Le loup présent officiellement en Haute-Marne

loup-retour-haute-marne-aube

Photo Anthony Kohler

Depuis mai dernier, des attaques ont été constatées sur des troupeaux distants de quelques kilomètres de part et d’autre de l’Aube et de la Haute-Marne, notamment sur les communes de Nully-Trémilly et Lignol-le-Château. Certaines de ces attaques avaient été classées « loup non-exclu ». C’est maintenant confirmé, le loup est bien de retour ! Un piège-photo installé à Nully (Haute-Marne) près d’un troupeau attaqué a pu photographier l’animal dans la nuit du 11 au 12 septembre (voir la photo –> ICI). C’est un canidé présentant toutes les caractéristiques du loup.

Suite aux attaques, les préfets de l’Aube et de Haute-Marne ont autorisé des tirs de défense pour trois troupeaux sur les communes de Nully, Blumeray, Guindrecourt sur Blaise, Blaise et Champcourt (Haute-Marne) ainsi qu’à Lignol-le-Château (Aube). Les tirs seront effectués par des lieutenants de louveterie armés d’un canon lisse. « L’objectif n’est pas de le tuer, c’est d’ailleurs peu probable techniquement avec un fusil à canon lisse. Il s’agit de protéger le troupeau », indique Bertrand Baillard, sous-préfet de Bar-sur-Aube.

Pour les deux préfets, le tir de prélèvement n’est pas à l’ordre du jour et on ne peut que l’approuver surtout que le secteur concerné est un front de colonisation de l’espèce.

Vu que certaines des attaques pourraient aussi être l’œuvre de chiens, « l’arrêté inter-préfectoral du 2 septembre 2013, autorisant la destruction de chiens errants reste applicable jusqu’au 4 octobre, au matin » (communiqué de la préfecture de Haute-Marne).

Communiqué de la préfecture de Haute-Marne (13 septembre 2013)

 

1 commentaire pour Le loup présent officiellement en Haute-Marne