Lynx ibérique : bientôt un mâle relâché pour renforcer la population de Doñana

En octobre, un lynx ibérique mâle venant de Sierra Morena sera relâché à Doñana afin de favoriser la diversité génétique. Après les lynx Baya et Caribú, c’est le troisième mâle de Sierra Morena à rejoindre le noyau de Doñana qui compte environ 60-70 animaux. Ce lâcher permettra également d’accroitre la présence de mâles dans ce noyau durement touché par une épidémie de la leucémie féline qui a tué 11 lynx en 2007. Lutter contre la consanguinité de la population de lynx de Doñana c’est aussi renforcer le système immunitaire de l’espèce. Le lynx qui va être relâché a déjà été sélectionné par l’équipe technique du Projet Life Lynx et se trouve actuellement dans le centre de reproduction en captivité de l’Acebuche (Doñana). D’autres lynx seront peut être relâchés par la suite si nécessaire.

Bien que le mâle Caribú ait été retrouvé mort la semaine dernière suite à des causes encore inconnues sans avoir participé à la reproduction des lynx de Doñana, le cas de Baya a été un succès. Ce mâle est en effet le père des 2 premières portées mixtes (Doñana-Sierra Morena) nées en liberté à Doñana en 2008 après l’accouplement des 3 femelles du secteur de Coto del Rey, une des zones les plus touchées par la leucémie féline.

7 lynx ibériques morts à Doñana en 2010

La population de lynx ibériques de Doñana, la plus grande après celle de Sierra Morena, a perdu 3 animaux le week-end dernier. Samedi, c’était le mâle Caribú, 5 ans, relâché à Doñana en décembre 2008, qui était retrouvé mort sur la commune de Bonares (Huelva). Les  raisons sont encore inconnues mais les premières constatations montrent que  Caribú a souffert d’une famine prolongée et d’un niveau élevé de déshydratation. 3 mois après son relâcher, Caribú avait parcouru quelque 200 km jusqu’à la province de Huelva et la frontière portugaise. Equipé d’un collier émetteur, il a pu fournir des informations précieuses  sur les déplacements de l’espèce.

Par ailleurs, la même nuit de samedi et le dimanche matin, les cadavres de 2 autres lynx ont été retrouvés dont l’un  en stade avancé de décomposition ; des nécropsies seront pratiquées.

Au total, depuis le début de l’année 2010, 7 lynx de Doñana sont morts en milieu naturel soit 10 % de la population. Toutefois, depuis 2004, la population en question a augmenté de 50 %. Certains de ces décès sont dus à des collisions routières.

Photo : CONSEJERÍA DE MEDIO AMBIENTE

Sources :

Un nuevo lince a Doñana para reforzar la población (EuropaPress, 21 septembre 2010)

Fallecen tres linces durante el fin de semana en Doñana, donde sobreviven unos 60 ejemplares (EuropaPress, 20 septembre 2010)

Junta achaca las muerte de los linces a que se encuentran en « época de dispersión » (EuropaPress, 20 septembre 2010)

Voir aussi :

Lynx ibérique : 1er brassage génétique confirmé (juin 2008)

Lynx ibérique : premières naissances à Guadalmellato et la route toujours meurtrière à Doñana (avril 2010)

La justice européenne autorise le lynx ibérique… à se faire écraser … (mai 2010)

Les commentaires sont fermés.