Pyrénées : le scandale de l’indemnisation des dégâts d’ours

Ours en Ariège. Photo ONCFS

Communiqué des associations FERUS / Pays de l’Ours-ADET, 28 juin 2019

Connaissez-vous une assurance gratuite qui indemnise à trois fois la valeur à neuf des biens, sans condition ? Même quand la cause du préjudice est inconnue ; même quand le propriétaire des biens ne fait rien pour l’éviter ; même quand ce même propriétaire refuse l’étude, gratuite, qui permettrait de résoudre le problème ?
Non, cette assurance n’existe pas. Ou plutôt si, mais ce n’est pas une assurance, c’est le système d’indemnisation des dégâts d’ours de l’Etat, et l’histoire des dérochements de Sénard (Aston, Ariège) illustre parfaitement ce scandale.

Monsieur M. est éleveur dans les Pyrénées. Il y a 14 ans, 160 de ses brebis se jettent dans le vide. La responsabilité de l’ours est évoquée, sans preuve, et il est indemnisé.
Le lendemain, nous révélons que ce groupement pastoral touche plus de 2 000 € par mois pour protéger son troupeau, notamment le regrouper chaque soir, ce qui aurait évité à coup sûr le dérochement (chute des brebis). Lui a-t-on demandé des comptes ? Non…
Peu après, le Préfet de l’époque lui propose de financer un diagnostic de vulnérabilité de l’estive, afin de déterminer les mesures à prendre pour éviter que cela se reproduise, et de financer ces mesures. A t-il accepté ? Non … Pourquoi ? Personne ne lui a demandé …

Lire la suite

Séjour sur les traces de la Bête du Gévaudan - août 2019

Découverte de l’énigme de la Bête du Gévaudan

du 12 au 16 août 2019

Pour connaître en détail le déroulement de cette affaire étrange, son contexte historique et géographique.

Un stage combinant des visites de lieux emblématiques et des balades commentées sur les pas de la Bête.

Un programme associatif de quatre jours qui vous permettra de comprendre l’essentiel sur cette série meurtrière, et de découvrir cette région tranquille et préservée.

Le stage d’un coût de 380 euros comprend : l’accompagnement (en co-voiturage), sur les différents lieux, les explications et commentaires, les entrées aux sites payants, les repas du soir, les nuitées et petits déjeuners dans un établissement fixe.

Plus de détails et inscription en appelant le 06 88 98 83 04 ou boyac2.herve2@gmail.com

Site Internet : labetedugevaudan.fr

Nota : les organisateurs verseront à FERUS 5% du montant de chaque inscription initiée par cette annonce

L’Union Européenne au secours du lynx

Photo Ole Anders

L’Union Européenne au secours du lynx. Par Jean-Claude Génot

Article paru dans la Gazette des grands prédateurs n°67 (avril 2018)

Depuis la parution de cet article, le programme de réintroduction dans les Alpes dinariques a commencé (voir ICI) et le dix-septième lynx a été relâché dans le Palatinat allemand (voir ICI).

La situation du lynx en Europe n’est pas brillante. En dehors de la population des Carpates, de celle des pays Baltes en lien avec la Biélorussie et la Russie et de celle de la Suisse pour tout l’arc alpin, les autres populations sont toutes modestes et fragmentées. Il faut souligner que le lynx n’est pas un grand colonisateur et que de petites populations séparées par des habitats défavorables à l’espèce sur de grandes distances sont menacées d’extinction à moyen et à long terme si aucun échange génétique n’est possible. De plus, certaines opérations de réintroduction effectuées dans les années 1970 et 1980 ont conduit à des échecs comme en Italie, en Autriche, en Bavière (Allemagne), en République Tchèque, en Engadine (Suisse) et désormais dans les Vosges (France) et en Slovénie.

C’est sans doute cette situation critique du lynx dont le statut reste précaire qui a conduit l’Union Européenne à soutenir trois programmes Life ayant pour objectif la réintroduction ou le renforcement de population de lynx.

Lire la suite

Premiers louveteaux aux Pays-Bas !

Le couple de loups photographié au printemps

Depuis juillet 2018, une louve est présente dans le Weluve, région forestière au centre des Pays-Bas. En janvier 2019, un mâle a rejoint le secteur. Les deux animaux viennent d’Allemagne.

Les pistes des animaux ensemble ont depuis été découvertes jusqu’à ce qu’un cliché dévoilé le mois dernier les montre côte à côte, sans qu’on sache pour autant si la femme était gravide.

C’est désormais chose faite : une vidéo d’il y a quelques jours montre trois louveteaux.

Ce sont les premiers nés aux Pays-Bas depuis deux siècles. La localisation précise a été tenue secrète.

En images, les trois premiers louveteaux nés aux Pays-Bas depuis deux siècles :

Lire la suite

L'ourson orphelin s'est échappé de son enclos

Mise à jour 19 juin : l’ourson a été retrouvé en bonne santé ==>> ONCFS

Article du 17 juin :

Le 10 juin dernier, un ourson affaibli de 5 mois était retrouvé seul sur la commune de Couflens, en Ariège. Récupéré par les agents de l’ONCFS, il avait été placé chez un capacitaire ursidés dans le Tarn. Mais la nuit dernière, l’ourson s’est échappé de son enclos.

« Des spécialistes de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), accompagnés de 3 chiens créancés, sont sur le terrain pour le récupérer. Cet animal ne présente aucun danger pour l’être humain qu’il fuit d’instinct. (communiqué de la préfecture du Tarn) »

A quand un protocole pour les ours et oursons en difficulté ? Les associations de Cap Ours ont pourtant travaillé avec les services de l’Etat sur un tel protocole dont la version finale a été validée en…2017. Mais depuis, rien. En attendant, les pouvoirs publics gèrent au cas par cas…

Lire la suite

530 loups en France

Photo Nathalie Masson

Carte de répartition du loup en France (ONCFS)

L’ONCFS vient de publier le bilan hivernal 2018-2019 de la population en France.

En bref :

  • Nouvelle estimation : 530 individus (intervalle entre 477 et 576)
  • 92 Zones de Présence Permanente dont 70 constituées en meutes
  • Toujours aucune meute en dehors des massifs alpins et provençaux

Télécharger le bilan ==>> ICI.

Note de FERUS : les pouvoirs public français ont estimé que 500 loups constituaient un seuil de viabilité contrairement à ce qu’indique l’expertise scientifique ONCFS / Muséum National d’Histoire Naturelle de  2017 (il faudrait 2500 individus mâtures). Ils ont donc décidé d’abattre purement et simplement près de 20 % de la population de loups annuellement, soit 100 loups par an ! Par comparaison, la communauté autonome espagnole de Castille-Leon, pourtant en annexe V de la Directive Habitats-Faune-Flore (donc un statut de protection moindre qu’en France) abat chaque année 80 à 90 de ses 1600 loups. Cherchez l’erreur…

Pour dire NON à ces abattages honteux, nous vous invitons à participer à la consultation publique (jusqu’au 19 juin) ==>> ICI.

Lire la suite

Un ourson retrouvé seul en Ariège

@ préfecture de l’Ariège

Mise à jour du 12 juin : l’ourson va bien. L’objectif premier est de le rendre à la vie sauvage ==>> La Dépêche du Midi.

Article du 11 juin : Hier à Salau sur la commune de Couflens en Ariège, suite au témoignage d’un habitant, un ourson esseulé a été capturé et récupéré par l’équipe de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage. Il a été confié à un centre de soins vétérinaires. Selon la préfecture de l’Ariège, il aurait été écarté de sa mère par un mâle.

Nous vous tiendrons informés.

Lire la suite

Palu, lynx né dans le Palatinat, a été photographié côté français

Palu photographié en Pays de Bitche © SOS Faucon Pèlerin Lynx / Claude Kurtz

Mise à jour du 11 juin 2019 : Bienvenue à Brano, relâché il y a quelques jours dans le Palatinat ! C’est un mâle capturé en Slovaquie. C’est le dix-septième lynx relâché. Voir le communiqué de presse ici. Par ailleurs, le mâle Lucky a été tué par une voiture en mai (voir ICI).

Lire la suite

Des vacances actives pour la sauvegarde de l'ours dans les Pyrénées !

Parole d’ours sur le Tour de France

Ecobénévolat 2019

Appel à bénévoles pour une édition 2019 pleine de promesses…

Programme complet, merci à tous.

Du 29 juin au 17 août 2019, toute personne motivée par la conservation de l’ours dans les Pyrénées est conviée à prendre part à la 12e édition du programme de bénévolat PAROLE D’OURS, organisé par l’association FERUS.

Depuis l’année 2008, les bénévoles de Parole d’ours sillonnent les Pyrénées à la rencontre des habitants et des touristes afin d’échanger avec eux, recueillir leurs sentiments et les informer de manière objective sur l’ours.

FERUS estime important de poursuivre le dialogue sur la conservation de l’espèce dans les Pyrénées, sur son nécessaire renforcement jusqu’à l’obtention d’une population pyrénéenne viable et sur la cohabitation avec l’élevage, facilitée quand les idées préconçues et les a priori sont mis de côté.

Lire la suite