Des battues aux loups autorisées dans 3 départements français

loup battues 3 departements

Photo © Anthony Kohler

Une circulaire du « ministère de l’écologie » permet désormais aux chasseurs d’abattre un ou plusieurs loups lors de battues au gibier et ce sans aucun encadrement de l’ONCFS. Trois départements sont concernés : Alpes Maritimes, Alpes de Haute-Provence et Var. L’autorisation des battues aux loups est une régression d’un siècle et un coup de poignard dans le dos de la protection de la biodiversité. L’Etat piétine son propre Plan loup 2013-2017 signé en mars dernier, bafoue la protection légale de l’espèce, et s’assoit sur les engagements européens de la France. Nous demandons au Président de la République l’annulation immédiate de cette mesure extrêmement grave et irrecevable juridiquement. Au moins deux loups ont déjà été tués ce week-end lors de battues sur les communes de St Etienne de Tinée et de Beuil (06).

Voici 2 nouveaux arrêtés de tir de prélèvement en date du 19 septembre, dans les Alpes-de-Haute-Provence :

– l’un concernant 2 loups sur la commune de Villars-Colmars,
– l’autre concernant la prolongation d’un précédent arrêté pour le tir d’un loup sur les communes de La Mure-Argens, Saint-André-les-Alpes, Thorame-Basse et Thorame-Haute.

L’un comme l’autre précisent bien que ces tirs peuvent se dérouler lors de battues classiques aux gibiers, sans la présence de l’ONCFS ou d’un louvetier.

Deux autres concernant les Alpes Maritimes en date du 13 septembre –> ICI.

Quatre autres concernant les Alpes Maritimes en date du 20 septembre –> ICI.

Il y a donc au moins 8 arrêtés de tirs de prélèvement en cours.

Plusieurs actions au sujet du loup, notamment juridiques, sont en cours de préparation. Nous les communiquerons au moment opportun.

Lire aussi :

– Au moins deux loups abattus en deux jours par des chasseurs : merci Monsieur le Ministre de l’Environnement !

– L’écologie selon le gouvernement Hollande : le retour des battues aux loups du 19ème siècle !

Les commentaires sont fermés.