2016-2017 : encore 36 loups à tuer, exprimez-vous ! | FERUS

2016-2017 : encore 36 loups à tuer, exprimez-vous !

loup tirs

Photo Roland Clerc

Donnez votre avis (jusqu’au 22 juin 2016) ==>> ICI

Le nouveau projet d’arrêté d’abattage de loups pour la saison 2016-2017 (c’est-à-dire du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017) vient de sortir. Il prévoit de nouveau de pouvoir tuer 36 loups, soit près de 15 % de la population de loups en France si on se base sur la population estimée en 2015 (282 loups). Pourtant, on ne sait toujours pas si la population de loups n’a pas pâtit des abattages de 2015-2016 (35 loups à ce jour). En effet, le texte accompagnant le projet d’arrêté l’indique clairement « Toutes les données permettant de déterminer habituellement l’évolution de la population lupine n’ont pas encore été obtenues. »

Penser déjà à tuer 36 loups dans ce contexte est irresponsable et scandaleux !

D’autre part, même si on peut constater une évolution géographique du loup en France, son statut reste très vulnérable vu que de nombreux zones rejointes par l’espèce, aux habitats naturels pourtant propices et au nombre de proies sauvage élevé, ne contiennent qu’un loup ou au mieux quelques individus dispersés. Depuis le retour du loup il y a 23 ans, aucune reproduction à l’ouest du Rhône n’a encore été constatée, ce qui n’est pas normal.

Dans ce contexte d’une espèce qui n’est pas encore en bon état de conservation et d’effectifs en stagnation voire en baisse, les tirs de loups sont illégaux au regard de la Directive Habitats-Faune-Flore et de la Convention de Berne, signées par la France.

Enfin, on ne répétera jamais assez que les tirs de loup ne servent à rien. Ils peuvent même être contreproductifs, l’abattage d’individus dominants pouvant déstructurer la meute et augmenter de ce fait les dommages aux troupeaux. Les loups se nourrissent majoritairement de proies sauvages, bien assez nombreuses.

Une fois encore, la protection des troupeaux passe uniquement par les mesures de protection, leur généralisation, leur renforcement et la recherche éventuelle de nouvelles méthodes.

Notons toutefois qu’ « Un premier plafond de 27 loups, à ne pas dépasser avant le 30 septembre 2016, est prévu. » Histoire de ne pas flinguer tous les loups trop vite ?

Donnez votre avis, c’est important !  (jusqu’au 22 juin 2016) =>> ICI

+ d’actus

Chargement…

Share

Les commentaires sont fermés.