Joyeux Noël et Bonne Année M. le Préfet du Var

Joyeux Noël et Bonne Année M. le Préfet du Var

Actus en France Actus loup Toute l'actualité

Le préfet du Var récidive et envoie un signal fort pour encourager le braconnage et décimer la population de loups sur la plateau de Canjuers.

Le préfet du Var vient d’ordonner les « tirs de prélèvements » de 4 loups sur le plateau de Canjuers, du 2 janvier au 28 février prochains, par des chasseurs (voir l’arrêté –> ICI). Quatre loups ont déjà été abattus par des chasseurs le 24 septembre et le 12 novembre dernier dans le cadre d’un arrêté similaire, alors que l’arrêté ne prévoyait le prélèvement que de 3 loups maximum (voir –> ICI). Ce braconnage autorisé a été “légalisé” par le préfet, dans un silence indécent, au mépris d’ailleurs des consignes officielles gouvernementales de lutte contre le braconnage dans le cadre du plan loup.

Il y a sur ce plateau 2 meutes évaluées à une vingtaine de loups environ. Quatre loups ont déjà été tués, les 4 loups autorisés par le préfet porteraient donc le nombre de loups prélevés à 8 soit plus de 40 % de la population totale. Cet arrêté est donc en contradiction formelle avec l’exception de la directive européenne “Habitats” qui indique que les prélèvements éventuels ne doivent pas nuire au maintien en état de conservation de l’espèce. Le préfet du Var n’en a cure, il veut que les loups soient éliminés du plateau et fait tout pour y arriver, avec la complicité des chasseurs.

Ferus examine avec ses partenaires associatifs les possibilités de recours contre cet arrêté.