La Suisse autorise l'abattage d'une jeune femelle lynx

tir lynx suisse

Photo © Anthony Kohler

En Suisse, des critères bien précis décident de l’abattage ou non d’un animal protégé.

Il n’y a pas longtemps, la Suisse prenait une décision exemplaire en refusant le tir d’un loup ayant commis des prédations sur les troupeaux au motif que les moyens de protection étaient insuffisamment mis en place par les éleveurs (voir –> ICI). Par contre, en février, l’ours M13 a été abattu après avoir été classé « ours à risque » par les autorités.

Cette fois-ci, la situation est plus complexe : une jeune femelle lynx va être abattue dans la vallée de la Kander (canton de Berne) alors que certains critères ne sont justement pas remplis. D’après son collier émetteur, cette femelle a prédaté six moutons (repartis sur 3 troupeaux différents) entre le 22 juin et le 4 juillet. Les conditions pour l’autorisation d’un tir sont normalement de 15 animaux de rente tués en l’espace d’un an dans un périmètre de 5 kilomètres.

Voir les critères de tir pour un lynx déterminé causant des dommages dans ce document (alinéa 4.4.2) :

logo-pdf

Concept lynx 2004

Le compte n’y est donc pas ! Mais pour le canton de Berne, l’abattage de cette jeune femelle est inéluctable « du fait qu’elle se soit spécialisée dans les moutons et que la mise en place rapide de mesures de protection acceptables n’est pas possible dans la zone en question. »

Cette jeune femelle avait été retrouvée amaigrie et orpheline à l’automne 2012 et prise en charge par la Fondation Landshut avant d’être relâchée dans la nature en mai 2013.

Une pétition a été lancée : https://secure.avaaz.org/en/petition/Berner_Luchsin_soll_leben/

1 commentaire pour La Suisse autorise l’abattage d’une jeune femelle lynx