La gazette des grands prédateurs n°48 (mai 2013)

couv gazette 78Mai 2013

Editorial par Jean François Darmstaedter, président de FERUS

Voila vingt ans, pratiquement jour pour jour, naissait le Groupe Loup France. Dix ans après, presque jour pour jour également, le GLF devenait Ferus en étendant ses buts à l’ours et au lynx. J’aime à rappeler la maxime de notre fondateur, René Burle, qui figurait sur tous nos documents ou affiches : « Gagner le combat pour le loup, c’est gagner tous les combats qui mèneront l’homme à vivre en harmonie avec son environnement naturel ». Nous avions, 10 ans après, remplacé le loup par les grands prédateurs, mais cette maxime gardait toute sa force et sublimait nos convictions. Elle les sublime toujours et ce combat pour les grands prédateurs, afin qu’ils puissent enfin un jour vivre libres, sauvages et en paix dans notre pays, nous le menons toujours avec toutes nos convictions, notre engagement et la certitude qu’il est justifié.

Malgré toutes les difficultés que nous rencontrons, nous n’abandonnerons pas. Pour l’ours, pour le loup et pour le lynx, nous continuerons à nous battre inlassablement. Nous n’aurons de cesse que l’Etat assure ses engagements internationaux sur la conservation des grands prédateurs strictement protégés, ce qu’il ne fait pas actuellement. Pour l’ours, nous continuerons à dénoncer le refus de renforcement de population et les abus de la chasse. Quant au loup, nous continuerons à nous opposer à tous tirs de prélèvements inutiles et inefficaces et à favoriser la protection des troupeaux, seule solution à la cohabitation. Pour le lynx, nous ne laisserons pas l’Etat laisser impunément s’éteindre la population vosgienne dans l’indifférence la plus totale.

Oui, les grands prédateurs sauvages ont leur place dans notre pays, toute leur place. Les espaces existent, les écosystèmes le permettent sans problème. La cohabitation est parfaitement possible pour peu que l’on y mette de la bonne volonté. Il nous faudra par ailleurs faire preuve de créativité pour trouver des solutions dans des régions plus délicates où bien des possibilités restent à définir et à mettre en place. Rien n’est facile, nous le savons et ne prétendons pas le contraire car nous sommes réalistes, mais nous devons sortir de cette spirale haineuse véhiculée par certains qui arrivent à empêcher toute forme de dialogue et de concertation.

Nous nous félicitons particulièrement de l’unité associative qui est en train de se mettre en place pour le loup, gage d’une union qui nous manquait cruellement et gage de belles actions à venir.

Que l’on ne compte pas sur notre association pour servir de faire-valoir à qui que ce soit, et si nous savons écouter et dialoguer avec le monde de l’élevage, ce n’est pas pour autant que nous nous « entendons avec eux », comme nous avons pu l’entendre ou le lire ça et là. Vingt ans de lutte associative, vingt années de sentiments mitigés, bien souvent de la déception, de la révolte ou du découragement mais jamais de l’abandon. Et finalement, l’espoir un peu fou que l’homme peut devenir meilleur et accepter à ses côtés, sereinement, la présence des grands prédateurs.

Je finirai par une pensée du général de Gaulle qui résume bien cette lutte continuelle, jour après jour, avec ses espoirs et ses déceptions, pour le respect du droit à la vie des grands prédateurs : « Chaque soir naît l’espérance, chaque matin la vie recommence ».

Sommaire : 

– Loup : Restons vigilants, même 10 ans après… par Pierre Peyret

– suivi estival loup 2012

– Ours : Le ministère de l’Ecologie a tout faux ! par Sabine Matraire

– Point population ours 2012

– Lynx : une situation toujours critique dans les Vosges par Anthony Kohler

– L’observatoire Indépendant de la Prédation par Jacques carriat

– Naissance du Groupe Loup France il y a 20 ans par René Burle

– Les Abruzzes, ou rencontre avec un mythe, par Baptiste Vivinus

– Le Bear Sanctuary de Zarnesti, par Daniel Madeleine

– Vivre l’expérience pastoraLoup, par Tiffany Vatin

– L’ours dans la Préhistoire par Nadia Cavanhié

S’abonner à la Gazette des Grands Prédateurs / les anciens numéros !

Contactez la rédaction : gazette@ferus.org

Vous êtes auteur, photographe, peintre…. Participez à la gazette des grands prédateurs !!!! Contact : gazette@ferus.org

Les commentaires sont fermés.