Consultation publique sur les opérations de destruction de loup : exprimez-vous!

Consultation publique sur les opérations de destruction de loup : exprimez-vous!

Actus en France Actus loup Toute l'actualité

Dans le cadre d’un projet d’arrêté fixant les conditions et limites dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant le loup, une consultation publique a été lancée le 23 mars et se déroulera jusqu’au 11 avril 2011.

Depuis la réapparition naturelle de l’espèce en France en 1992, afin de concilier le maintien des activités d’élevage avec le développement maîtrisé de la population de loups, les ministères chargés de l’écologie et de l’agriculture mobilisent des moyens importants pour accompagner les éleveurs dans la mise en place de mesures de protection des troupeaux domestiques et indemniser les dégâts imputés au loup.

En complément de l’accompagnement des éleveurs, dans le cadre des principes de la gestion adaptative et différenciée définis par le « Plan d’action national sur le loup 2008-2012 dans le contexte français d’une activité importante et traditionnelle d’élevage », il est également possible, lorsque toute autre méthode de prévention se révèle inadaptée ou insuffisante, de déroger à l’interdiction de destruction de spécimens protégés, en procédant à des interventions limitées sur la population de loups.

Ce projet d’arrêté fixe les conditions et limites dans lesquelles ces dérogations peuvent être accordées par le préfet.

Il contient notamment des dispositions relatives :

  • à la fixation du nombre maximum de spécimens de loups dont la destruction peut être autorisée chaque année
  • au cadre général dans lequel peuvent s’opérer les interventions
  • aux conditions de déclenchement et aux modalités d’exécution des opérations d’effarouchement et de destruction par la mise en œuvre de tirs de défense ou de prélèvement.
  • La consultation du public aura lieu jusqu’au 11 avril 2011.

    Les observations pourront être adressées à l’administration sur l’adresse électronique suivante :

    protocole.loup@developpement-durable.gouv.fr

    Voir le projet d’arrêté :

    projet arrêté dérogations interdictions destruction loup

    Source : site du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

    Pour voir la position de FERUS sur ce projet d’arrêté, rendez-vous ici.

    78 commentaires sur “Consultation publique sur les opérations de destruction de loup : exprimez-vous!”

    Et pourquoi pas?

    Si la circulation le permet, naturellement.
    Mais au fait, il n’y a pas de proie dans les bois Parisien.
    Quel dommage!!!!

    Je pense qu’il appartient aux associations spécialisées de traiter de ce sujet. Le ministère en question n’y connait rien, à part des statistiques et des chiffres. Développement durable ? Laissez-nous rire ! On voit ce que ce ministère fait pour la nature, l’environnement, la protection animale, uniquement des calamités et des prises de décision complètement absurdes. Le développement durable passe pour ce ministère par des centrales nucléaires, des routes, des autoroutes, etc. Laissez le loup, l’ours et le lynx tranquilles, ils font partie de notre vie, de notre patrimoine et des êtres créés pour vivre sur terre. Partageons avec eux !


    Les commentaires sont fermés.