Si vous rencontrez un ours ...

Les recommandations de l’Equipe Technique Ours

Promeneurs, Randonneur, Une vingtaine d’ours bruns est présente dans les Pyrénées. Voir un ours, même de loin, est très rare, car l’ours évite l’homme. Mais au cours de vos randonnées, vous pourrez peut-être avoir la chance de découvrir des indices qui témoignent de sa présence : des traces, des poils, des crottes…

Recommandations en cas de rencontre avec un ours
L’ours brun a peur de l’homme. Toutefois sa force physique peut le rendre dangereux, comme tout animal sauvage de grande taille (cerf, sanglier…) lorsqu’il est surpris ou se sent menacé. Il faut donc faire attention.
L’ours est par nature discret, surtout vis-à-vis de l’homme. Il a une bonne ouie, un très bon odorat et une vue moyenne. S’il vous entend ou détecte votre odeur, il cherchera à vous éviter. Pour l’aider à vous repérer, vous pouvez manifester votre présence en faisant un peu de bruit. Ne cherchez pas à vous approcher d’un ours même si vous êtes à grande distance, qu’il soit accompagné d’oursons ou seul. Gardez votre chien à proximité, ne le laissez pas divaguer car il pourrait provoquer l’ours.
Si vous rencontrez un ours à courte distance (- de 50 m), aidez-le à vous identifier, manifestez-vous calmement en vous montrant, en bougeant et en parlant. Éloignez-vous progressivement en vous écartant du trajet qu’il pourrait emprunter dans sa fuite. Ne courez pas.
Si un ours se dresse sur ses pattes arrières, ce n’est pas un signe d’agressivité. Il est curieux, il cherche à reconnaître les odeurs et à mieux vous identifier.

En cas d’observations, vous pouvez contacter :
Équipe Technique Ours
Tél. : 05.62.00.81.08
Fax. : 05.62.00.81.09
Courriel. : stgaudens@oncfs.gouv.fr

  • La plaquette (français, anglais et espagnol)
  • Plaquette rencontre ours

    Plaquette rencontre ours

Vos témoignages nous intéressent aussi : vous rencontrez ou observez un ours ? Faites nous part de votre expérience (andrieux-sandrine@wanadoo.fr ). Et si vous le souhaitez, nous publierons votre rencontre dans notre revue La Gazette des Grands Prédateurs.

Les commentaires sont fermés.