Chasse au loup : Bruxelles annonce l'ouverture d'une procédure d'infraction contre la Suède

Malgré les vives polémiques suscitées par le renouvellement de la chasse au loup en Suède, l’ouverture a tout de même été déclarée ce samedi 15 janvier par les autorités du pays et plus de 6000 chasseurs ont pu s’y inscrire.

Face aux critiques, le gouvernement a toujours justifié cette mesure qui, selon lui, s’inscrit dans le cadre d’une « politique d’acceptation » du grand prédateur par les populations locales. Sauf que le WWF dément en affirmant de son côté que le loup est déjà parfaitement accepté par les suédois.

Mais l’affaire est en passe de prendre une toute autre tournure : la Commission Européenne a annoncé lundi l’ouverture d’une procédure judiciaire à l’encontre de la Suède pour protester contre l’autorisation de cette chasse, jugée illégale car le loup y est classé parmi les espèces menacées d’extinction.

« Les autorités suédoises étaient informées depuis longtemps des préoccupations de la Commission et leur attitude ne me laisse pas d’autre choix que de lancer une procédure d’infraction pour violation des règles européennes sur l’environnement », a déclaré le commissaire à l’environnement Janez Potocnik.

« Nous avons écrit dès décembre à la Suède pour faire part de nos réserves sur la légalité de cette chasse au loup, car selon la directive Habitat, il n’est pas permis de chasser des espèces protégées comme le loup », souligne Joe Hennon, porte-parole de la Commission Européenne pour l’environnement.

La Commission Européenne va aussi porter son attention sur l’autre problème majeur que rencontre la population de loups suédoise, à savoir que sa quasi totalité ne descend que de 2-3 loups arrivés dans les années 80 ainsi que de deux autres, venus de la région russo-finlandaise en 2008 : « Ce n’est de toute façon pas suffisant pour être une base durable. Il y a trop de risques de consanguinité ».

Le lancement de cette procédure sera soumis pour autorisation à la Commission le 27 janvier, d’ici là, nul doute que le quota de 20 loups pouvant être tués aura été atteint. « Mais nous devons aussi penser à l’an prochain », souligne Joe Hennon. L’année dernière, 4 jours seulement avaient suffi aux chasseurs pour tuer le quota de 27 loups. A moins que les associations de protection de l’environnement, très remontées, viennent jouer les trouble-fêtes…

Sources :

– « L’union européenne critique la chasse au loup en Suède », LeMonde.fr (16/01/2011)

– « Bruxelles sanctionne la Suède après l’ouverture de la chasse au loup », Nouvelobs.com (17/01/2011)

– « EU commissioner may go to cours vs Sweden wolf hunt », Reuters (17/01/2011)

Lire aussi :

– « La Suède renouvelle la chasse au loup en 2011 », FERUS (5/01/2011)


2 commentaires pour Chasse au loup : Bruxelles annonce l’ouverture d’une procédure d’infraction contre la Suède