Lynx ibérique : premières naissances à Guadalmellato et la route toujours meurtrière à Doñana

3 lynx ibériques sont nés il y a 10 jours en enclos d’acclimatation dans la région de Guadalmellato (province de Cordoue), là où ont été relâchés 3 couples et une femelle non reproductrice entre décembre et mars dernier dans le cadre du programme « Life Lince ». Le ministre de l’Environnement José Juan Diaz Trillo a décrit ces premières naissances comme « une étape historique pour la conservation de l’espèce ».

Les jeunes lynx se portent très bien et profitent des soins de leur mère Charqueña, une femelle de 4 ans, le premier lynx à avoir été relâché dans le secteur ; le père est Caberú.

Les naissances ont eu lieu dans l’un des enclos d’acclimatation de 4 hectares où ont été relâchés initialement les 2 parents, plus précisément dans l’une des tanières artificielles installés par les techniciens du programme « Life Lince »

On a pu également constater par échographie que la jeune Eclipse était gestante ; elle devrait mettre bas en mai prochain. De même, la femelle Diana pourrait être elle aussi gestante, vu que le dispositif de vidéo surveillance a filmé son accouplement.

Actuellement, les 3 mâles relâchés il ya quelques mois en enclos d’acclimatation sont totalement libres. Une femelle a également été relâchée directement en milieu naturel dans passer par la phase d’acclimatation (technique hard-release). Les 3 autres femelles resteront dans les enclos d’acclimatation jusqu’à ce que la bonne croissance des jeunes lynx soit confirmée.

La population de lynx ibérique en milieu naturel est estimée à 200-220 animaux, la plupart en Andalousie.

Sources : Nacen en libertad de tres cachorros de lince ibérico (Europa Presse, 11 avril 2010)

Mortalité en série à Doñana

Les cadavres de lynx ibériques fleurissent à Doñana (Andalousie)… Le cadavre d’un lynx ibérique percuté par une voiture a été localisé sur la route reliant Matalascañas au village d’El Rocio dans la zone naturelle de Doñana. Nommé Esturión, il s’agissait d’un jeune mâle de 2 ans en quête de territoire. C’est le troisième lynx mort de cause non naturelle à Doñana en l’espace d’un mois, l’un des pires chiffres de ces dernières années.
Le 19 février, c’est le cadavre de Fale, un lynx d’un an, qui était découvert dans la zone de Dehesa de Abajo tandis que le 1er février, le cadavre d’une femelle de 2 ans, Estepa, était récupéré dans les environs de Villamanrique de la Condesa.
Depuis 2000, 26 lynx ibériques sont morts à Doñana, soit près de 3 par an. De toute évidence, les passages à faune, les panneaux de limitation de vitesse et les clôtures ne fonctionnent pas…

Sources : Tercer lince atropellado en Doñana en un mes (mars 2010)

Les commentaires sont fermés.