A la demande de FERUS, le procès pour le braconnage d'un lynx a été reporté en juillet

report proces braconnage lynx

Photo © Roland Clerc

Le procès de Louis Simplet qui devait se tenir vendredi 11 mars a donc été reporté au 8 juillet. Les conclusions de FERUS ainsi que celles d’autres associations telles que le Centre Athénas avaient été envoyées préalablement en tout état de cause. Mais étant donné que les associations n’avaient pas été avisées officiellement de leur convocation au procès et qu’elles n’avaient pas reçu en temps voulu l’ensemble des pièces du dossier, Me Richard, l’avocat de FERUS, a décidé de demander le report du procès.

A la grande surprise de la présidente du jury, l’assistance était venue en nombre ce vendredi. De nombreuses associations de protection des animaux et de l’environnement étaient représentées : FERUS, le Centre Athénas, le Pôle grands prédateurs, la Ligue de protection des oiseaux, celle de protection des animaux sauvages, la fondation Brigitte Bardot… En tout, une dizaine d’associations s’étaient portées partie civile dans le cadre de cette affaire de braconnage. En face, des éleveurs et des chasseurs des quatre coins du pays et des associations de chasseurs (fédération de chasse départementale / association de chasse communale des Molunes) venus soutenir le prévenu avec des banderoles anti-prédateurs. La nouvelle du report a été accueilli avec satisfaction du côté des associations de protection de l’environnement : en effet, cela va nous permettre de créer un collectif afin de fédérer nos plaintes et d’affûter nos arguments pour que ce procès serve enfin d’exemple.

C’est un procès assez particulier qui devrait se tenir car il ne s’appuie que sur les témoignages des personnes présentes lors de cette battue, le cadavre de l’animal n’ayant jamais été retrouvé (certains disent qu’il a été découpé en morceaux, morceaux eux-mêmes enterrés à différents endroits). Rappelons aussi que le prévenu n’est pas un simple quidam : Louis Simplet n’est autre que le président de la société de chasse locale! Ce qui donne une dimension tout à fait symbolique à cette affaire de braconnage. Pour l’instant, l’avocat de Mr Simplet, Me Jacques Puthod, un spécialiste des affaires de braconnage, affirme que son client n’a pas tué l’animal mais qu’il a simplement tiré en l’air…

Ce procès est aussi pour les deux parties une occasion de remettre sur le devant de la scène la polémique que suscite la présence du lynx dans le Jura : d’un côté les associations de chasseurs qui affirment que le lynx n’est plus, de part sa densité dans le massif, une espèce menacée et de l’autre, les associations engagées dans sa protection qui constatent que la population de cet animal emblématique du Jura baisse et qu’il doit donc être plus fortement protégé.

Procès braconnage lynx Molunes

Les banderoles des anti-prédateurs © Serge Montagnon

Lire aussi l’article du Progrès.fr : « Molunes : une affaire de braconnage de lynx sans cadavre devant la justice », Le Progrès.fr (12/03/11)

Retour sur l’affaire :

« Braconnage de lynx dans le jura : le suspect a été mis en examen » (7/01/11)

« Braconnage de lynx dans le Jura : un suspect identifié » (28/12/10)

« Lynx tué au cours d’une battue dans le Jura : FERUS porte plainte » (16/12/10)

6 commentaires pour A la demande de FERUS, le procès pour le braconnage d’un lynx a été reporté en juillet

  • slider

    quelle bande d’idiots ces chasseurs,ils désirent etre les seuls présdateurs de cette planete.et dire qu’on leurs donne encore du credit.incroyable.pourtant avec leurs arguments ils devrait etre interdit de chasse.

  • unchasseur

    Tous les chasseurs ne sont pas contre le lynx, loin de la. Vous devriez lire l’article très élogieux sur le lynx dans le magasine du chasseur français du mois de decembre 2010 pour modérer votre point de vue, une poignée de chasseur « syndiqué » ou « politisé » n’est pas représentatif d’1 300 000 chasseur.
    Pour le reste, j’ai peine a croire qu’une federation departemental de chasse soit représenté en tant qu’institution, il serait étonnant qu’elle soutienne un acte de braconnage alors qu’elle porte painte pour le braconnage d’espece chassable.

  • Z’êtes un marrant vous, non ?

    Voici un courrier de la fédération départementale de chasse du Jura :

    http://www.polegrandspredateurs.org/wp-content/uploads/2011/03/Courrier-f%C3%A9d%C3%A9ration-chasse-39-suivi-lynx.pdf

    On peut y lire :

    « L’objectif de la fédération au travers de notre participation a ce programme est bien sur de valoriser ces données pour défendre le principe de la nécessité de régulation des grands prédateurs et notamment des populations de lynx »

    Plus loin :

     » …conformément à la dernière assemblée générale ou les chasseurs jurassiens avaient souhaités obtenir des mesures de régulation de la population de lynx .

    Et pour finir :

    «  Nous avons un problème de prédation causé par cet animal et l’exaspération qu’il provoque chez les chasseurs, mais nous avons impérativement besoin de des données attestées et validées dans un espoir d’aboutir

    Donc il n’y rien d’étonnant dans l’article de Férus !!

    Mais dois-je vous rappeler que Le Chasseur Français n’est pas le « journal officiel » de la fédération française de chasse…

    « Fondé en 1885 par l’entreprise française Manufrance, il est ensuite passé sous contrôle de plusieurs groupes financiers successifs de 1981 à 1990, avant d’être racheté par Emap en association avec Bayard Presse. En 1995, il est intégré dans la structure Media Nature (Emap/Bayard). »

  • Nicolas

    Le Lynx n’est pas soumis au plan de chasse, donc le fait d’avoir tué ce lynx est un acte de braconnage, et cela est répréhensible par la loi pour tous les citoyens français et même les chasseurs. Ce n’est pas parce que l’on a un fusil que l’on est au-dessus des lois bien au contraire. Ce chasseur doit avouer sa faute s’il veut diminuer sensiblement sa peine d’amende, on peut admettre avoir fait une erreur… Le reste de la polémique sur le fait qu’il y a trop de lynx ect.. c’est juste pour noyer le poisson.
    Le lynx en France est l’une des pierres précieuses de notre biodiversité, ils appartiennent à chaque citoyen français, comme La Joconde, le Mont blanc, Le mont st Michel, Les cigognes…. Les chasseurs d’Alsace ne tirent pas sur les cigognes à ce que je sache ! alors s’il vous plaît chasseurs jurassiens.. ne défendez pas ceux qui tirent sur vos lynx et respectez ce trésor que sont les lynx pour la France !
    Nicolas

  • Jurassien

    A lire dans le Progres du Jura du Dimanche 22 Mai : Les quelques chasseurs qui ont osé dénoncer le braconnage se sont fait virer de leur groupe de chasse !!!
    D’après le président de la fédé : »ca semble cohérent » !!!!
    Ben oui, moralité : si tu vois quelques chose d’anormal et que tu veux continuer à chasser : tu ferme ta gueule !!!

  • unchasseur

    La federation departemental de chasse sera partie civil contre ce braconnier notoire, contrairement a ce qui est ecrit dans cette article.