FERUS

Adhésions FERUS 2017

ferus-adhesion-2016Si vous partagez notre combat pour la sauvegarde de l’ours, du loup et du lynx, si vous désirez prendre part à nos efforts pour la préservation et la réhabilitation de ces trois grands prédateurs, devenez adhérent FERUS !

couv 54 pour page

- Par carte bancaire : rendez vous sur notre page –> HELLOASSO (paiement sécurisé).
- Par chèque ou prélèvement automatique : téléchargez –> ce formulaire.

Pour faire un don –> cliquez ICI.

66 % de vos cotisations et de vos dons sont déductibles de vos impôts dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Lire la suite

Share

Lynx des Balkans : la première femelle équipée d’un collier GPS

lynx balkans

Le lynx Maya endormi.
Photo Balkan Lynx Recovery Programme

Samedi 18 février, dans l’ouest de la Macédoine, dans les montagnes de Stogovo, l’équipe du Balkan Lynx Recovery a capturé avec succès la première femelle de cette sous-espèce en danger critique.

Son nom est Maya. Elle a été équipée d’un collier GPS puis relâchée. Elle est le cinquième individu capturé à des fins scientifiques.

Maya devrait aider à combler les lacunes dans les connaissances sur l’écologie du lynx des Balkans afin d’affiner les mesures de conservation : taille du territoire, régime alimentaire mais aussi taille des portées et mortalité juvénile.

En novembre 2015, le lynx des Balkans a rejoint la liste rouge des espèces menacées de l’UICN.

Les menaces majeures sont le braconnage, la raréfaction des proies sauvages et la destruction de l’habitat naturel.

Depuis 2006, le programme transfrontalier du Balkan Lynx Recovery travaille pour la conservation de cette sous-espèce. La Macédoine, l’Albanie, le Kosovo et le Monténégro participent au projet ainsi que des experts suisses et allemands. Le programme est entièrement financé par la fondation suisse MAVA.

Lire la suite

Share

Nouveau Plan Ours : l'avis défavorable du CNPN

consultation ours pyrénées

Photo Roland Clerc

Jusqu’au 8 mars 2017, une consultation publique recueille l’avis des citoyens concernant le le projet de nouveau Plan Ours. Mais ce projet oublie un point primordial : de nouveaux lâchers pour sauver l’ours !

Si le texte du projet de Plan Ours prend bien en compte une partie des points relevés par le CNPN (Conseil National de Protection de la Nature), celui-ci a toutefois rendu un avis défavorable notamment parce que le projet ne prévoie pas le renforcement « en urgence [de] la population ursine occidentale (plusieurs femelles) pour éviter sa disparition et, à moyen terme, [de] la population centrale », conformément aux recommandations du Muséum National d’Histoire Naturelle.

==>>  l’avis du CNPN

==>> la réaction des associations de CAP Ours

==>> les recommandations du Muséum National d’Histoire Naturelle (4 femelles dans les Pyrénées occidentales et 2 femelles dans les Pyrénées centrales a minima)

Lire la suite

Share

Loups tués en France au cours de la période 2016-2017

loup cibleRevoici le décompte funeste des loups tués en France pour la période 2016-2017, qui court depuis la publication de l’arrêté ministériel du 5 juillet 2016. Cet arrêté autorise le tir de 36 loups au total (nous avons déposé un recours contre cet arrêté). A ce jour, 33 loups ont déjà été tués dans le cadre de tirs autorisés par arrêté préfectoral. Les tirs de prélèvement et tirs de prélèvement renforcé sont dorénavant interdits ; seuls les tirs de défense et tirs de défense renforcé sont autorisés pour les 3 loups « restants »    Une manifestation s’est tenue à Lyon le 16 janvier dernier pour protester contre cette chasse aux loups généralisée (infos –> ICI). Vous pouvez également signer –> LA PÉTITION.

louveteaux-ChichilianePar tirs :

- 23 février 2017 (06) : un loup blessé dans le cadre d’un tir de défense renforcé à Cipières. La recherche au sang n’ayant pas été concluante, l’animal n’est pas décompté du plafond.

- 11 décembre (04) : un loup abattu dans le cadre d’un tir de défense à Jausiers. 33

- 19 novembre (06) : deux loups abattus dans le cadre de tirs de prélèvement renforcé à Coursegoules. 31-32

- 15 novembre (04) : une louve adulte abattue dans le cadre d’un tir de défense renforcé à Saint-Vincent-sur Jabron. 30

- 12 novembre (83) : un loup mâle abattu dans le cadre d’un tir de prélèvement renforcé à Canjuers. 29

Lire la suite

Share

Bretonvillers : le lynx n’était pas « déviant », mais plombé !

lynx bretonvillers

Photo Morgane Bricard

Ce 21 février 2017, un lynx considéré comme « déviant » a été capturé en Franche-Comté. Son corps contenait en fait plus d’une centaine de plombs de chasse…

Cet automne 2016, de façon très discrète, et pour le moins très éphémère, la DREAL Franche-Comté lançait une consultation publique intitulée « Effarouchement de Lynx sur la commune de Bretonvillers : enquête relative Dérogation à l’article L411-2 du code de l’environnement ». La consultation ne dura que trois jours. Il y avait urgence, le lynx « déviant » de Bretonvillers était de retour !

Ce lynx avait défrayé la chronique et agité la presse deux ans auparavant. Un lynx âgé de 12 ans semblait alors s’être spécialisé dans l’attaque et la consommation de moutons. Et cela, sur une seule et même exploitation ! Curieux comportement pour un lynx. A un tel point qu’il fut officiellement classé comme « déviant » par l’administration et l’ONCFS. Ce dernier fut chargé d’effaroucher ce drôle de lynx qui « aurait » pris goût exclusif au mouton de Bretonvillers. Avec un certain succès, faute d’un succès certain… Si on en croit « La France Agricole », journal pas forcément au top pour ce qui est de la faune sauvage, mais qui sait tirer de « bonnes » informations de l’administration française, une carcasse électrifiée fut disposée afin de dissuader le félin trop gourmand de consommer agneaux et brebis. Le lynx s’y est laissé prendre. Et a déguerpi comme un éclair de la dite exploitation. Mais le succès resta mitigé : le félin récalcitrant avait pris ses nouveaux quartiers non loin de là, un peu plus haut dans le village, et dévora les moutons du voisin…

Lire la suite

Share

Comment participer à la consultation publique sur le projet de nouveau Plan Ours ?

ours balou ariege pyrénées

L’ours Balou en Aiège. Photo ONCFS

Notre objectif est clair : Obtenir l’intégration à ce projet de Plan d’un programme de lâchers immédiats d’ourses en Béarn afin d’éviter la disparition de l’espèce, et en Pyrénées Centrales afin d’éviter la consanguinité.

Pour participer à la consultation (jusqu’au 8 mars 2017), vous devez envoyez votre message à cette adresse : sbrn.dreal-midi-pyrenees@developpement-durable.gouv.fr

Nous vous demandons de commencer votre message par cette formule ( à copier – coller) :

Très attaché(e) à la protection de l’ours brun dans les Pyrénées, je demande qu’un vrai programme de restauration soit intégré au Volet Ours 2017-2027 de la SPVB, comprenant à minima le lâcher rapide de deux ourses en Pyrénées Occidentales, puis de deux autres en Pyrénées Centrales.

Lire la suite

Share

La Vallée des Loups toujours en salles!

la vallée des loupsjmbertrand sénaceLa Vallée des Loups, le film tant attendu de Jean-Michel Bertrand, est sorti au cinéma le mercredi 4 janvier 2017 et il a déjà dépassé les 110 000 entrées.

Soyez nombreux à vous rendre dans les salles de cinéma pour le rejoindre dans sa quête du loup sauvage, quelque part dans le massif des Écrins. Pour savoir si le film passe dans un cinéma près de chez vous, utilisez -> ce moteur de recherche.

Le 3 février à Aubenas,  180 scolaires on tpu voir le film et ensuite dialoguer avec Jean Michel Bertrand.

Séances en présence du réalisateur : 

- 24 février - Buis les Baronies (Drôme)
- 25 février – Gerardmer
- 26 février – Saint Dié
- 27 février - Taninge (Haute Savoie)
- Du 2 au 5 mars - Pessac (festival) (Gironde)
- 9 mars – Limoges (Haute Vienne) (également projeté au cinéma Le Mazarin à Nevers)
- 11 mars – Aspet (Haute Garonne)

Lire la suite

Share

Séjour : Escapade au pays des loups

sej-mercantour2

Photo © Hervé Boyac

Escapade au pays des loups du 21 au 24 septembre 2017

Pour se ressourcer au grand air ! 

Venez découvrir le Parc National du Mercantour et les Alpes du sud, territoires où les loups sont présents depuis 25 ans maintenant : plusieurs meutes, une trentaine d’individus.

Buts du séjour : parcourir les biotopes à loup, mieux connaitre la biologie et les habitudes de l’animal, et appréhender les conflits loup / pastoralisme.

Attraits principaux du programme indicatif (susceptible de variations en fonction de la météo notamment) :

  • recherche d’indices de passage des loups : empreintes, carcasses, laissées.
  • observation de la faune de montagne : chamois, mouflons, cervidés, oiseaux.
  • randonnée en zone déserte, et découverte des panoramas grandioses.

    Lire la suite

Share

Séjours dans les Abruzzes du 10 au 17 septembre 2017

abruzzes linares

Paysage Abruzzes @ Marc Linares

Dates proposées : Du 10 au 17 septembre 2017.

Nombre de participants : 5 personnes.

L’esprit du séjour

La télé nous offre chaque jour de superbes reportages, de merveilleuses images saisies de par le monde sur lesquels la nature nous surprend, nous émerveille ou nous inquiète.
Conscient de cela, chacun d’entre nous s’étonne parfois que cette nature si riche, si variée, si surprenante souvent s’exprime par sa diversité sans que nous, humain, n’en étions informé ou acteur de ce changement.
Le retour du loup en France et ses conséquences est en cela un merveilleux témoignage d’une nature libre et seule à même de nous remettre enfin les pieds sur terre.
Colonisation de notre territoire par ce super prédateur, présence et maintien difficile de l’ours dans les Pyrénées, conflit bien souvent démesuré entre pro et anti, la France serait-elle en décalage avec ses voisins? Pourquoi?

Lire la suite

Share

Séjours Traces de vie - Pistes de loups

Photo © Marc Linares

Séjour 6 jours/5 nuits  dans les Hautes Terres de Provence et le massif des Monges

du 5 au 10 juin 2017 / du 19 au 24 juin 2017

Comprenant :
- La pension complète (repas, nuitées, petit-déjeuner, piques-nique).
- L’encadrement par un Accompagnateur montagne.
- Les intervenants et visites.
Tarif : 495€ tout compris.
Vous avez connu ce séjour par FERUS ? 50€ seront reversés à l’association
Territoire de nature, territoire de vie, territoire de biodiversité, les Hautes Terres de Provence et le massif des Monges offrent aux visiteurs des paysages sauvages d’une grande force grâce à la double influence méditerranéenne et alpine. Une faune riche et variée va nous permettre à chaque sortie d’observer, de comprendre mais aussi de s’imprégner de cet espace sauvage nouvellement classé « Géoparc ». Ici, le loup présent depuis une vingtaine d’année trouve la nourriture nécessaire à sa survie : sangliers, chevreuils, chamois, mouflons, cerfs…
D’autres espèces emblématiques de ce secteur complètent cet inventaire naturaliste : tetras lyre, aigle royal, vautours…
Laissez-vous tenter !
Share