Des images des jeunes ours Nheu et Noisette en Val d’Aran

Des images des jeunes ours Nheu et Noisette en Val d’Aran

Oso pardo (Ursus arctos) hembra joven en Vall d'Aran, Pirineos, Cataluña, España Brown Bear (Ursus arctos) young female in Aran Valley, Pyrenees, Catalonia, Spain
Actus en France Actus internationales Actus ours Toute l'actualité
Oso pardo (Ursus arctos) hembra joven en Vall d'Aran, Pirineos, Cataluña, España Brown Bear (Ursus arctos) young female in Aran Valley, Pyrenees, Catalonia, Spain

Texte d’après le communiqué de DEPANA, 1er juillet 2010

Au cours de la dernière semaine de mai et la première quinzaine de juin, l’association espagnole DEPANA a pu observer et filmer 2 ours en Val d’Aran. Ces 2 ours sont des subadultes, l’un au pelage blond, l’autre brun-gris, au sexe encore indéterminé. Il s’agit probablement de Nhèu (« neige » en aranais) et Noisette, les 2 derniers oursons de l’ourse Hvala.

Ils sont nés dans les montagnes de Bossost (Aran) en janvier 2009 et, conformément à la biologie de l’espèce, ils se sont émancipés ce printemps, une fois leur mère entrée en chaleur.

Leur identité sera confirmée avec les résultats d’analyse ADN recueilli par des gardes du Conselh Generau Aran avec qui l’association DEPANA collabore pour le suivi des ours.

Les photographies et vidéos ont été réalisées près d’un passage très touristique et n’ont été rendues publiques qu’une fois les ours ayant quitté la zone afin d’éviter tout dérangement pendant cette période sensible de leur vie.

BRU: Doce días con el oso de los Pirineos from Oriol Alamany on Vimeo.

Dans un communiqué, l’association DEPANA tient à souligner la coexistence pacifique entre ours et humains. Les ours sont restés à distance et discrets comme un matin où ils se nourrissaient  tranquillement d’herbes et de plantes tendres 500 mètres au dessus d’une groupe de touristes. DEPANA rappelle que 75 % de leur alimentation est d’origine végétale. Des ours ont également été observés de façon sporadique en train de fouiller des trous d’insectes, principalement de fourmis, pour se nourrir.

OA_ES_100603_140

DEPANA  considère que l’ignorance est le pire ennemi de l’ours et l’une de ses actions principales est de diffuser de l’information sur l’espèce. La diffusion de ces images fait partie de cet objectif.

Les membres de DEPANA ayant contribué à ce suivi :

– Marc Alonso, membre du conseil de DEPANA, guide nature et expert de l’ours. Il contribue au suivi de l’espèce, d’abord de 1996 à 2000 pour l’administration catalane et depuis pour DEPANA

– Oriol Alamany, membre de DEPANA et photographe professionnel

Le site web de l’association DEPANA

Le site web du photographe Oriol Alamany

Voir aussi :

Nouvelles vidéos des ours pyrénéens (Melles et Val d’Aran), juillet 2010

Les oursons de Hvala ont un nom…

OA_ES_100526_160

Le monitoring des ours s’est effectué à une distance suffisante avec jumelles et longues-vues ; les images ont été obtenues avec un téléobjectif puissant pour ne pas déranger les animaux. La condition physique des deux ours semble  excellente ce qui montre la bonne qualité de l’habitat dans les Pyrénées pour l’espèce.

OA_ES_100603_140

DEPANA  considère que l’ignorance est le pire ennemi de l’ours et l’une de ses actions principales est de diffuser de l’information sur l’espèce. La diffusion de ces images fait partie de cet objectif.

Les membres de DEPANA ayant contribué à ce suivi :

– Marc Alonso, membre du conseil de DEPANA, guide nature et expert de l’ours. Il contribue au suivi de l’espèce, d’abord de 1996 à 2000 pour l’administration catalane et depuis pour DEPANA

– Oriol Alamany, membre de DEPANA et photographe professionnel

Le site web de l’association DEPANA

Le site web du photographe Oriol Alamany

Voir aussi :

Nouvelles vidéos des ours pyrénéens (Melles et Val d’Aran), juillet 2010

Les oursons de Hvala ont un nom…

7 commentaires sur “Des images des jeunes ours Nheu et Noisette en Val d’Aran”

Pourvu que la LPF cad la « ligue de la protection des fourmis » ne l’apprenne pas!

Je viens de lire l’arrêté préfectoral concernant la chasse en Haute-Garonne. Contrairement aux arrêtés concernant l’Ariège et les P.A., Aucune mention ne cite l’ours ! Mais peut-être n’y a-t-il pas d’ours dans ce département ! Il serait grand temps que l’Europe intervienne pour sauver nos ours, s’il n’est déjà pas trop tard.

magnifique; bonne chance et longue vie ces oursons; j’espère qu’ils auront plus de chance que les ours « français »; ils ne sont pas inquiets de la présence de touristes; je trouve ça dommage, il serait préférable qu’ils en aient peur…s’ils rencontrent des chasseurs…


Les commentaires sont fermés.