Boutique FERUS 2020

Le nouveau catalogue boutique de FERUS est arrivé !

En achetant à la boutique de FERUS, vous soutenez nos actions et agissez en faveur de la conservation de l’ours, du loup et du lynx en France.

Pour commander, imprimez, remplissez et renvoyez ce BON DE COMMANDE à l’adresse indiquée.

Contact Boutique de FERUS : secretariat.ferus@orange.fr ou 0491050546

Le catalogue FERUS 2020 :

Lire la suite

Tirs de loups : les dommages collatéraux

Le louveteau erratique de Valberg

Mise à jour du 5 novembre 2019 :

D’après le sous-préfet du 06 « Il n’est pas en mauvaise santé, et a priori pas blessé » (…) « Après une période d’observation, les autorités environnementales verront s’il peut être relâché. L’animal a vocation à vivre en milieu naturel et ce n’est pas normal pour un loup d’être là ».

Nous serons là pour que cet animal puisse rejoindre le milieu naturel. Les paroles du sous-préfet sont encourageantes et nous espérons que les pouvoirs publics feront le choix de relâcher le louveteau et n’inventeront pas de fausses excuses pour le garder en captivité.

Mais le sous préfet dit aussi : « Il n’y a aucun élément pour faire le lien entre la présence du louveteau et les tirs de prélèvement effectués à proximité des troupeaux dans les alpages ces derniers mois ». Les éléments que nous avons en notre possession ne disent pas du tout ça…

Lire la suite

La Gazette des grands prédateurs n° 73 (octobre 2019)

Octobre 2019

Éditorial par Patrick Boffy

Un été meurtrier

Comme attendu à la suite de la publication de l’arrêté ministériel fixant un plafond du nombre de loups à tirer en 2019, à 17% (+2%) de la population estimée, soit 90, puis 100 loups, l’été 2019 a été une longue litanie d’annonces de loups tués : 37 au 1er juin, 43 au 1er juillet, 52 au 1er août, 80 au 1er septembre pour atteindre le premier plafond de 90 le 12 septembre.

Mais quand le 24 août, une vidéo montrant des individus cagoulés et armés, se présentant comme le « front de libération du Champsaur », devant un panneau du parc national des Ecrins, et menaçant « d’entrer en action » est largement diffusée dans les médias , la machine s’emballe : soutien des syndicats agricoles, des élus locaux et nationaux des Hautes-Alpes, réaction timide de l’administration…Après un blocus « agricole » de la préfecture à Gap (bottes de paille, projection de lisier, murs en parpaings) pour obtenir la venue des ministres (!), une revendication apparaît : autoriser les tirs de loups dans le cœur des parcs nationaux.

Lire la suite

Un ours en Allemagne

Un nouvel ours en Bavière © Bayerisches Landesamt für Umwelt

Des pièges photos viennent de capturer la présence d’un ours dans les Alpes allemandes, en Bavière. C’est la première fois qu’un  ours est détecté en Allemagne depuis l’ours Bruno en 2006.

Pour rappel, Bruno, venu du Trentin italien, avait été abattu par le gouvernement régional de Bavière parce qu’il s’approchait beaucoup des habitations et avait tué des animaux domestiques. C’était le premier ours signalé en Allemagne depuis 1835.

Contrairement à 2006, la Bavière est aujourd’hui prête à accueillir des ours ; un plan de gestion a été créé, notamment quant à l’attitude à adopter lorsque des individus se révèlent trop familiers.

Le nouvel arrivant est beaucoup plus discret que Bruno. Il serait présent depuis au moins 3 semaines, des excréments ayant été trouvés dans le Balderschwanger Tal. Il serait actuellement présent dans le canton de Garmisch-Partenkirchen.

Les habitats naturels et favorables sont disponibles en Bavière mais il est fort probable que ce jeune ours, à la recherche d’une femelle, reparte vers le sud.

Lire la suite

Banff Athletica : des serviettes de sport qui soutiennent la conservation des grands prédateurs

Banff Athletica est notre partenaire depuis cette année. Cette jeune marque a pour objectif de fournir aux athlètes européens des serviettes de sport de haute qualité et « responsables ».

A travers sa charte éthique, Banff Athletica s’engage à respecter les normes humaines et environnementales les plus strictes pour répondre à la demande des sportifs soucieux de l’origine de leurs équipements.

En reconnaissance à la ville de « Banff » située dans les rocheuses canadiennes et à ses habitants (ours, loups, lynx), Banff Athletica s’engage au niveau franco-belge, à reverser une partie de ses bénéfices au profit de FERUS et à communiquer sur ses différents projets auprès de ses propres partenaires et clients.

Lire la suite

Motion des associations de CAP-Ours

Photo Anthony Kohler

Les associations de CAP – Ours Coordination Associative Pyrénéenne pour l’Ours – Pyrénées, Pays des Hommes, Pays des Ours

le 29 octobre 2019

MOTION

Les associations membres de la coordination Cap ours, réunies le 26 octobre à Bagnères de Bigorre :

– se réjouissent que 5 portées, 10 oursons, aient déjà été détectés cette année dans les Pyrénées ;

– renouvellent leur soutien à tous les éleveurs qui cet été ont fait la démarche de protéger leur troupeau et qui démontrent ainsi que la cohabitation est possible si les moyens préconisés sont adaptés et mis en oeuvre ;

– regrettent que l’État ait complètement ignoré cette année leurs positions et propositions sur l’ours pour une cohabitation apaisée ;

Lire la suite

L'Echo des Tanières n° 50 : 5 portées dénombrées

Ours subadulte en Ariège, juillet 2019. Photo ONCFS

L’Écho des tanières n° 50 / 3ème trimestre 2019, le bulletin du Réseau Ours Brun, vient de paraître (à télécharger ICI) avec le bilan des activités de recherche sur le terrain, la cartographie et les informations diverses du troisième trimestre 2019.

Les photos et vidéos automatiques de ce semestre viennent également d’être diffusées sur la chaîne Youtube de l’ONCFS (ci-dessous).

En bref :
Au moins 5 portées sont dénombrées dont les mères sont Sorita, Isil (mère de l’ourson Douillous retrouvé orphelin et relâché en septembre), Caramelles, Bambou et Fadeta. Soit 10 oursons de l’année dont 2 d’entre eux (oursons de Sorita) sont considérés morts. Les résultats combinés de la génétique et des observations de terrain montrent que le mâle Néré serait à l’origine de l’infanticide des oursons de Sorita fin avril/début mai et que Rodri se serait également accouplé avec cette dernière fin juin. En 2020, Sorita pourrait donc donner naissance à une portée issue de ces 2 mâles (paternité multiple). L’ours Gribouille, né en 2016, considéré disparu en 2018 car non détecté depuis 2 ans, est idetifié à 3 reprises sur Aulus et Auzat (09). Il s’agit du premier cas d’un ours redécouvert après avoir été considéré disparu.

 

Lire la suite

Ours : les associations saisissent la Justice

CAP – Ours  Coordination Associative Pyrénéenne pour l’Ours – Pyrénées, Pays des Hommes, Pays des Ours

Communiqué de presse, le 24 octobre 2019

Ours : les associations saisissent la Justice

Les associations membres de la coordination Cap ours ne participeront pas au simulacre « d’échange et de partage » sur l’ours et le pastoralisme ce jeudi 24 octobre à la Préfecture de Toulouse.

N’ayant d’autre option en l’absence de dialogue possible, nous portons devant le Conseil d’Etat et les tribunaux administratifs compétents les principales mesures de la feuille de route « Pastoralisme et ours » de l’Etat, notamment l’effarouchement systématique des ours et la surindemnisation, y compris quand l’ours n’est pas en cause, du bétail trouvé mort.

Lire la suite

Ours : construire plutôt que détruire

Oursons

Oursons (Scandinavie) © Pascal Etienne

Communiqué de presse de FERUS, le 22 octobre 2019

Ours : construire plutôt que détruire

Une énième manifestation est annoncée à Foix par quelques associations anti-ours et organisations agricoles.
Ne nous y trompons pas : malgré leurs déclarations prévisibles annonçant la mobilisations des pyrénéens, des montagnards, des ruraux, des ariégeois, et peut-être de la terre entière, ils ne représentent que des intérêts corporatistes, voire communautaristes. Rappelons que 70% des habitants des Pyrénées considèrent le plantigrade comme leur patrimoine et ne souhaitent pas sa disparition.

N’oublions pas non plus qu’une bonne partie de ces manifestants sont partie prenante d’une mouvance agricole, heureusement loin d’être exclusive, héritant des méthodes des trente glorieuses et allergique au moindre changement. Peu importe l’effondrement de la biodiversité ayant déjà entraîné dans notre pays la disparition de 80% des insectes, de 30% des oiseaux, et frôlé l’extinction totale de ce grand mammifère qui n’a jamais quitté les Pyrénées. Pour ces personnes seuls comptent leurs intérêts catégoriels de court terme.

Lire la suite