Le chacal doré continue sa progression en Europe

chacal doré en suisse © KORA

Le chacal doré photographié en Suisse © KORA

cantons-suisse

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

L’information n’est pas récente mais maintenant, il ne doit plus être très loin de la frontière française…

En décembre 2011, un spécimen de chacal doré (Canis aureus) a été photographié à 5 reprises en Suisse dans les cantons de Berne, Vaud et Fribourg. Rien d’étonnant quand on sait qu’il avait déjà été photographié non loin, dans le Trentin, en Italie.Depuis de nombreuses années, le chacal doré étend continuellement son aire de répartition depuis le Sud-Est des Balkans vers l’Europe centrale. Depuis 2007, des indices de reproduction ont été décelés en Autriche et au Nord-Est de l’Italie. Plus au nord, il a été observé dans le Brandenburg en Allemagne.

Pour les spécialistes, il est étonnant que le canidé soit apparu pour la première fois au Nord-Ouest des Alpes et non à l’est du pays.

Le chacal doré a une morphologie qui se situe entre celle du loup et celle du renard et pèse entre 8 et 10 kg : plus petit et plus compact que le loup mais plus grand et plus haut sur pattes qu’un renard. La couleur de son pelage et son allure générale ressemblent fortement à celles d’un loup.

Depuis de nombreuses années, il étend continuellement son aire de répartition depuis le Sud-Est des Balkans vers l’Europe centrale. Depuis 2007, des indices de reproduction ont été décelés en Autriche et au Nord-Est de l’Italie. L’observation la plus septentrionale provient de Brandenburg en Allemagne et la plus proche de nos frontières du Trentin en Italie. Les images issues du piégeage-photographique réalisées l’hiver passé représentent le premier indice de l’espèce en Suisse. Il est étonnant que la première preuve provienne du Nord-Ouest des Alpes et non de régions situées à l’Est du pays. Cependant aussi longtemps qu’il n’y a pas de spécimen mort ou de preuve photographique, il est difficile de détecté
l’espèce car on peut facilement la confondre avec d’autres espèces de canidés. L’animal figurant sur les images a été détecté entre le 27.11.2011 et le 12.12.2011 par cinq pièges-photographiques différents dans les cantons de Berne, Vaud et Fribourg. Depuis aucun nouvel indice de cet individu n’a été répertorié.

Il reste difficile de détecter l’espèce car on peut facilement la confondre avec d’autres espèces de canidés.

chacal doré kora 2

Le chacal doré photographié en Suisse © KORA

Source : Kora (Projets de recherches coordonnés pour la conservation et la gestion des carnivores en Suisse)

Les commentaires sont fermés.