Et si votre entreprise aussi parrainait un arbre ou une ruche ?

FERUS remercie chaleureusement Ecomail pour le parrainage d’une ruche dans le cadre de notre programme Api’Ours.

Ecomail est un service de messagerie email permettant aux internautes de créer une boite mail en @ecomail.fr. La boite email est proposée à 10€ TTC par an. 50% des recettes sont bloqués puis utilisés pour aider des associations qui agissent en faveur de l’environnement. Les 50% restant sont utilisés pour faire fonctionner le service.

L’interface mail Ecomail a également était pensée afin de sensibiliser les utilisateurs à la pollution numérique et à l’importance de supprimer les vieux emails. Chaque email stocké consomme de l’espace disque dur et donc de l’énergie.

Merci à Ecomail d’avoir pensé à FERUS et à notre programme Api’Ours (programme de plantations, ruches et pollinisation, dans les Pyrénées).

Entreprise, et si vous aussi vous participiez à la préservation de la biodiversité en soutenant un programme de FERUS ?

MERCI !

Contact : contact@ferus.fr

Qui sommes-nous pour traiter ainsi les animaux ? - Marie-Pierre Hage

Qui sommes-nous pour traiter ainsi les animaux ?

Marie-Pierre Hage – Préface Pierre Jouventin

De tout temps, l’homme a imposé à l’animal un rapport de domination ; ce n’est que depuis peu que des associations réagissent contre cette situation en menant des actions dans les élevages et les abattoirs et en luttant pour la survie des espèces sauvages. Cet essai est un véritable état des lieux, un vibrant plaidoyer pour le respect de la biodiversité. Hommes et bêtes, domestiquées ou sauvages, doivent vivre ensemble. Il en va de notre survie : ne pas les respecter, c’est aussi ne pas se respecter.  Cet ouvrage comporte un chapitre sur les loups, ours et lynx en France.

216 p.

22 x 15,5 cm

Lire la suite

Née sous le signe du loup - Marie-Pierre Hage

Née sous le signe du loup

Marie-Pierre Hage

Ce roman se déroule dans un lieu où le réel côtoie l’imaginaire et où se croisent des humains de toute nature, des loups en quête de liberté et des lycanthropes moitié anges, moitié démons. C’est un mélange subtil de fiction et de légende, de passé et de présent, de fantastique et de terroir. Mais où commence l’imaginaire et où finit la réalité ?

219 p.

20,5 x 14,5 cm

Lire la suite

Les bonnes pratiques pour l'observation de l'ours, du loup et du lynx en Espagne

L’Espagne est une destination de choix pour observer les grands prédateurs sauvages.

Édité par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche, de l’Alimentation et de l’Environnement d’Espagne, ce guide des bonnes pratiques est indispensable pour observer la nature et ne pas déranger ces espèces menacées dans leur milieu naturel.

Également valable en France !

==> A télécharger

Lire la suite

L’Écho des tanières n° 46 et 47

Ours subadulte d’un an et demi en août 2018 à Auzat (Ariège)

L’Écho des tanières n° 46 (septembre 2018) et 47 (octobre 2018), le bulletin mensuel du Réseau Ours Brun, vient de paraître avec le bilan des activités de recherche sur le terrain, la cartographie et les informations diverses des mois de septembre et d’octobre 2018.

==>> L’Écho des tanières n° 46

==>> L’Écho des tanières n° 47

Les photos et vidéos automatiques de septembre et octobre 2018 viennent également d’être diffusées sur la chaîne Youtube de l’ONCFS (ci-dessous).

En bref :

En septembre, La présence régulière de plusieurs individus entre les communes d’Aulus et Auzat (Ariège) confirme, depuis 2 ans, la progression régulière et durable de l’aire de répartition vers l’est des Pyrénées.
En octobre, comme les années précédentes, le faible nombre d’indices relevés sur les itinéraires reflète l’activité modérée des ours en période d’hyperphagie. Les deux ourses lâchées en Béarn, quant à elle, ont parcouru de nombreux kilomètres autour de leur site de lâcher à la découverte de leur nouveau territoire. En complément des relevés GPS qui montrent un comportement exploratoire normal et une utilisation des habitats similaire à ceux fréquentés par les ours autochtones, la collecte de plusieurs crottes permet aussi de constater que les deux femelles ont rapidement trouvé leur nourriture (faines, glands, myrtilles, charogne et herbacées). Il ne leur reste plus maintenant qu’à trouver leur tanière…
Dans les Pyrénées centro-orientales, l’autre fait important de ce mois d’octobre a été la capture de l’ours Goiat dans le Val d’Aran par les agents du Consel Generau d’Aran et du Cos des Agents Rurals avec l’aide de leur hélicoptère. L’objectif de cette opération était de changer le collier émetteur de ce mâle réintroduit en 2016 dont les batteries arrivaient en fin de vie.

Lire la suite

Ré-ensauvageons la France - Gilbert Cochet et Stéphane Durand

Ré-ensauvageons la France

Gilbert Cochet et Stéphane Durand

Au cours du XXe siècle, la défaite du sauvage a semblé totale. Nous avons progressivement fait le vide autour de nous. Et pourtant, ce livre est un ouvrage optimiste. Tout n’est pas perdu, loin de là. Car, malgré tout ce que nous lui avons fait subir, la nature résiste. Mieux, elle revient ! Favoriser le retour de la nature sauvage : c’est l’enjeu économique de demain.

176 p.

21,7 x 11,5 cm

Lire la suite

Les ourses Claverina et Sorita sont arrivées en Béarn

Le lâcher de Claverina

Mise  à jour du 12 novembre 2018 : l’ONCFS diffuse les images du lâcher de Sorita ==>> YouTube

Voir aussi : l’album photo des lâchers

Communiqué de l’ONCFS, 5 octobre 2018 :

Elle pèse 140kg et son âge est estimé à 7 ans. Elle se prénomme Claverina. Au petit matin du 4 octobre, cette jeune ourse est arrivée en Béarn, dans le département des Pyrénées-Atlantiques (64), et a découvert son nouvel environnement, après un long voyage depuis la Slovénie.
Claverina est un prénom féminin qui puise dans le patrimoine béarnais et signifie « héritière » pour les spécialistes des langues occitanes ou, plus littéralement, « celle qui détient les clés ». Claverina peut en effet être considérée comme l’héritière de Cannelle, la dernière ourse de souche pyrénéenne.
Elle est la première ourse femelle à fouler le sol du Béarn depuis une décennie, dans une région où il ne reste que deux ours mâles. Son prénom témoigne de la volonté de l’État français de s’engager pour la conservation durable de l’espèce dans les Pyrénées.

Lire la suite

La bête qui mangeait le monde - Par Antoine Nochy

La bête qui mangeait le monde

Antoine Nochy

L’auteur, philosophe, écologue, spécialiste de la cohabitation avec les animaux sauvages, a été formé à l’étude et à la gestion du loup par les scientifiques du parc du Yellowstone. Il vit dans les Cévennes, près du Gévaudan, au royaume de cette bête dont on disait autrefois qu’elle mangeait le monde. Il a arpenté les sentiers, les berges, les drailles à la recherche des signes et traces de présence du loup et a écouté parler les hommes.

277 p.

21 x 13,5 cm

Lire la suite

L'album photo des lâchers de Sorita et Claverina

Voir aussi :

Les ourses Claverina et Sorita vont bien ! (communiqué ONCFS, 31 octobre 2018)

Les ourses Claverina et Sorita sont arrivées en Béarn (communiqué ONCFS, 5 octobre 2018)

Le sauvetage de l’ours en Béarn est en marche (communiqué FERUS / Pays de l’Ours-ADET, 5 octobre 2018)

Un grand jour pour les Pyrénées et la biodiversité ! (communiqué FERUS, 4 octobre 2018) 

Lire la suite