Projets d’arrêtés concernant les tirs de loup : l’avis de FERUS

Projets d’arrêtés concernant les tirs de loup : l’avis de FERUS

Actus de Ferus Actus en France Actus loup Toute l'actualité

Deux projets d’arrêtés concernant les modalités d’intervention sur le loup (tirs de destruction) sont proposés à la consultation du public sur le site du ministère de l’Ecologie et ce jusqu’au 7 mai 2012.

Le premier fixe à 11 le nombre de loups pouvant été tués en 2012-2013. Le deuxième fixe à 12 les départements concernés avec notamment, en plus de l’année dernière, le Haut-Rhin, les Vosges et la Haute-Saône. Plus de renseignements sur ces arrêtés >>ICI.

La consultation peut être l’occasion pour chacun de s’exprimer et d’envoyer son avis sur des points qui lui paraissent perfectibles, alors n’hésitez pas !

Pour participer, rendez-vous sur la page des consultations publiques (onglet “participez”).

L’avis de FERUS

“Ce projet d’arrêté inclut des départements en cours de colonisation comme les Pyrénées Orientales, les Vosges, le Haut Rhin et la Haute Saône. Il n’est pas admissible de classer en unités d’actions des départements ou la présence de l’espèce est sporadique. Les définir ainsi revient tout simplement à empêcher l’installation de l’espèce alors que l’écosystème y est favorable.

Nous notons 12 départements inscrits alors que l’arrêté prévoit 11 prélèvements. Ce nombre a été augmenté de 3 par rapport à l’année dernière alors que les comptages “officiels” du nombre de loups n’ont pas encore été donnés. Y aurait-il 35 % de loups en plus sur notre territoire d’une année sur l’autre ?

Que l’Etat cesse cette mascarade ridicule, en infraction avec les directives européennes, et mette en place une vraie politique de prévention favorisant la cohabitation. Qu’il cesse de donner des gages au monde de l’élevage et respecte ses engagements internationaux.”

Voir aussi :

– Projets d’arrêtés concernant les tirs de loup : consultation du public jusqu’au 7 mai (avril 2012)

Consultation publique loup : l’avis de FNE/FERUS/WWF (janvier 2012)

7 commentaires sur “Projets d’arrêtés concernant les tirs de loup : l’avis de FERUS”

Y aurait-il 35 % de loups en plus sur notre territoire d’une année sur l’autre ?

Obtenir les vrais chiffres permettrait de mettre en oeuvre une politique efficace de mise en protection des troupeaux tout en définissant la part croissante d’un braconnage important, les 35% en question ne seraient pas tombés du ciel en 12 mois…., ils seraient le fruit d’une évaluation au minima exercée sans moyen et sans toutes les études scientifiques nécessaires,depuis près d’une dizaine d’années… il faut attendre pour mieux comprendre…..toujours attendre!!

et rester sur le constat que la démographie du loup avoisine officiellement les 13% habituels…qui ne sont en fait que 7%…..effectifs….allez comprendre!!

FERUS (et d’autres) ne peut il pas réagir (auprès de TF1) quand on entend au journal télévisé présenté par JP Pernault (ce midi), que le loup est nuisible dans le monde rural, faisant passer cet animal comme un danger potentiel pour les habitants qui n’osent même plus (selon leurs dires, dans l’interwiew) laisser leurs enfants jouer dans le jardin.
Des loups sanguinaires sont aux portes du village, cachez vous tous, la menace rode !!!
Voilà le message divulgué et surtout comment il est perçu par beaucoups de gens naifs, qui ne connaissent rien de ce pauvre loup.
Il est inadmissible qu’un journal télévisé national puisse faire des reportages aussi faux et dénués de toute réflexion sur un sujet comme celui là. Il ont le devoir d’informer en toute neutralité, donc, sans prendre partie pour les éleveurs et surtout après s’être eux même informé sur le sujet.
Ces villageois devraient se réjouir de voir que la nature reprend ses droits, dans leur belle région. J’espère qu’ils croiseront un jour le loup, ils s’appercevront ainsi que c’est le loup qui aura peur, et il a de bonnes raisons pour cela.
Il m’est insupportable de voir qu’aujourd’hui encore, ces animaux soient perçus comme un danger pour notre vie, alors que se sont eux, qui sont en réel danger.
Ce que les gens sont C.. alors !!!

Trophées de la nature ASPAS : Jean-Pierre Pernaut épinglé par des écologistes

Aujourd’hui, le présentateur de TF1 se verra remettre un « trophée de plomb » par l’Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS) pour sa vision passéiste de la ruralité et son apologie systématique de la chasse.
Le trophée de plume, qui récompense une action positive, sera attribué à Pierre Déom, le discret créateur du journal « La Hulotte », qui a déjà sensibilisé plusieurs générations de jeunes à la protection de la nature.

Comme tous les ans, les adhérents de l’ASPAS ont voté pour désigner leurs “favoris” au regard de l’année précédente. Le Trophée de plomb est donc attribué à Jean-Pierre Pernaut, pour la diffusion récurrente de reportages faisant l’apologie de la chasse dans son journal télévisé. Le présentateur méprise des principes fondamentaux du journalisme, qui sont l’information et l’objectivité. Il prend en otage la ruralité en diffusant d’elle une image filtrée, déformant la réalité. Il se dispense trop facilement de donner la parole aux opposants à la chasse ou aux associations citoyennes de défense de l’écologie, qui sont une part de plus en plus représentative de la population rurale moderne.

FERUS a écrit ci-dessus :

« Que l’Etat cesse cette mascarade ridicule, en infraction avec les directives européennes, et mette en place une vraie politique de prévention favorisant la cohabitation. Qu’il cesse de donner des gages au monde de l’élevage et respecte ses engagements internationaux. »

FERUS écrivait : Loup – : les réponses des candidats à l’élection présidentielle
19 avril 2012 |

Il sera temps, une fois le candidat élu, de l’interroger plus avant sur sa conception de la politique de l’Etat pour les grands prédateurs et d’y apporter notre analyse associative et nos revendications.

Pour l’instant le « CHEF de l’État » c’est QUI ? Le premier texte n’est-il pas « Une analyse associative et des revendications ? »

Il y a des « trucs » que je ne comprends pas dans ces démarches !! Pourquoi ne pas avoir commenté sa NON-réponse ?

Je ne regarde jamais TF1, j’aurais eu une crise d’urticaire… Les Amérindiens parlaient du “frère loup”, le respectaient (comme un exemple de chasseur hors pair) ainsi que l’ours, tandis que nous cherchons à l’exterminer depuis le Moyen-Age.
Ils en sont encore là ? Que d’histoire pour quelques loups tentant de se réimplanter et dont la nature est de fuir l’homme (il a de bonnes raisons) ! Alors que si souvent des accidents graves arrivent avec des chiens de défense ? Quant aux moutons, il y a un ou deux mois, 27 brebis en tout ont été tuées dans un village d’Ille-et-Vilaine, si le loup y était de retour cela se saurait !
2 livres très intéressants : Le Loup, portraits sauvages, Maurice Dupérat,Ed. Artémis (avec la citation de Buffon en intro. on comprend tout)et Le Loup, sauvage et fascinant, texte de Shaun Ellis et photos de Monty Sloan, Ed.Parragon, les 2 ont des photos splendides, surtout le 2e. Après on n’a plus trop envie de lui tirer dessus (je ne parle pas de moi évidemment qui n’ai jamais eu envie de tirer sur quoi que ce soit).
Bonne lecture !

Dans le premier texte nous parlons de “politique de l’Etat” et des décisions des autorités en ce qui concerne le plan loup. Nous sommes dans le cadre de nos revendications associatives sur ce plan et il ne s’agit pas d’une interpellation aux candidats à l’élection présidentielle. Nous n’avons pas plus à commenter une non réponse qu’une réponse à notre interpellation. A vous de juger.


Les commentaires sont fermés.