Le loup de retour dans les Vosges?

Après avoir fait sa réapparition dans le Doubs la semaine dernière, il semblerait que le loup soit aussi de retour dans le massif vosgien!

Depuis le mois d’avril, le mystère planait dans les Vosges, des attaques de brebis à répétition (onze au total) avaient eu lieu sur les communes de Ventron, de Cornimont, et de la Bresse (88), suscitant l’émoi de toute une région traumatisée par la légende de la bête des Vosges. Était-ce le fait d’un lynx, de chiens divagants, d’un renard, d’un loup? Les agents de l’ONCFS entreprirent des investigations afin de démasquer l’auteur des faits (analyses de crottes notamment), en vain. La semaine dernière (le 16 juin) devant l’exaspération des éleveurs et les attaques qui perduraient, le préfet des Vosges a décidé d’indemniser les cinq éleveurs concernés en suivant le barème national.

Finalement, c’est une photo prise fin mai dans les secteur de Gérardmer par le biais d’un piège photographique qui va peut-être permettre de lever le doute. Benoit Clair, en charge de de l’ONCFS des Vosges, a analysé la photo. On y distingue un animal certes de dos, mais qui présente déjà quelqu’unes des caractéristiques du loup : petites oreilles, pelage contrasté (partie dorsale grise et partie ventrale dans les beige-roux) et queue portée dans le prolongement du corps. « Nous ne sommes pas en mesure de voir le masque facial blanc ou les liserés sur les pattes qui pourraient nous permettre d’être affirmatifs à 100 %. »

Pour Eric Marboutin, l’expert loup de l’Office National de la Chasse, il y a de grandes chances qu’un seul loup se promène dans le massif vosgien : « L’essentiel de la population de loups vit dans les Alpes. Certains membres se retrouvent exclus des meutes. Des jeunes loups qui ont maille à partir avec un mâle dominant ou des femelles en quête de reproduction. Ils quittent leurs congénères pour des contrées inexplorées. Ils partent seuls, la probabilité très faible qu’ils fondent une meute est très faible. D’autant plus que l’on s’éloigne des Alpes », analyse-t-il.

Pour info, un loup mâle de lignée italo alpine (confirmé génétiquement car on avait le cadavre, il avait été braconné) était déjà passé par le département des Vosges en… 1994 ! Soit 2 ans après le retour officiel du loup en France dans le Mercantour.

Sources :

– « La bête des Vosges est probablement un loup », AFP (22/06/11)

« La bête des Vosges enfin démasquée? », VosgesMatin.fr (23/06/11)

Lire aussi : « Le loup de retour dans le Doubs! » (juin 2011)

9 commentaires pour Le loup de retour dans les Vosges?

  • Ducrot

    ben moi je pourrais le prendre pour un de mes chiens!….
    =>Malamutes d’Alaska…il arrive souvent qu’ils portent leurs queue basse…
    curieuse de connaître les résultats ADN…

  • D. de la Feuille

    Il vadrouille ton Mammouth ? En Alaska!?

  • slider

    bah il y a bien quelque loup dans les vosges ,sans doute discret.comme le jura ,mais les élus,forcement vive en plein délire comme d habitude

  • Benoît

    J’habite dans le secteur où le loup a fait sa réapparition (à confirmer !) depuis le temps que j’attendais cette nouvelle. Par contre ce matin en lisant la presse locale je suis atterré par les propos d’un député local lors d’une réunion en préfecture qui dit je cite: « Je suis pour que l’on utilise tous les moyens nécessaires pour que le loup disparaisse des Vosges » Ben voyons ! sous des balles perdues des chasseurs en automne ? Si tous nos chers élus réagissaient de cette manière, il n’y aurait plus de grands prédateurs sur la planète. Déjà que le gouvernement condamne plus ou moins l’ours dans le Béarn, ce député (UMP…) condamne la réapparition du loup dans les Vosges. Ces propos sont anti développement durable, terme à la mode (et qui m’énerve je précise) repris à outrance par le gouvernement. Je suis pour le fait de trouver des solutions pour aider les éleveurs, qui je pense ne sont pas plus nombreux dans les Vosges que dans d’autres massifs montagneux français ou européens où le loup a élu domicile depuis des années déjà. Il faut absolument que l’homme vive en harmonie avec la nature et arrêtons de vouloir tout artificialiser (ex: gestions des forêts, agriculture, élevage, etc…)
    Alors tous aux urnes en 2012.

  • slider

    éffectivement certains député sont encore plus niais que la moyenne national,ils ont zero dans beaucoup de domaines,y compris l’ecologie.ils ce disent que la préservation de la nature n’est pas leues probleme,mais si c’est aussi leurs problemes ,et concretement,car sans la chaine alimentaine,nous ne somme rien.et le loup permet d’éviter la propagation de certaines maladies,et des cervidés a l’hommes,???

  • Franska

    Il existe aussi des députés de gauche anti-prédateurs,(J.L. Bianco) et même des écolos ! (J. Bové).
    Ils ne voient que leur ré-élection, tant pis pour la Nature. C’est pourtant grâce à elle que l’on vit !

  • snatch88

    Que les Vosgiens qui sont du même avis que Benoit fassent comme moi, adressez un mail au député en question en lui expliquant la démagogie de ses propos. Demeurant aussi dans le même secteur, je tenais à lui démontrer qu’une majorité d’entre nous ne sont pas des êtres rustres voulant absolument éradiquer le loup. Bien au contraire, son retour peut être un bienfait tant sur le plan environnemental ( régulation d’une surpopulation de gibier ) que sur le plan économique particulièrement pour le tourisme ( l’image du loup véhicule des symboles recherchés par une clientèle citadine ). Il est évident que les bergers doivent être aidés et informés, bien plus que ce qui n’a été fait jusqu’à présent !
    Nous devons peser sur nos politiques, qu’ils comprennent que les mentalités évoluent !

  • JLV

    Il serait tout aussi intéressant de lui demander l’état d’avancement du plan loup, spécifique aux Vosges, dont cet élu s’est fait le rapporteur!

    Faute de quoi; si, il y a eu reproduction dans le massif vosgien, ce qui n’est pas impossible, les prédations vont atteindre des chiffres insupportables pour les éleveurs et entrainer des tentatives de braconnages!

    jlv

  • Eleveur

    Ont es pour le loup ont ce retrousse les manches on vient sur le terrain et on parle des personnes vendent leurs ferme a cause du loup alors!