Dites NON au tir de 4 loups supplémentaires

consultation-publique loup

Photo © Jocelyne Thomas

Consultation publique jusqu’au 21 février

La réaction du collectif CAP Loup (dont FERUS fait partie) :

Deux projets d’arrêtés ministériels prévoient d’autoriser chacun l’abattage de 2 loups jusqu’à juillet 2017, en plus du « plafond » fixé à 36 abattages pour l’année 2016-2017. Ce projet d’arrêtés est en consultation publique. Chacun peut donner son avis en bas de la page sur le site du ministère dans « votre message »). Une synthèse des réponses devra être donnée par le ministère à l’issue de la consultation.

– la chasse aux loups menée par la France est illégale au niveau européen. Nos associations ont depuis longtemps porté plainte contre la France auprès de l’Europe.

Au moins 39 loups morts sont connus depuis juillet 2016, dont 38 tués par l’Homme. L’État ne décompte que les 33 abattus et oublie ceux trouvés morts sur la route.

– Les tirs de loups n’ont pas d’efficacité pour la protection des troupeaux. C’est même souvent contreproductif ! Abattre 4 loups supplémentaires n’empêchera jamais la prédation sur les troupeaux insuffisamment protégés.

– L’État parle de « défendre les troupeaux », mais les « tirs de défense renforcés » (prévus dans le projet) peuvent être faits loin des troupeaux, et même quand aucun moyen de protection n’est mis en place (troupeaux dits « improtégeables » !)

– Il est urgent de mettre fin à cette absurde politique de tirs qui sacrifie des animaux pour faire plaisir aux lobbies cynégétiques et agricoles sans résoudre aucune des difficultés des éleveurs.

Merci à tous !

Les commentaires sont fermés.