Loup : le nombre de ZPP en hausse mais la reproduction toujours confinée aux Alpes et des zones alpines sans indice...

Photo N Haessig Photographies

L’OFB, le tout nouvel Office Français de la Biodiversité (anciennement ONCFS), vient de publier le bilan estival de la population de loups en France.

97 ZPP (Zones de Présence Permanente) et 80 meutes sont recensées (contre 92 ZPP et 70 meutes à la sortie de l’hiver 2018/2019).  FERUS rappelle que si la présence du loup s’étale, grâce notamment aux individus colonisateurs, la reproduction de l’espèce reste confinée aux Alpes et aux monts provençaux, mise à part une meute dans le Jura, côté suisse.

L’OFB souligne « une poursuite du développement de l’espèce moins importante que celle constatée l’année dernière » et « plusieurs zones alpines [qui] ne comptent très peu, voire aucun indice recensé lors de ce bilan estival, notamment dans le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes et en Savoie ».

Ce n’est pas une surprise vu la politique intensive de tirs organisée par l’Etat français. Les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes et la Savoie totalisent justement plus de la moitié des tirs en 2019 ; ce sont les départements les plus impactés par les tirs de loups : 12 loups abattus dans les Alpes-de-Haute-Provence, 32 dans les Alpes-Maritimes et 17 en Savoie…

Bilan complet ==>> ICI

 

 

Les commentaires sont fermés.