Palatinat allemand : de nouveaux lynx lâchés et des reproductions cet été

Le lâcher du mâle Wrano. Photo Cornelia Arens

Le petit du lynx Jara. Photo Stiftung Natur und Umwelt Rheinland Pfalz

Quelques nouvelles du projet de réintroduction du lynx dans le Palatinat allemand qui prévoit le lâcher de 20 lynx au total (10 en provenance de Slovaquie et 10 autres de Suisse).

En septembre 2018, deux nouveaux lynx ont été lâchés. Wrano et Alfi sont des mâles slovaques. Recueillis orphelins (mais n’étant pas de la même portée), ils ont été élevés au zoo international de Bojnice, dans un grand enclos isolé pour les préparer au retour à la vie sauvage.

A ce jour, 13 lynx ont été lâchés (6 suisses et 7 slovaques).

Cet été, trois portées ont été détectées :

  • Rosa (au moins 2 jeunes dont un mâle)
  • Jara. Lâchée en avril, elle devait donc être déjà gestante à son arrivée (un mâle)
  • Kaja. Lâchée en 2017, c’est elle qui a déjà donné naissance en 2017 aux premiers lynx nés dans le Palatinat depuis la disparition de l’espèce.

Pour rappel, ce beau projet allemand est une chance pour le lynx dans les Vosges françaises. Arcos, lâché ce printemps, est toujours côté français, près de Colmar.

Contexte
Avec l’aide du programme européen LIFE-Nature, la Fondation Nature et Environnement de Rhénanie-Palatinat, avec ses partenaires, l’Office des forêts de Rhénanie-Palatinat, le SYCOPARC côté français et le WWF, conduit
le projet de réintroduction de Lynx. La réintroduction peut contribuer à la protection et au maintien d’une espèce, qui n’est plus que présente dans des zones refuges en Europe et qui est classée comme menacée en Europe centrale et occidentale. Le projet a débuté en janvier 2015. La mise en œuvre des mesures est prévue sur une durée de 6 ans (jusqu’en 2020). Les experts de l’Union Internationale pour la Conservation de la
Nature (UICN) ont contrôlé le contenu du projet et l’on évalué très positivement. La réintroduction de Lynx est financée à 50% par le programme européen LIFE et a un budget global de 2,75 M€.
A côté de la Fondation et ses partenaires de projet, le Land de Rhénanie-Palatinat, la Fondation allemande de la Faune Sauvage, les associations NABU et BUND, la HIT Umwelstiftung ainsi que d’autres financeurs participent au financement du projet.

Les communiqués de presse en français ==>> ICI

 

Les commentaires sont fermés.