Décod'Ours : nous démontons les fausses informations véhiculées dans les médias

FERUS et Pays de l’Ours-ADET ont lancé l’opération Décod’ours, dont le but est de démonter les fausses informations véhiculées dans les médias par les opposants à l’ours.

Décod’Ours n° 18

Article décodé : La guerre de l’ours (Paris Match, 19 juillet 2020).

Extraits :

  • « L’an dernier, sur l’estive, on a perdu 100 brebis. L’ours tue le pastoralisme», confie Philippe Perisse. » FAUX ! En 2019, 18 bêtes mortes sur cette estive pour lesquelles « la responsabilité de l’ours ne peut être écartée » (Sources : données DDT09). Le reste est de la mortalité en estive mise sur le dos de l’ours par cet éleveur qui est potentiellement en conflit d’intérêt : l’ours, actuellement seul prédateur protégé sur cette commune, est la seule cause de mortalité pouvant être légalement indemnisée.
  • « Il sait que les ours sont nombreux ici. Une cinquantaine, d’après les autorités. » FAUX ! 52 ours repérés dans toutes les Pyrénées en 2019. Il ne peut y en avoir une cinquantaine dans le secteur de Pouilh.

Lire la suite

Palatinat : deux nouvelles portées !

Photo d’illustration Anthony Kohler

Note de FERUS : une bonne nouvelle pour le projet de réintroduction du lynx dans le Palatinat allemand et également pour le lynx dans les Vosges françaises, menacé d’extinction imminente.

Communiqué Fondation Nature et Environnement de Rhénanie-Palatinat, 6 septembre 2020

Des jeunes lynx dans le Dahner Felsenland et à l’ouest de la B270

Grâce au signalement de chasseurs locaux à l’unité de suivi des grands carnivores du FAWF, deux naissances et au total 5 jeunes ont pu être documentées. Deux observations de jeunes lynx ont été signalées à l’unité de suivi des grands carnivores du Centre de Recherche pour l’écologie forestière et la sylviculture (FAWF). Ainsi, il a pu être démontré qu’au moins deux femelles ont eu des jeunes. « Avec l’aide des chasseurs locaux, des naissances ont pu être documentées cette année. Mes remerciements pour cette attention et ce signalement rapide. Cet engagement commun avec les chasseurs est essentiel pour la réussite de la réintroduction », indique Mme Höfken, Ministre de l’environnement. « Les signalements au « suivi des grands carnivores » du Land, sont de plus en plus importants. De moins en moins de lynx portent des colliers GPS, et le suivi des lynx dépend

Lire la suite

C'est officiel, le lynx est de retour en Belgique !

Le lynx photographié en Wallonie en août 2020

Depuis des années, des observations et indices de lynx en Belgique sont rapportés mais sans aucune preuve formelle. Alors considéré comme éteint dans le pays, une photo l’atteste désormais officiellement : le lynx est de retour en Belgique !

L’animal a été photographié ce 27 août en Wallonie, dans la vallée de la Semois. C’est un résident flamand de la région qui a capturé l’animal sur son piège-photographique. Au vu des observations depuis février dernier, l’espèce semble être installée dans le sud de la Belgique depuis au moins quelques mois. Les autorités vont accentuer les recherches sur le terrain afin de collecter des échantillons génétiques qui pourraient déterminer l’origine de l’animal.

Le lynx a disparu de Belgique depuis 300 ans.

Lire la suite

Tirs de loups : les dommages collatéraux

Le louveteau erratique de Valberg

Mise à jour du 29 août 2020 :

Excellente nouvelle, le louveteau de Valberg a été relâché début août dans les Alpes ! FERUS salue cette décision des pouvoirs publics, c’est un animal sauvage et sa place est dans la nature. C’est la première fois que l’Etat français a le courage de relâcher un loup secouru. L’animal a été soigné et son comportement (crainte de l’homme et non agressivité) a permis ce relâcher. Il a été équipé d’un collier émetteur : les données indiquent qu’il se porte bien et n’a predaté aucun troupeau domestique. Longue vie à lui.

NB : FERUS rappelle que l’errance de ce louveteau est probablement due à la politique intensive de tirs de loups orchestrée par l’Etat français. Pour dire NON aux nouveaux tirs de loups ==>> AGIR ICI.

Lire la suite

Pourquoi + de rencontres ours – bergers en 2020 ?

Photo Anthony Kohler

Communiqué FERUS – Pays de l’ours-Adet, 26 août 2020

Les associations appellent à la prudence quant aux circonstances et à l’interprétation d’une charge qu’aurait fait une ourse suitée face à un berger qui tentait de lui faire peur sur l’estive d’Ourdouas (Ariège).

Il y a quelques semaines déjà, la prétendue attaque d’une bergère médiatisée par les responsables agricoles opposés à l’ours s’était avérée très exagérée et il est regrettable que l’Etat laisse se propager de fausses informations sans rétablir la réalité des faits.

Lire la suite

Les mœurs « étranges » des loups biélorusses

Photo Vadim Sidorovich

Les mœurs « étranges » des loups biélorusses. Par Roger Mathieu

Article paru dans la Gazette des grands prédateurs n°71 (mars 2019)

Quelques réflexions à propos du livre de Vadim Sidorovich et Irina Rotenko : Biologie de la reproduction chez le Loup gris Canis lupus en Biélorussie : des croyances à la réalité.

En préambule, nous devons saluer l’énorme travail de terrain réalisé par Vadim Sidorovich et Irina Rotenko, aidés par tous leurs amis naturalistes dans les forêts de Biélorussie. Plus d’un tiers de siècle consacré à suivre les loups dans ce pays et à recueillir une multitude de données sur la biologie de cette espèce en lien avec les conditions de milieu et les activités humaines. Il n’existe probablement pas de publication équivalente concernant les loups du continent eurasiatique ou d’Amérique du nord.

La lecture de l’ouvrage, publié en 2018, va surprendre plus d’un naturaliste intéressé par le loup et nourri de publications en provenance d’Amérique du nord ou d’autres pays européens.

Lire la suite

APPEL à tous les usagers de la montagne en zones à ours

L’ours abattu en Ariège en juin 2020

APPEL à tous les usagers de la montagne en zones à ours

Vigilance, Vigie Ours, soyons attentifs pour les ours dans les Pyrénées

Un ours a été tué par balles en juin dernier en Ariège. Il s’agit d’un acte illégal. L’ours en France est une espèce protégée en danger critique d’extinction. Nous avons de sérieux indices qui font craindre que les tentatives de destruction de l’ours continuent, et tout particulièrement en Ariège. 84% des Français soutiennent le maintien d’une population d’ours dans les Pyrénées.

Mobilisons nous !

FERUS lance donc un nouvel appel à tous les usagers de la montagne sur les secteurs susceptibles d’être fréquentés par les ours : « A l’occasion de vos sorties terrain, soyez vigilants, attentifs et à la recherche de tout indice qui peut faire penser à une action de braconnage d’ours (carcasses, pots de miel remplis de verres pilés, agitation inquiétante sur un secteur de présence de l’ours…) ».

Amis montagnards, usagers des Pyrénées, simples visiteurs, vous pouvez nous faire remonter tout signe suspect ou autre à l’adresse vigie@ferus.org ou par téléphone 06 46 62 19 47.

Lire la suite

Violences à Tende : le témoignage d'une habitante de la vallée de la Roya

Photo Nadège Haessig

FERUS publie aujourd’hui le témoignage d’une habitante qui a assisté ce 2 août au désolant spectacle anti-loup de Tende (Alpes-Maritimes). Le communiqué FERUS, Jean-Michel Bertrand (réalisateur) et Jean-Pierre Bailly (producteur) ==>> ICI.

« Spectacle de haine au cinéma de Tende
Dimanche 2 août, une affiche m’invitait à voir, au cinéma de Tende, un film intitulé « Marche avec les loups », en présence du réalisateur, celui-là même qui a signé, il y a une paire d’années, « La vallée des loups », que j’avais beaucoup appréciée, en tant qu’amoureuse des grands espaces et des animaux sauvages.
Alors, je suis montée à Tende avec deux amis, juste pour voir ce film, et me remplir la tête d’images tout aussi sauvages, surtout en cette époque de contraintes.
Mais en arrivant devant le cinéma, je découvre, comme d’autres spectateurs, une pancarte de bois, suspendue en hauteur et à

Lire la suite

Nouvelles violences anti-loup : et ce n’est pas fini…

 Communiqué de Jean-Michel Bertrand, Jean-Pierre Bailly et l’association FERUS – le 11 août 2020

Nouvelles violences anti-loup : et ce n’est pas fini…

Jean-Michel Bertrand, Jean-Pierre Bailly et l’association FERUS, respectivement réalisateur, producteur et partenaire du film « Marche avec les loups », dénoncent les violences survenues à Tende (Alpes-Maritimes) le 2 août et prédisent que ce type de violence se reproduira.

Ce 2 août 2020, une projection de « Marche avec les loups », organisée par le parc national du Mercantour, a dû être annulée suite à l’intervention d’une quarantaine d’éleveurs et chasseurs très agressifs. Ces derniers ont proféré des insultes, notamment à l’encontre du public, composé de nombreuses familles et enfants qui ont dû quitter la salle sous les huées.

Si on peut s’attendre à des perturbations causées par quelques éleveurs et chasseurs qui se victimisent en permanence, il est bien plus inadmissible que le maire de Tende, Jean-Pierre Vassalo, pourtant officier de police judiciaire de par son statut, ait pris la parole pour

Lire la suite