Expansion du loup en Europe : une proximité accrue vers les villes et les hommes

loup Roumanie ©V.Vignon

Loup en Roumanie ©V.Vignon

Expansion du loup en Europe : une proximité accrue vers les villes et les hommes. Par Vincent Vignon

Article paru dans la Gazette des grands prédateurs n°64 (juin 2017)

Abonnez-vous à la Gazette !

Les exceptionnelles capacités de dispersion du loup, couplées à sa fécondité élevée, en font l’espèce terrestre la plus douée pour recoloniser l’Europe. C’est d’ailleurs la seule espèce qui illustre les continuités écologiques à l’échelle des massifs européens malgré les nombreux obstacles à franchir, y compris dans les territoires marqués par les infrastructures et l’étalement urbain.

Une recolonisation européenne amorcée il y a 40 ans

Le loup est l’un des prédateurs dont l’aire de répartition mondiale était la plus étendue. Historiquement, il occupait l’ensemble des continents de l’hémisphère Nord (sauf la frange côtière de l’Asie du Sud-Est) auquel s’ajoute l’Afrique du Nord.

Dans tous les pays d’Europe et dans l’ancienne Union soviétique, le loup a été pourchassé, ce qui a abouti à une répartition morcelée. Les effectifs les plus bas ont été atteints partout au cours de la même décennie, celle des années 1970.

Dans l’ouest de l’Europe, quand les populations de loups étaient minimales, les loups ibériques – quelques centaines d’individus – étaient plus nombreux que les loups italiens – une centaine – ces derniers subsistant avec très peu d’ongulés sauvages (des sangliers, de rares populations de chevreuils et quasiment pas de cerfs).

Il y a une quarantaine d’années, les ongulés sauvages étaient peu abondants, notamment dans l’ouest de l’Europe. Les opérations de réintroduction de ces espèces ou leur meilleure gestion par la chasse, commencées dans les années 1950, ont bénéficié à la plupart de leurs populations durant les deux décennies de 1970 et 1980 avec une augmentation globale continue jusqu’aux années 2000, notamment en Allemagne, France, Hongrie, Italie, Pays-Bas, République Tchèque, Slovénie…

A partir des années 1970 – date qui marque les premières mesures de protection du loup, notamment en Espagne et en Italie – toutes les populations de loups en Europe se sont étendues. L’expansion des proies qui les a précédés a favorisé leur progression spatiale.

 

Lire la suite en téléchargeant l’article en pdf :

expansion loup europe

Expansion loup Europe – Vignon

S’abonner à la Gazette des Grands Prédateurs / les anciens numéros

Les commentaires sont fermés.