Italie : le loup de retour en Haute-Murgia (Pouilles)

En Italie aussi, le loup continue de reconquérir ses anciens territoires. Le 10 août dernier, le cadavre d’un canidé était retrouvé près de la route  Santeramo-Laterza, juste en dehors du périmètre du parc national de Haute-Murgia (région des Pouilles, sud de l’Italie). Les analyses génétiques ont parlé : il s’agit d’un loup de souche italienne. En janvier, c’était le cadavre d’un jeune loup qui était découvert entre les communes de Altamura et Corato. Le lieu des découvertes, près des routes, laisse à penser que ces 2 animaux ont été victimes d’accidents routiers ; de plus aucun impact de balle n’a été trouvé.

A partir de juillet, 8 pièges photos ont été installés dans le parc national : les résultats n’ont pas manqué. Des empreintes et des excréments ont aussi été récoltés. Comme le précise le directeur du parc Fabio Modesti, ces découvertes «ne sont pas une preuve de l’existence de noyaux stables de loups » même s’il ne sait pas « combien de loups sont présents au total ». Il rassure également la population : « le loup n’est pas dangereux pour l’homme, les sangliers le sont bien davantage ». Et d’indiquer : « Nous sommes heureux de confirmer une présence si importante pour la conservation de la nature »

Pour Giovanni Canal, responsable du service environnement de la municipalité « Le processus de recolonisation naturelle de la Murgia par le loup ne doit pas conduire à un alarmisme inutile et sans fondement, mais doit nous faire réaliser que, peut-être, un équilibre doit être réinstallé dans l’écosystème de Murgia qui, en raison de l’absence de prédateurs dans la chaîne alimentaire, a vu la prolifération incontrôlée de certaines espèces animales, comme le sanglier, causant  beaucoup de dommages à notre agriculture. « Dans les cas d’attaques de loup sur les troupeaux, le constat a lieu dans la journée, l’indemnisation est quasi immédiate et couvre la valeur du marché ovin : « 80 euros par tête, note Fabio Modesti, alors que nous avons du payer 30 000 euros pour les dommages causés par les sangliers ».

Photo : un loup en Haute-Murgia, pris avec un piège-photo

Sources :

La Murgia torna regno dei lupi fotografati mentre cacciano (La Republica Bari, 2 novembre 2010)

E’ certo: il lupo è tornato sulla Murgia (La Gazzetta del Mezzogiorno, 20 octobre 2010)

3 commentaires pour Italie : le loup de retour en Haute-Murgia (Pouilles)

  • COSTEUX dominique

    Mais,cela est normal qu’il revienne, il ne fait que reprendre sa place, effectivement les sangliers et les chiens errants font bien plus de dégâts, mais de cela personne n’en parle.

  • stanescu

    il faut à présent réduire la voiture partout partout partout partout

  • slider

    l’avis de stanescu n’est pas partager on dirait.a croire que les pro 4×4 ,BM pas BN bien sur et autres cylindré de folie viennent sur ce forum.POurtant il faut bien réduire le nombre de voitures,ou du moins promouvoir l’éclectique « électrique »