Deux jeunes lynx orphelins capturés dans le Jura – Le soutien de FERUS

Deux jeunes lynx orphelins capturés dans le Jura – Le soutien de FERUS

Actus de Ferus Actus en France Actus lynx Toute l'actualité

Article du Centre ATHENAS qui oeuvre pour la Sauvegarde de la Faune Sauvage en Franche-Comté et Bourgogne Est.

Le centre Athénas a réussi à capturer 2 jeunes lynx isolés et affamés, très probablement suite au décès de leur mère, et ce afin de les élever en sécurité. Ils seront ensuite relâchés dans la nature au printemps prochain.

“Comme chaque fin d’année désormais, en novembre et décembre de jeunes lynx ont été signalés en difficulté dans le Massif Jurassien. Ce phénomène maintenant bien connu des « lynx orphelins » se déclare toujours de la même manière. Entre début novembre et le 15 décembre, de jeunes individus manifestent un comportement inhabituel : ils sont observés près d’habitations ou d’infrastructures, y compris en plein jour, semblent éprouver moins de crainte vis-à-vis de l’homme, recherchent de la nourriture facile (gamelles des chats) ou s’en prennent à de petits animaux domestiques. Enfin et surtout, le ou les jeunes sont toujours observés seuls, y compris lors de contacts nocturnes.(…)”

La suite de cet article sur le site du Centre Athénas.

FERUS soutient le centre ATHENAS

Le Centre de sauvegarde Athénas est à ce jour la seule structure en France à avoir élevé et relâché avec succès de jeunes lynx orphelins. Ce travail a surtout été possible parce que les jeunes individus concernés ont pu être capturés dès leur signalement. Ces captures, effectuées par le centre Athénas en collaboration avec l’ONCFS et/ou à sa demande, étaient réalisées sous couvert d’une autorisation quinquennale de capture et transport. Or, il est maintenant impossible d’agir avec la même efficacité dans la mesure où la nouvelle dérogation concernant la capture, le transport et la détention d’individus d’espèces protégées aux fins de soins et de relâcher, exclut dorénavant le lynx pour la totalité de ces opérations, et ce sur avis du CNPN (Conseil National de Protection de la Nature). Ces lynx orphelins s’approchent des zones habitées à la recherche de nourriture facile lorsqu’ils sont très affaiblis et ne sont en général visibles que pendant une courte période (moins de 2 jours) qui peut être mise à profit pour les capturer, faute de quoi ils sont condamnés. Si chacune de ces opérations doit faire l’objet d’une autorisation ponctuelle, cela revient  à ne pas intervenir, compte tenu des délais habituels de réponse de l’Administration …

FERUS a soutenu le centre Athénas en adressant un courrier à la secrétaire d’Etat à l’Ecologie ce 10 novembre 2010 :

Madame la Ministre,

Ferus appuie la demande que le Centre Athénas vient de vous adresser afin d’obtenir  la possibilité de capturer  rapidement et de relâcher de jeunes lynx orphelins.

Comme toutes les ONG de protection de la nature sérieuses, Ferus est très attaché au principe d’interdiction des manipulations d’animaux appartenant à des espèces protégées. Et la priorité doit  dans toute la mesure du possible être donnée à la capacité de reconstitution spontanée des espèces sauvages dans des habitats naturels favorables.

Mais nous devons tenir compte des conditions particulières causées par des facteurs humains de plus en plus pénalisants. Concernant le lynx, l’augmentation du trafic routier dans son aire de répartition combinée avec le braconnage des femelles condamne la quasi totalité des jeunes orphelins à mort.

La loi française a prévu des exceptions aux interdictions générales concernant les espèces protégées. Encore faut-il que les modalités de délivrance de ces dérogations ne constituent pas des formalités impossibles. En leur temps, les centres de soins qui s’occupent d’oiseaux ont eu à batailler longuement pour obtenir le droit de les récupérer, soigner et relâcher  rapidement. Le Centre Athénas pour le lynx devrait d’une manière ou d’une autre bénéficier des mêmes avantages.

Il ne s’agit pas d’introductions ou de renforcements volontaires de populations (qui, notamment pour les prédateurs, sont entourés depuis peu d’un maximum de précautions génératrices de longs délais). Mais de soins et de remise des animaux dans une nature qu’ils n’auraient pas dû quitter.

Si la capacité à agir d’un demandeur comme le centre Athénas est reconnue, l’administration doit ensuite aplanir les obstacles qu’elle crée elle-même. Si des textes sont pénalisants, il faut les changer. Si des formalités exigent des moyens humains que l’on n’a pas, il faut soit réduire les formalités, soit augmenter les moyens.

En espérant que la France se mettra au diapason des autres pays sérieux qui n’ont pas de problèmes pour soigner et relâcher des animaux en détresse du fait de l’homme.

La capture de ces deux jeunes lynx par le centre Athénas a donc tout d’abord été réalisée illégalement. Les autorités ont toutefois été averties préalablement et la régularisation des captures a été obtenue depuis. La révision de la dérogation du centre Athénas et son extension au lynx sera plaidée en 2011 devant le CNPN (Source Athenews n° 50, hiver 2010-2011).

Photo :  Siam et Challex © Centre Athénas

Sur le même sujet :

“Un jeune lynx réinséré dans le Jura avec succès!”, Centre Athénas (18/09/2009)

“Jura : un jeune lynx affaibli secouru”, Centre Athénas (5/12/2008)

“Le lynx orphelin retrouve la liberté avec succès”, Centre Athénas (30/07/2008)

“Relâcher d’un jeune lynx : appel à dons et soutien”, Centre Athénas (9/06/2006)

Lire aussi :

– “Braconnage de lynx dans le Jura : le suspect a été mis en examen”, FERUS (7/01/2011)

– “Lynx tué au cours d’une battue dans le Jura : FERUS porte plainte” (16/12/2010)

– “Un loup et un lynx braconnés : double plainte de FERUS, CP (16/12/2010)

3 commentaires sur “Deux jeunes lynx orphelins capturés dans le Jura – Le soutien de FERUS”


Les commentaires sont fermés.