Lâcher d’une ourse en 2011 : la consultation publique est lancée, exprimez vous !

Lâcher d’une ourse en 2011 : la consultation publique est lancée, exprimez vous !

Actus en France Actus ours Toute l'actualité

La consultation publique préalable à l’introduction d’une ourse  au printemps 2011 dans les Pyrénées-Atlantiques est lancée et se déroulera jusqu’au 4 février 2011.

Vous trouverez ci dessous en pdf le dossier élaboré par l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), qui est mis à la disposition du public et des collectivités territoriales dans les mairies des communes concernées par le lâcher de l’ourse et pour tous sur le site internet de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques. Voir le communiqué de presse de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

FERUS enverra ses observations en janvier 2011 et nous comptons sur vous internautes, adhérents et sympathisants, pour adresser vos observations, encouragements … à :

M. le préfet des Pyrénées-Atlantiques

« Consultation introduction de l’ours »,

2 rue du Maréchal Joffre,

64021 PAU CEDEX

Les courriers doivent comporter votre nom et adresse et doivent être datés et signés.

Tout le monde peut s’exprimer, ce n’est pas réservé exclusivement aux habitants des Pyrénées.

Il s’agit d’une consultation et nullement d’une pétition, nous vous recommandons donc de vous exprimer librement et d’inviter votre entourage à en faire de même.

N’hésitez pas à transmettre une copie de votre courrier à FERUS : sabine.matraire@orange.fr ou par courrier à FERUS Antenne locale d’Arbas Maison des associations 31160 ARBAS

Par avance, merci pour votre participation et votre implication.

Merci pour l’ours.

Dossier de demande établi par l’ONCFS :

pdf-ferus2

14 commentaires sur “Lâcher d’une ourse en 2011 : la consultation publique est lancée, exprimez vous !”

Préservons la beauté des Pyrénées et leur biodiversité ! La présence de l’ours, bien gérée avec les acteurs locaux est un formidable atout touristique. L’homme a de tout temps partagé ces montagnes avec l’ours brun, il serait lamentable de laisser disparaître une espèce aussi emblématique.

L’ours n’ayant jamais disparu des Pyrénées, il ne s’agit que d’un renforcement de population, pas d’une réintroduction.

A l’heur où la biodiversité du monde entier est bouleversée, voire menacée, ne ratons pas celle qui est à notre portée, ne ratons pas le renforcement de l’ours dans nos Pyrénées

luttons de toutes nos forces pour que la biodiversité soit maintenue et viable!

toutes les espèces doivent vivre dans leur environnemment qui doit etre sain et gérer par l’homme de manière durable et sans penser à son intéret personnel…

vive les prédateurs, et plus particulièrement le loup qui est mon espèce préférée et qui me procure énormément de satisfaction lorsqu’elle s’ébat dans la nature!

Mon nom me prédestine en quelque sorte à m’intéresser aux ours – certes imprévisibles, sauvages, mais tellement beaux et attachants ! Ils ont toute leur place dans la biodiversité, au même titre que le hanneton, la coccinelle, le raton-laveur, le rouge-gorge, la mésange à tête bleue, l’étoile de mer – bref, tous ces animaux qui composent la Création avec un grand C !
Alors oui, je suis tout à fait POUR le lâcher d’un ursidé en 2011 – et même de plusieurs ! Espérons toutefois qu’il n’y aura pas des excités planqués derrière leur fusil pour lui régler une fois de plus son compte dans la plus grande lâcheté !

d’accord pour le lâcher d’un ours supplémentaire.
L’ours a toujours été là,il a autnant sa place sur cette terre que nous!!

bioloup a écrit:
« toutes les espèces doivent vivre dans leur environnemment qui doit etre sain et gérer par l’homme de manière durable et sans penser à son intéret personnel… »

Cela veut-il dire que « l’environnement des espèces » a besoin de la gestion humaine?????

Chère Christiane . L’ourse qui viendra en Béarn sera prise sur les quotas annuels de chasse en Slovénie . Ca veut dire qu’en Slovénie, cette année 2011, un ours ne sera pas tué grâce à cette ourse qui viendra en France . Après , un accident est toujours possible dans notre massif , de style dérochement comme pour Palouma , ou accident routier comme pour Françka . Mais le risque d’accident n’est pas plus élevé en France qu’en Slovénie où les plantigrades vivent dans les forêts périphériques de la capitale et sont aussi victimes de la circulation . Considérons plutôt le sort heureux de l’ourse Hvala qui s’épanouit dans nos montagnes et en est déjà à plusieurs maternités réussies prouvant ainsi l’excellente adaptation de l’ours slovène à l’ excellence de l’ environnement Pyrénéen … De plus ce sera faire une bonne action que d’offrir une femelle aux trois mâles béarnais maintenus dans une situation forcée et contre nature de stérilité par la faute de l’homme . Ces ours , sans femelles , sont chaque années depuis des années en souffrance et donc en maltraitance à la période du rut … Il est donc temps , ne serait-ce que par respect pour ces mâles , que la situation change et qu’arrive enfin une femelle … Cordialement .

C’est très bien de faire venir une femelle ours en espérant qu’elle puisse agrandir
la famille par quelques petits oursons. C’est un animal impressionnant mais qui a vécut dans cette région, alors pourquoi pas continuer. Souhaitons que rien de fâcheux ne leur arrive

J’appuie fortement pour l’introduction d’un oursidé dans notre Pays et encore plus une femelle puisque les males sont seuls ,c’est contre nature.
En plus ,continuons toujours ,perseverons pour le manitien de ces especes mythiques et dans le but ,aussi de maintenir l’equilibre de la biodiversité voire de notre planete Terre bien malmennée dans l’interet de tous :Humains et Animaux.

Il nous faut des ours pour que nos enfants ne nous demandent pas pourquoi on les a laissé disparaître

C’est extraordinaire, lorsque l’on se promène dans les montagnes de pouvoir se dire qu’un jour on aura la chance de croiser un ours. C’est un rêve qui en France parait surréaliste, alors on va le chercher ailleurs, mais si on pouvait le retrouver chez nous cela serait magique.
Manuelle


Les commentaires sont fermés.