynx dans la forêt bavaroise

lynx petit trans lynx

Tanja en train de déplacer son petit de 2 semaines (né probablement fin mai) © Projet Trans-Lynx

Un piège-photo placé dans le sud de la forêt du Haut-Palatinat a réussi à photographier une femelle lynx en train de déplacer son petit sur un sentier forestier. C’est une première preuve de reproduction du lynx dans la région, obtenue dans la cadre du projet tchéco-bavarois Trans-Lynx.

carte allemangneSybille Wölfl, une scientifique du projet Trans-Lynx, a donné quelques informations sur cette femelle : «Nous connaissons cette femelle lynx nommée Tanja depuis juillet 2013. Elle occupe un territoire sur la frontière germano-tchèque et son domaine vital chevauche celui d’un lynx mâle, nommé Tarek. Les deux lynx sont des animaux tchéco-bavarois : ils ont été pris en photo dans les deux pays».
Tereza Minarikova, la coordinatrice du projet, s’est réjouie : «Nous étions ravis d’apprendre cette nouvelle par nos collègues bavarois. C’est très rare qu’un piège-photo capture une femelle lynx avec son petit. Une femelle avec petit(s) se sent très vulnérable et passe habituellement la plupart de son temps bien cachée, pour protéger ses petits des prédateurs. Elle reste en permanence auprès de ses petits et les laisse seuls que très ponctuellement pour aller chasser».
Le lynx d’Eurasie (Lynx lynx) est une espèce très menacée, protégé à la fois par les lois de conservation de la nature tchèques et allemande et par la directive Habitats européenne. Bien qu’il soit protégé, le braconnage et la fragmentation des habitats menacent gravement ce beau félin dans les deux pays.

Lire la suite

Share

Italie : une deuxième portée pour Slavc et Giulietta

louveteaux slavc giulietta

Une partie de la portée © Trentino

En 2013, pour la première fois, deux louveteaux issus de deux populations de loups distinctes (italienne et dinarique-balkanique) voyaient le jour dans la région de Lessinia, au nord-est de l’Italie. En effet, cette portée était le fruit des amours du mâle « Slavc » (un mâle slovène) et de la femelle « Giulietta » (une femelle italienne).

Nous apprenons que cette année, le couple a donné naissance à une deuxième portée qui comporte 7 louveteaux (vidéo en fin d’article)!

Le premier hiver risque d’être fatal pour certains de ces louveteaux (la mortalité est très élevée durant la première année de vie : de 60% à 80%). Ensuite, entre la première et la deuxième année, la dispersion des jeunes permettra à la meute de se réguler naturellement : les jeunes partiront à la recherche de leur propre territoire et devront trouver un partenaire afin de constituer une nouvelle meute.

Pour le président de la Vénétie Luca Zaia :

« La nature démontre une nouvelle fois sa capacité de régénération et l’importance de maintenir des zones naturelles où l’environnement n’est pas en danger, mais plutôt protégé via une coexistence appropriée entre les activités humaines et la faune sauvage. Je considère que cette nouvelle portée est un élément de valorisation de la Vénétie et des montagnes de Vérone ».

Lire la suite

Share

En Italie, mobilisation sans précédent pour sauver l'ourse Daniza

dessin daniza

« Je suis avec Daniza »

Les faits : Le 15 août dernier, dans le Trentin italien, une ourse baptisée Daniza a semble-t’il voulu protéger ses 2 oursons de l’année, et s’en serait pris à un ramasseur de champignons. Ce dernier aurait repéré la petite famille d’ours et se serait caché derrière un arbre pour pouvoir l’observer plus longuement et/ou pour s’enfuir ultérieurement. Ce comportement est considéré comme imprudent (–> recommandations) : en effet, une ourse qui sent une odeur étrangère sans pouvoir l’identifier va l’interpréter comme un danger pour elle et ses petits. La réaction de l’ourse, dans ce qui ressemble davantage à une charge d’intimidation qu’à une attaque et lorsqu’on l’analyse dans sa signification biologique, est tout à fait normale. Souffrant de blessures mineures (légères griffures et morsure au pied), l’homme a été transporté à l’hôpital.

Ce que dit le protocole : Selon le protocole, pour ce genre de faits, une opération de capture de l’ourse doit être immédiatement déclenchée, voire même son abattage si la capture s’avère dangereuse. Daniza est une ourse de 18 ans bien connue des services de la faune, elle fait partie des ours slovènes réintroduits en 2000. Le ministère semble vouloir laisser en liberté les oursons de Daniza ; c’est la meilleure des solutions pour eux : coin riche en nourriture, hivers pas trop rudes. Le devenir d’un ours sauvage n’est pas la captivité.

Une mobilisation sans précédent pour sauver Daniza : En quelques heures, Daniza est devenue une super star du web, les réseaux sociaux se sont enflammés pour prendre sa défense et protester contre la décision de la province du Trentin.

- Une pétition réclamant au président de la province du Trentin de laisser à Daniza la vie sauve vient de dépasser les 37 000 signatures (en seulement 5 jours).

- D’après un sondage, 90 % des sondés sont pour que Daniza reste en liberté, considérant qu’elle a seulement voulu protéger ses oursons et 10% sont favorables à sa capture (sur 2927 votants). Un autre sondage creuse l’écart : 95 % des votants sont contre la capture de l’ourse (sur 5145 votes).

Lire la suite

Share

Escapade au pays des loups du 25 au 28 septembre 2014

bouquetin

Un bouquetin dans le Mercantour © Hervé Boyac

Le réseau Provence-Méditerranée de Ferus organise cet automne un séjour au pays des loups.

Évadez-vous dans la Haute Tinée !

Venez découvrir le Parc National du Mercantour et les Alpes du sud, ou les loups sont désormais présents depuis plus de de 20 ans maintenant.

Buts du séjour : parcourir les biotopes à loup, découvrir des indices de son passage, mieux connaitre sa biologie et appréhender les conflits loup/pastoralisme.

Vous rencontrerez un spécialiste de l’animal, pourrez assister à des exposés en images, et entendrez divers points de vue sur cet animal tant chargé d’idées reçues.

Lire la suite

Share

Photos et vidéos d'ours bruns, Pyrénées, juin / juillet 2014

ours haute garonne juin 2014

Ours indéterminée, en Haute Garonne, juin 2014 © O.N.C.F.S. Equipe Ours / Réseau Ours Brun

Voici les dernières photos et vidéos de la population d’ours bruns des Pyrénées. Celles relevées au mois de juin :

Ours_ind_22Mai2014-09©ONCFS_EquipeOurs  Pyros_25Mai2014©ONCFS_EquipeOurs

Pyros et un ours « indéterminé », en Ariège © O.N.C.F.S. Equipe Ours / Réseau Ours Brun

Lire la suite

Share

Ségolène Royal autorise la chasse au loup

loup segolene

Photos @ Marie-Lan Nguyen / Morgane Bricard

Communiqué de l’association Ferus, 18 août 2014.

SEGOLENE ROYAL AUTORISE LA CHASSE AU LOUP

Segolène Royal et Stéphane le Foll ont signé le 5 août dernier l’arrêté autorisant de fait la chasse au loup dans notre pays. Cet arrêté a été publié au JO du 14 août (voir –> ICI).

Sous la pression des lobbies du monde de l’élevage et des fédérations de chasseurs, cet arrêté, repoussé par le Conseil National de Protection de la Nature et au cours de la consultation publique par 74 % des opinions exprimées, a été promulgué, faisant ainsi de notre pays un modèle négatif en matière de biodiversité et de protection des espèces sauvages.

Honte sur ces ministres qui choisissent le fusil pour régler un problème qui peut l’être efficacement par une protection correcte des troupeaux ! La France donne ainsi le signal le plus négatif possible et met le loup au rang des « nuisibles » pouvant être éliminés alors qu’il est strictement protégé.

Lire la suite

Share