L’ourson mort en juillet était celui de l’ourse Pollen

L’ourson mort en juillet était celui de l’ourse Pollen

Actus en France Actus ours Toute l'actualité

Des analyses génétiques viennent de révéler que l’ourson retrouvé mort le 12 juillet en Ariège (St Lary) était celui de l’ourse Pollen (née en 2007 et fille de Hvala) et de Pyros. La mort de l’ourson est estimée entre le 11 et le 12 juillet. Le 18 juillet, un échantillon de poils de Pollen est relié à des photos d’un ours seul, confirmant que, pour sa première portée, c’était probablement son seul ourson. Rappelons que la mortalité naturelle touche environ 50 % des oursons lors de leur première année.

Par ailleurs, aucune preuve génétique ne vient indiquer pour le moment que l’ourse Hvala serait accompagnée d’oursons.

Source : Réseau Ours Brun ONCFS

Voir aussi :

Un cadavre d’ourson en Ariège …. (juillet 2011)

5 commentaires sur “L’ourson mort en juillet était celui de l’ourse Pollen”

Pour des raisons génétiques bien compréhensibles , c’est à dire de consanguinité, il faudra s’attendre dans les prochaines années à un pourcentage de mortalité en bas age plus élevé . Ce sera inévitable tant que ces ours se reproduiront entre eux , en famille … Presque tous ces animaux ont à des degrés divers des liens de parenté . C’est pour cela que dans les Pyrénées la première et unique urgence est d’apporter au noyau Central, comme le préconise l’Oncfs , les quatre ours  » étrangers  » qui seuls pourront assurer à long terme la viabilité génétique de la population .Il en va , très sérieusement, de l’avenir du plantigrade sur le massif pyrénéen .

D’après mes calculs qui tiennent compte des informations que vous nous fournissez, la mortalité des oursons dans leur première année serait approximativement de 30%, mais pas de 50%. Ceci est me semble t’il, très encourageant, si on compare avec la mortalité moyenne des autres ours bruns dans le monde, ce qui je pense, est votre chiffre de référence.

Cette ourse a été capable d’amener son ourson jusqu’à la sortie de tanière et un peu au-delà , ce n’est déjà pas si mal . Une des raisons invoquée par le Fapas sur son site pour expliquer cette mortalité est le manque de nourriture disponible pour l’alimentation des oursons … C’est pour ça que le Fapas se réjouit de la réouverture dès aujourd’hui en Espagne des aires de nourrissage ( avec charognes ,animaux d’élevage morts , restes de boucherie impropres à la consommation etc … ) où tous les prédateurs nécrophages dont l’ours pourront venir s’alimenter …
http://www.fapas.es/

Et en France ?…

Quand on parle de l’ourson mort de Pollen, cela se traduit par, un ourson de sexe indéterminé ou d’un ourson mâle?
Ce serait bien de préciser!!!


Les commentaires sont fermés.