Autorisation de tir pour un loup dans les Alpes-de-Haute-Provence 

Autorisation de tir pour un loup dans les Alpes-de-Haute-Provence 

Actus en France Actus loup Toute l'actualité

Suite à plusieurs attaques qui seraient attribuées au loup dans les Alpes-de-Haute-Provence (dont un dérochement), la préfète vient de signer un arrêté de prélèvement d’un loup sur les communes de Barcelonnette, Enchastrayes, Jausiers et Uvernet-Fours. Le tir sera réalisé sous contrôle de l’ONCFS et pourra être effectué par les agents de l’ONCFS, des lieutenants de louveterie et des chasseurs.

arrete prélevement loup 04

Ce 18 juillet, FERUS avait justement réclamé une enquête sérieuse concernant une attaque à Méolans en Ubaye.

FERUS rappelle son opposition aux tirs de prélèvement, inutiles car réalisés loin des troupeaux et tuant un loup au hasard. Le tir de prélèvement, réalisé avec des armes à longue portée, a pour but de soi-disant « faire baisser la pression ». Il est très peu probable que cette pression retombera, ne serait-ce que parce que les loups n’auront pas été tirés par les éleveurs (les victimes) mais par des tiers (ONCFS, lieutenants de louveterie, chasseurs), en dehors du contexte des alpages. Et que les attaques se poursuivront, voire augmenteront comme on l’a constaté il y a deux ans après l’abattage d’une louve alpha.

Des éleveurs et des élus des Alpes-de-Haute-Provence seront reçus par NKM, ministre de l’Ecologie, cette semaine. FERUS a également demandé que les associations de protection de la nature soient également reçues.

Le président de FERUS, Gilbert Simon, a fait plusieurs passages télé hier sur France 2 et France 3 rappelant notamment l’inutilité des tirs de prélèvements et la non dangerosité du loup pour l’homme :

France 3, JT du 19/20, édition du 25 juillet vers la 26e minute

France 2, JT 13 h, « La question du jour », édition du 25 juillet vers la 18e minute

France 2, JT 20 h, édition du 25 juillet vers la 28e minute

Lire aussi :

Attaque d’un troupeau en Ubaye : FERUS réclame une attaque sérieuse (18/07/11)

Protocole d’intervention contre les loups 2011-2012 : 6 loups peuvent être abattus (7/07/11)

2 commentaires sur “Autorisation de tir pour un loup dans les Alpes-de-Haute-Provence ”

C’est un sacrifice inutile. Les loups ne feront pas le rapport avec les brebis et les brebis ne seront pas mieux protégées pour autant.

je voudrais que vous signaliez chaque fois qu’il y a une attaque si des mesures de protection élémentaire ont été prises, ce n’est jamais précisé. Or quand on défend le loup, comme je le fais dans mon entourage chaque fois que j’en ai l’occasion, il faut être sûr de ce que l’on dit. Merci de le préciser.


Les commentaires sont fermés.