Italie : de la viande d’ours servie à un repas organisé par la Ligue du Nord

Italie : de la viande d’ours servie à un repas organisé par la Ligue du Nord

Actus internationales Actus ours Toute l'actualité

Ultime provocation : pour montrer leur opposition aux réintroductions d’ours bruns dans la chaîne des Dolomites, au nord-est de l’Italie, la Ligue du Nord, un parti politique très à droite, allié de Sylvio Berlusconi, a eu la bonne idée d’organiser un banquet d’été avec au menu de la viande d’ours slovène! Les carabiniers sont toutefois intervenus et ont mis fin à sinistre folklore, prétextant le manque de transparence quant à la provenance et la « conformité » des 50 kg de viande d’ours qui étaient sur le point d’être cuisinés.

Les défenseurs des animaux italiens ainsi que leur ministre des affaires étrangères, celui de l’environnement et celui du tourisme ont jugé cette action « scandaleuse » et « barbare ». Pour les organisateurs, ce dîner devait constituer une façon de protester contre la réapparition des ours bruns dans la région alors qu’ils avaient failli en disparaitre il y a encore peu, et cela grâce à un programme de réintroduction. La Ligue du Nord affirme défendre là les populations et agriculteurs de la région qui se sentent de plus en plus menacés par la présence des ours. Le député de la Ligue du Nord Maurizio Fugatti a invoqué la volonté d’envoyer « un signal fort aux citoyens qui ont le droit de reconquérir leur territoire et de circuler librement »…

dolomites

La Ligue du Nord, actuellement en perte de vitesse sur le plan politique, est notamment connue pour ses positions xénophobes et populistes. Elle a récemment renouvelé son soutien à Sylvio Berlusconi malgré ses actuels revers électoraux.

Les Dolomites comptent actuellement quelques 35 ours, dont une dizaine qui est le fruit des récentes réintroductions.

Sources :

« De la viande d’ours au menu pour s’opposer à leur réintroduction dans les Dolomites », zegreenweb (4/07/11)

« Italian police break up banquet with bear meat on the menu », Telegraph (3/07/11)

7 commentaires sur “Italie : de la viande d’ours servie à un repas organisé par la Ligue du Nord”

eh oui! la france n’a pas le monopole de la connerie, il semblerait qu’en italie, il y en a aussi.

On peut clairement assimiler la mentalité de l’ASPAP , des extrémistes Ariégeois aux actions anti- démocratiques violentes ,et de certains Béarnais , à celle de la ligue du Nord en Italie ! C’est pas peu dire de l’état d’esprit malsain qui règne dans quelques chaumières pyrénéennes !… Quant à l’ours dans le congélateur d’un braconnier , malgré la législation de sauvegarde , ça pouvait se voir aussi chez nous dans les années 80 … Il est arrivé sur la base de rumeurs ou de vantardises d’ours tués par des chasseurs que les gendarmes béarnais , par le passé ,investissent dans leurs enquêtes les frigos de certains restaurateurs .Mis à part un nombre d’ours supérieur à celui de la France , nous n’avons rien à envier à l’Italie en matière de délinquance rurale ! Ces gens font peser une vraie menace sur le devenir de la nature !

N’importe quoi, on croit rêver….

Pour venger le ou les ours abattus, je propose qu’on livre Berlusconi et ses amis de la ligue du Nord à quelques ours bruns mâles pour une soirée « Bunga-bunga », ça leur donnera plus de sensations que les jeunes filles mineures prostituées …

Ligue du Nord en Italie
UDC en Suisse
ASPAP et ADDIP dans les Pyrénées

C’est ça, l’internationalisation de la Fédération des Archaïques Racistes.

Je cite un représentant de la Ligue du Nord, « les citoyens ont le droit de reconquérir leur territoire… » Sauf que les animaux sauvages étaient la AVANT nous ! C’est donc nous qui sommes sur LEUR territoire. Mais tout est bon pour récupérer des voix…

A cet égard, il y a deux ours en Béarn qui s’ennuient ferme. Pensez à eux lors de l’organisation de cette soirée.

Il y a bien une différence entre l’Italie et la France. En Italie, les ministres des affaires étrangères et du tourisme se font des soucis quant à la réputation de l’Italie à cause des anti-ours. En France par contre on n’entend rien des ministères à propos des actions de violence (toutes aussi scandaleuses) des anti-ours. On se tait et on accepte, on a même peur des anti-ours et on ferme les yeux quant à leurs actions hors-la-loi.


Les commentaires sont fermés.