Espagne : le tribunal de Castille-Léon interdit définitivement le plan de chasse aux loups !

Loup ibérique

La région de Castilla y León (capitale Valladolid) est la plus grande des Communautés Autonomes espagnoles avec 94 223 km² et seulement 2 millions et demi d’habitants (27 habitants / km2). Elle abrite 60% du patrimoine architectural et artistique de l’Espagne…. et 60% des 2000 loups espagnols répartis sur deux zones:

  • le nord du fleuve Duero, où l’espèce est chassable “à condition que les prélèvements effectués ne nuisent pas à un niveau satisfaisant de conservation de l’espèce” (annexe V de la Directive Habitat)
  • le sud du fleuve où l’espèce est strictement protégée (annexe IV de la Directive Habitat, comme en France).

L’Espagne a adopté en 2016 un “Plan loup triannuel” pour 2017-2018-2019 incluant la possibilité de tuer jusqu’à 143 loups par an, approuvé par le décret 14/2016 du 19 mai 2016. Les associations de défense de l’environnement l’ont dénoncé et l’une d’entre elles, ASCEL (Asociación para la Conservación y Estudio del Lobo Ibérico), déposa plainte le 6 septembre 2016 devant le tribunal de Valladolid pour demander son annulation.  

Lire la suite

CAP Ours : nos demandes, nos critiques constructives, nos préconisations

© Yves Bongard

CAP – Ours Coordination Associative Pyrénéenne pour l’Ours
Pyrénées, Pays des Hommes, Pays des Ours

CAP Ours, communiqué du 15 mars 2019

Plateforme commune de CAP Ours

Nos demandes, nos critiques constructives, nos préconisations

Compte tenu de l’actualité ursine de ces derniers mois et du Grand Débat National, les associations membres de la Coordination Associative Pyrénéenne pour l’Ours (CAP Ours) ont mis à jour leur plateforme commune. Consulter la plateforme commune de CAP Ours ICI.

La restauration d’une population d’ours viable dans les Pyrénées est un engagement pris par la France vis-à-vis de l’Europe depuis 1992. L’ours brun européen figure sur la liste des espèces prioritaires au niveau communautaire. Il est inscrit aux annexes II et IV de la directive 92/43/CEE, dite « Habitats-Faune-Flore », concernant la conservation des habitats naturels, ainsi que de la faune et de la flore sauvages du 21 mai 1992.

La France, qui a entrepris de restaurer la population d’ours sans atteindre la viabilité de l’espèce, a l’obligation de sauver l’ours. Le débat doit donc se focaliser sur les moyens à mettre en place pour satisfaire nos obligations légales.

Aussi CAP-Ours œuvre pour que :

Lire la suite

Ce soir, grand débat national sur la biodiversité ! (Paris)

Ce soir lundi 11  mars, le Grand débat national portera sur la biodiversité. A partir de 19 h à Paris (mairie du 15 ème).

Avec la participation de nombreuses associations de protection de la faune sauvage, dont FERUS.

VENEZ NOMBREUX !

Lire la suite

Palu, lynx né dans le Palatinat, a été photographié côté français

Palu photographié en Pays de Bitche © SOS Faucon Pèlerin Lynx / Claude Kurtz

Mise à jour du 7 mars 2019 : Libre, mâle lynx venant de Suisse, a été relâché aujourd’hui dans le Palatinat. C’est le seizième lynx relâché. Voir le communiqué de presse ici.

Palu, et son frère Filou, sont les premiers lynx nés dans le Palatinat allemand en 2017, suite au programme de réintroduction débuté en 2016. Il y a trois semaines, Palu est passé côté français, à Walschbronn, en Moselle (Pays de Bitche). Le jeune lynx semble explorer actuellement un territoire inoccupé, au sud de la route B10, et peut rejoindre en toute sécurité la population présente dans le centre de la forêt du Palatinat, grâce à l’écopont Walmersbach, qu’il a emprunté à plusieurs reprises. Voir le communiqué de presse ICI.

Par ailleurs, un quinzième lynx a été relâché dans le Palatinat, fin février. Il s’agit de Gaupa, une femelle de 18 kilos capturée en Suisse. Voir le communiqué de presse ICI.

Les deux femelles lâchées en février, Mala et Gaupa, explorent largement leur nouvel habitat, comme le révèlent les données GPS de leur collier émetteur. Après son lâcher, Mala s’est déplacée en direction du Nord jusqu’au niveau de l’A63 à Börrstadt, avant de s’orienter à nouveau vers le Sud. Gaupa s’est aussi déplacée sans tarder. Trois jours après son lâcher, dans la nuit du 25 au 26 février, elle a traversé la route B10. Les données GPS indiquent qu’elle a traversé la route à l’Est de Pirmasens, sans emprunter l’écopont. Ainsi, elle se trouve actuellement dans le nouveau territoire du mâle Palu.

Lire la suite

Vigie Ours : agir contre le braconnage des ours, formation le dimanche 17 mars 2019

Photo Sabine Matraire

L’ours a besoin de votre vigilance.

Le printemps et les sorties de tanière approchent à grands pas.

Pour affûter votre attention, lors de vos sorties en montagne, nous vous proposons à nouveau notre formation gratuite à la journée :

  • Théorie en salle le matin.
  • Mise en pratique l’après-midi sur le terrain.

Elle vous aidera à être attentif et à la recherche de tout indice qui peut faire penser à une action de braconnage d’ours (carcasses, pots de miel remplis de verres pilés, agitation inquiétante sur un secteur de présence de l’ours…).

Cette session aura lieu à Arbas en Haute-Garonne, le dimanche 17 mars 2019 ; un chantier Api’ours a lieu la veille le samedi 16 mars à Aspet. Pour ceux ou celles qui souhaiteraient coupler les deux évènements, Arbas et Aspet sont distants de 12 km.

Lire la suite

Nous vous attendons pour chantier d’entretien Api'ours à Aspet le 16 mars 2019

photo Noëlla Puerta

Si les abeilles continuent de disparaître, combien de temps faudra-t-il attendre avant de voir à leur tour disparaître les écosystèmes pyrénéens tels que nous les connaissons ? Qu’adviendra-t-il alors de l’ours dans les Pyrénées ? Que deviendra l’Homme qui vit essentiellement de l’agriculture ?

Api’ours, c’est un programme en faveur de la biodiversité pyrénéenne au sens large qui implique pleinement les habitants locaux souhaitant participer. Avec l’aide de ces derniers, des communes, des apiculteurs, Ferus a commencé à constituer un réseau de parcelles dans les Pyrénées, sur lesquelles sont et seront plantés des arbres fruitiers et/ou placées des ruches, dans le but de favoriser la pollinisation, maintenir l’apiculture en zone montagne, et assurer ainsi la fructification nécessaire à la survie de la faune sauvage, dont l’ours fait partie.

Chers sympathisants, adhérents et habitants des Pyrénées, nous avons donc le plaisir de vous annoncer la date du prochain chantier de plantations d’arbres fruitiers dans le cadre d’Api’ours : ce sera le samedi 16 mars 2019, à Aspet (Haute-Garonne), à partir de 10h.

Il s’agit d’un chantier d’entretien sur le terrain communal où s’est déroulée la première opération Api’ours en février 2016 (voir ICI) : certains arbres morts seront remplacés, et des protections contre les herbivores seront disposées autour de chaque arbre (pieux à planter + planches et grillage à assembler).

Les arbres fruitiers sont fournis par l’association les Vergers Retrouvés du Comminges, qui nous accompagne dans ce programme depuis le premier chantier.

Lire la suite

Mortalité des loups - 2019

En 2019, les pouvoirs publics autorisent l’abattage de 43 nouveaux loups (voir note technique de la DREAL Auvergne-Rhone-Alpes). Un chiffre qui sera ré-évalué quand la nouvelle estimation de loups sera connue (mars 2019). En 2018, 51 loups (47 loups abattus et 4 cas de braconnage) ont été décomptés du plafond et FERUS a porté plainte auprès de la Commission Européenne.

==>> Ce que nous contestons

A ce jour,  10 loups sont décomptés du plafond de 43.

Loups tués en 2019 par tirs dans le cadre d’autorisations préfectorales (9 loups abattus) :

  • 26 février : un loup mâle abattu dans les Pré-Alpes de Grasse (Alpes-Maritimes), par un louvetier. TDR. 10
  • 20 février : un loup abattu dans les Pré-Alpes de Grasse (Alpes-Maritimes), par un louvetier. TD 9
  • 14 février : un loup abattu à Bormes-les-Mimosas (Var), par les gendarmes, hors protocole. Plus d’infos ICI. 8
  • février : un loup abattu dans les Hautes-Alpes. 7
  • 9 février : 1 loup mâle abattu par un louvetier (Verdon sud, Var). TD. 6
  • 6 février : 1 loup mâle abattu par la brigade loup, pré-Alpes de Menton (Alpes-Maritimes). TDR. 5
  • Février : 1 loup abattu à Caussols (Alpes-Maritimes) par TD. 4
  • Janvier : 1 loup abattu dans les Alpes-Maritimes. 2
  • Janvier : 1 loup abattu dans les Alpes-de-Haute-Provence. 1

Lire la suite

Nouveauté boutique : Loup, le grand retour

Loup, le grand retour

De Pierre Schwartz

Richement illustré par des photographies exceptionnelles de l’animal mythique. L’auteur nous raconte sa traque photographique du loup gris à travers plusieurs pays d’Europe jusqu’à son grand retour sur le territoire français.

Pendant plusieurs années, Pierre Schwartz a travaillé sur le loup et a enquêté sur son retour en France. Ce livre d’images nous offre un œil nouveau sur la renaissance de l’espèce Canis lupus qui avait disparu de notre territoire jusqu’en 1992 date officielle de son retour en France. Cet ouvrage représente un concentré de plus de 20 ans d’expéditions photographiques à travers l’Europe, dans les pas du plus mystérieux prédateur de nos forêts. Vous y découvrirez les raisons qui ont engendré son déclin puis sa réapparition actuelle en France. La sauvegarde de Canis lupus représente un défi pour la biodiversité, et ce livre a pour but de mieux comprendre les problèmes qu’engendre le grand retour du loup dans nos campagnes. Préface de Brigitte Bardot.

Lire la suite

Le 2 mars dans les Landes : projection La Vallée des Loups suivie d'une conférence FERUS

Photo Rémy Jouhaud

Le 2 mars 2019 à Escources (département des Landes) :

  • 15 h , projection du film La Vallée des Loups. Jean Michel BERTRAND a suivi le loup sauvage et libre pendant trois ans. Il a voulu observer ces animaux dans leur espace naturel le plus total. Venez découvrir ce documentaire exceptionnel. Film vendu en DVD à la boutique de FERUS ==> ICI
  • 17h30, conférence sur le loup par Brigitte Busset (FERUS)
  • Entrée libre et gratuite
  • Petite salle des fêtes d’Escources

Lire la suite