Pyrénées Occidentales : premiers oursons depuis 15 ans !

Sorita avant son lâcher, photo Goulven Rigaud

CAP – Ours Coordination Associative Pyrénéenne pour l’Ours
Pyrénées, Pays des Hommes, Pays des Ours

CAP Ours, communiqué du 30 avril 2019

Pyrénées Occidentales : premiers oursons depuis 15 ans !

Les associations de la coordination associative Pyrénéenne pour l’ours (CAP Ours) se réjouissent de ce que, 15 ans après la naissance de Cannellito, Sorita ait mis bas 2 oursons dans les Pyrénées occidentales.
Cet événement marque symboliquement le début de la restauration de l’espèce dans cette partie des Pyrénées.
Il faudra d’autres lâchers et d’autres naissances afin de reconstituer une population viable de cette espèce protégée dans le massif pyrénéen.
Afin de préserver la tranquillité de l’ourse et des oursons, particulièrement fragiles au cours des premières semaines de vie, CAP Ours demande que les localisations exactes de l’ourse et de ses petits ne soient plus communiquées.
CAP Ours rappelle également l’importance de la mise en place des mesures de protection des troupeaux (bergers, chiens patous, regroupement nocturne) afin d’assurer une cohabitation apaisée entre l’ours, omnivore et prédateur occasionnel, et l’élevage.

Les associations membres de CAP-Ours

Altaïr Nature, Animal Cross, Association Nature Comminges (ANC), Association pour la Protection des Animaux Sauvages (ASPAS), Comité Écologique Ariégeois (CEA), Conseil International Associatif pour la Protection des Pyrénées (CIAPP), FERUS (Groupe Loup France/ARTUS), Fonds d’Intervention Eco- Pastoral – Groupe Ours Pyrénées (FIEP), France Nature Environnement (FNE), France Nature Environnement Hautes Pyrénées (FNE 65), France Nature Environnement Midi- Pyrénées (FNE Midi-Pyrénées), Nature en Occitanie, Pays de l’Ours-ADET (Association pour le Développement Durable des Pyrénées), Société d’Etude de Protection et d’Aménagement de la Nature dans le Sud Ouest – Pyrénées-Atlantiques (SEPANSO 64), Société nationale de protection de la Nature (SNPN), Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères (SFEPM), Sours, WWF France.

Les commentaires sont fermés.