Mai et juin 2011, venez voir l’ours en Slovénie ! Offre spéciale pour les adhérents de FERUS

Mai et juin 2011, venez voir l’ours en Slovénie ! Offre spéciale pour les adhérents de FERUS

Ours en Slovénie. Photo Etienne Jacob
Actus ours Réseaux locaux / sorties Toute l'actualité
Ours en Slovénie. Photo Etienne Jacob

7 jours

Ljubljana / Ljubljana

Offre spéciale pour les adhérents de FERUS

Petit pays de l’ancienne Yougoslavie, indépendant depuis 1991, et membre de l’Union Européenne depuis 2004, la Slovénie possède une nature surprenante et encore méconnue. Les zones boisées sont denses et couvrent une grande partie du territoire. Les forêts sont anciennes, les arbres dépassent souvent les 40 mètres. L’exploitation extensive des massifs forestiers leur conserve toute leur richesse. Les « hêtraies-sapinières », mélangeant feuillus et résineux, permettent une haute diversité biologique. Elles abritent l’ours, le lynx, le loup, le chat sauvage, le chamois, le cerf et la plus forte densité européenne de chouette de l’Oural. Le sol karstique offre une myriade de grottes, de la géante impressionnante à la minuscule intimiste. Le monde agricole dans certaines zones du sud et du sud-est utilise peu de moyens modernes. L’élevage extensif dominant priorise la production de foin qui ne nécessite que peu ou pas d’engrais et de pesticides. De fait, les rivières phréatiques aux couleurs magnifiques ne reçoivent pas de polluants. Évidemment c’est là que nous irons.

Mais des menaces pèsent. Ce pays miniature souffre d’une urbanisation galopante et déjà dans de nombreuses vallées poussent des constructions anarchiques. Il rattrape rapidement son retard économique et s’engage sur une voie de modernisation. Heureusement, le peuple slovène, ouvert et accueillant, aime ses forêts et ses ours, et des mesures strictes de protection environnementale sont prises. Nous irons près de la frontière croate dans les espaces les plus sauvages de la Slovénie, rencontrer les ours là où ont été capturés ceux réintroduits dans Les Pyrénées.

(À noter qu’ils restent presque impossibles à voir dans notre pays ; cependant, les traces de Balou ont été repérées dans les Corbières à l’endroit même où j’organise l’observation du hibou grand-duc, dans un biotope très différent de celui des Pyrénées, preuve de la capacité d’adaptation du plantigrade et de sa nécessité à parcourir de grandes distances pour trouver une femelle.)

Notre hébergement où nous nous reposerons après les affûts en miradors ou après les marches d’approches se trouve dans un hameau tranquille au pied de la forêt.

La période de printemps est la meilleure de l’année pour observer l’ours. La météo reste clémente et les ours sont très actifs. La priorité sera donnée aux affûts en mirador ou à l’extérieur afin de maximiser nos chances d’observations.

Nous resterons dans le même hébergement durant tout le séjour et nous rayonnerons en étoile. Le pays étant petit, les déplacements sont courts.

Bilan des séjours 2010 :

Les observations d’ours ont été nombreuses et de très bonne qualité. Les trois groupes ont pu faire plusieurs observations sur 6 jours, ce qui est remarquable. Attention cependant, l’observation n’est jamais garantie. La nature n’est pas un zoo, ce qui en fait d’ailleurs tout l’intérêt et le mystère.

Modalités

Dates 2011 : 22-28 mai / 30 mai-05 juin / 07-13 juin

Points forts :

  • Un hébergement au coeur des zones à ours
  • Un groupe de 4 personnes
  • 5 affûts à ours
  • 2 visites de grottes (une sèche, une humide)
  • Visite du château méconnu de Sneznik
  • Visite de Ljubljana
  • Un guide professionnel durant tout le séjour

Tarif : 1 560€ tarif spécial FERUS au lieu de 1710€. Etienne Jacob reverse à FERUS 150€ sur chaque inscription.

Renseignements et inscriptions :

Etienne Jacob

Regardnature

6 route de Mijault – 36220 Sauzelles

Tél : 06 10 25 56 20

etienne.jacob@wanadoo.fr

En raison de conditions climatiques imprévisibles et de l’actualité animalière, le déroulement des journées et l’itinéraire peuvent fluctuer. L’observation d’animaux n’est jamais garantie. La nature n’est pas un zoo, ce qui en fait d’ailleurs tout l’intérêt et le mystère.

Une observation est réussie lorsque l’animal n’est pas perturbé. La priorité sera toujours donnée à la tranquillité de l’animal sauvage sur l’observation. Les photos ne seront possibles qu’à la condition de ne pas déranger les animaux.

2 commentaires sur “Mai et juin 2011, venez voir l’ours en Slovénie ! Offre spéciale pour les adhérents de FERUS”

La Slovénie est un pays qui a une grande approche de l’ours, c’est un milieu vaste et propice pour les ours. Il y a beaucoup d’observations vis à vis de son comportement afin de le respecter et de préserver au mieux son environnement.

bonjour christine, je suis d accord avec ce que vous avez ecris ,par contre permettez moi de metre un petit bemol car etant aller souvent en dessous de lubjana vers koivece la ou se trouves les forets a ours je me suis apperçu que d annèe en annèe les constructions en territoire a ours se faisais plus nombreuses et automatiquement dans les annèes avenir les conflits vont commencer esperons que je me trompes


Les commentaires sont fermés.