Le ministère de l’écologie veut former des chasseurs et des éleveurs à la destruction du loup

Le ministère de l’écologie veut former des chasseurs et des éleveurs à la destruction du loup

Actus de Ferus Actus en France Actus loup Toute l'actualité
Communiqué de presse, jeudi 12 avril 2012, Animal Cross, ASPAS, FERUS, LPO, SFEPM

Dans un courrier adressé le 10/02/2012 à l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) par la Direction de l’Environnement et de la Biodiversité (DEB, rattachée au Ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement), concernant « la mise en place d’un réseau technique relatif aux opérations d’intervention sur les loups », la DEB demande à l’ONCFS : « d’identifier l’ensemble des acteurs susceptibles d’être impliqués dans ces opérations », et « d’assurer la formation de ces acteurs ». Ces acteurs sont à identifier selon la DEB parmi « lieutenants de louveterie, chasseurs, éleveurs, bergers… ».

Pour rappel, les « opérations d’interventions sur les loups » comprennent les « tirs de défense » et les « tirs de prélèvement », opérations qui consistent à tuer des loups.

Il apparaît donc que l’Etat français décide d’organiser la mise en place d’un réseau de personnes spécialisées dans la destruction de loups, personnes issues notamment du monde agricole et du monde de la chasse. Animal Cross, l’ASPAS, FERUS, la LPO et la SFEPM s’élèvent contre cette décision qu’ils considèrent comme étant irresponsable.

Animal Cross, l’ASPAS, FERUS, la LPO et la SFEPM estiment que la mise en place d’un tel réseau de personnes spécialisées dans la destruction du loup, et constitué notamment de chasseurs, d’éleveurs et de bergers, aurait un effet néfaste sur la conservation de cette espèce, et que cette décision entre en contradiction avec les missions de « sauvegarde de la biodiversité » qui sont celles de l’ONCFS.

De plus cette décision, révélée par la mise à notre connaissance d’un courrier interne entre services de l’Etat, intervient sans aucune transparence, sans information publique ni concertation préalable du Groupe National Loup (qui regroupe pourtant les acteurs concernés dont les services de l’Etat et les associations de protections de la nature). Animal Cross, l’ASPAS, FERUS, la LPO et la SFEPM souhaitent que l’ensemble de nos concitoyens puisse être informés des décisions que prend l’Etat en matière de protection de la biodiversité et de la manière dont ces décisions sont prises.

Animal Cross, l’ASPAS, FERUS, la LPO et la SFEPM dénoncent ce qu’ils considèrent être un coup bas de plus porté à la conservation du loup, conservation pour laquelle la France est pourtant officiellement engagée internationalement par la signature de la Convention de Berne et de la Directive Européenne « Habitats ».

Animal Cross, l’ASPAS, FERUS, la LPO et la SFEPM demandent à la Direction de l’Environnement et de la Biodiversité de mettre fin sans délai à ce projet de réseau de tireurs de loups, et se réservent le droit d’étudier la possibilité de saisir les autorités européennes devant ce qu’ils considèrent être l’accumulation d’atteintes graves portées à la conservation de l’espèce depuis plusieurs années (multiplication des autorisations de tirs, brigades…), en infraction aux lois et directives européennes.

5logosLPO
Lire aussi :

–  Autorisation de tirs : l’Etat persiste contre la conservation du loup (avril 2012)

– Le loup, bouc émissaire de la filière ovine, ça suffit !! (mars 2012)

22 commentaires sur “Le ministère de l’écologie veut former des chasseurs et des éleveurs à la destruction du loup”

les esprits sont vieux ,fermé,sclérosé en france,c’est impressionnant.non l’esprit critique n’est pas une valeur majeur en france,la chasse aux chouettes ,cloués sur les portes de la conscience aussi non!

Ministère de l’écologie ? je dirai plutot ministère de la destruction avec les complicités de tueurs en série que sont les chasseurs ! Lamentable, il n’y a pas d’autre mot. Qui sont-ils pour décider de quelle espèce doit vivre ou mourir ? Les seuls qui devraient être exterminés, ce sont ces incapables et les assassins qui les aident !

Décision qui va dans le sens d’une certaine logique électoraliste qui guide les politiques et les partis politiques (UMP et PS dans le même sac) .
Les agriculteurs et les chasseurs votent , les loups et les ours non .

Tout ça équivaut à un plan tacite et programmé d’éradication du loup en France . L’objectif est clairement affiché par le ministère actuel . Heureusement, les actions délétères de ce ministère vont bientôt s’arrêter ! Il est temps que ce gouvernement s’en aille , ses décisions ne valent rien de bon pour la nature sauvage . Le seul leimotiv est actuellement de préserver irrationnellement les intérêts de certaines économies mais certainement pas de préserver la biodiversité dans son identité et son intégrité . Il n’y aura eu en cinq ans aucune volonté politique d’établir des stratégies et des consensus de cohabitation entre les différents acteurs du dossier.
Il vaut mieux que les associations se concentrent maintenant sur leurs actions post élections 2012 en s’investissant auprès des futures personnalités politiques qui vont immanquablement remplacer les équipes actuelles . C’est d’autres hommes et d’autres politiques qu’il va falloir demain convaincre … Et ce n’est pas encore gagné car il semble bien loin le bon vieux temps de Me Olin où l’on pouvait encore croire en un ministère qui préservait les intérêts de la biodiversité et des écosystèmes !

c’est honteux,il n’y a pas de mots pour exprimer ma tristesse devant tant d’incompétence pour la cause animale.

D’où l’urgence de se débarrasser de ce gouvernement.
Mais aussi d’une politique qui peut être menée par d’autres (combien de réponses à la lettre aux candidats?) comme le PS….et ses alliés.

J’espère que nous sommes en train de vivre les derniers jours de l’une des politiques les plus méprisable que notre pays est connu depuis bien longtemps. Ce gouvernement aura endormi beaucoup de monde durant ces 5 années. Le choix est claire pour les 5 ans à venir car Sarko a tout simplement commencé a décliner ce que sera sa politique pour la nature dans son prochain mandat. Tout doit disparaître ! Ce sera une guerre ouverte contre la nature au service de ces électeurs de l’extrême. Il y a du soucis à ce faire pour notre faune !!! Pour le reste aussi d’ailleurs !!!

Ce qu’il faut avoir c’est que les chasseurs sont indispensables à l’équilibre d’une espèce, d’où la formation (que j’ai reçue d’ailleurs), les permis et les quotas qui sont émis par des biologistes qui quantifient les populations et font des prédictions scientifiques. Une surpopulation nuit à n’importe quelle espèce aussi.Vous devriez plutôt critiquer le braconnage au lieu de diaboliser les chasseurs en règle qui sont de vrais amoureux de la nature, contrairement à ces que les écologistes «bambis» croient. De plus, mon père est agent de protection de la faune à la retraite et il m’a souvent parlé de ce problème: vous faites beaucoup de tord que de bien quand vous critiquez la chasse en règle, car elle est un outil pour gérer les populations d’animaux sauvages.Indignez vous, c’est super! mais faites le en connaissance de cause SVP

Après ça les chasseurs nous disent qu’on a besoin d’eux parce qu’il n’y a plus de prédateurs naturels… Ils tuent les prédateurs, introduisent et nourrissent les sangliers, on a vraiment besoin d’eux!

ce qui pose problème en france,ce n’est pas le loup mais le mode d’élevage.Les moutons sont laissés en liberté sans gardien,sans parc avec une rare visite journalière en 4×4 du berger,si un berger est sur place il doit gerer trop d’animaux,de plus si l’eleveur à de quoi nourrir 100 moutons,il en a 500 et doit acheter du foin,des compléments alimentaires et de la paille,payer le transport des animaux par camion après cela,il ne lui reste rien et le loup devient alors le bouc emissaire.Il faut changer les hommes et leur apprendre à ne pas depenser l’argent qu’ils n’ont pas,ne pas emprunter pour acheter l’alimentation qu’ils ne produisent pas et enfin vendre en circuit court au lieu de vendre par camion entier à des prix fixés par l’acheteur sur la base des prix des mouton néo zélandais ou autres !

oh jusqu’a preuve du contraire l’ump est au manche le ps non
appelle un chat un chat un loup un loup

super, pourquoi pas la suppression de l’ONCFS: cela serait plus judicieux. chez moi, je suis envahi par les chevreuils qui detruisent les plantations que je mene ac mes equipes. les chasseurs eux n arrivent même pas à prelever ce que l etat leur donne en bracelets. c’est un comble. l’etat par a la derive. en plus abattre des loups qui nous assurent une selection naturelle du gibier. je reve,

Si décision d’organiser ce réseau il y a,il faut la faire annuler sur le fondement d’une méconnaissance des objectifs fixés par une directive communautaire ou même pour violation d’un règlement communautaire . L’objectif étant de protéger le loup et non pas de former des gens pour mieux le détruire.

Pour répondre à Félix sur le rôle de la chasse, je crois vraiment que c’est de l’hypocrisie.
Quelles espèces ont besoin de régulation? Les grands mammifères (parce qu’on supprime les prédateurs). Les principaux sont les sangliers et les chevreuils. Les sangliers ont été introduits par les chasseurs et sont maintenus par certains chasseurs. Je suis d’accord avec le fait qu’il y a trop de sangliers et qu’une surpopulation d’une espèce peut nuire aux autres. Si vraiment il y avait une volonté de régulation des sangliers à cause d’un véritable danger, il y a 350 000 militaires en France et on peut faire des campagnes pour vraiment réguler les populations si elles sont dangereuses. Mais on ne le fait pas, on nous fait croire que les chasseurs font tous leur possible et qu’on a besoin d’eux. En fait ils s’entretiennent leur petit business selon moi.

Au delà des mammifères, prenons le cas des oiseaux. Dans le livre sur la migration des oiseaux de M Zucca, certains chiffres de chasse de 1998/99 sont publiés. Durant cet hiver : 330 000 Sarcelles d’hiver tuées en France par les chasseurs, on estime à 300 à 400 000 couples de Sarcelles d’hiver nicheurs en EUROPE! Vous croyez vraiment à un rôle régulateur?
Les chiffres sur les Pigeons ramiers doivent être assez sympa aussi!

Après on pourrait aussi parler du rôle régulateur des naturalistes (notamment sur les cols de migration). A voir si c’est une espèce en sur-population, je ne crois pas. Sur ce point, je reconnais que c’est une extrême minorité. Par contre les espèces précédentes concernent tous les chasseurs.

Pour résumer, je pense que le rôle régulateur des chasseurs est très limité sur quelques espèces et que sur ces quelques espèces, on se moque de nous : les chasseurs cherchent à garder de fortes populations pour en tirer plus facilement (on pourrait prendre l’exemple du faisan aussi) et qu’il y aurait des moyens de réguler bien plus efficace.

Désolé d’être sorti un peu du sujet mais c’est tellement un contre sens de dire qu’on a besoin des chasseurs et qu’il faut tuer les loups! (donc c’était un peu dans le sujet quand même!)

Victor

Je pense que le gouvernement actuel n’est pas foncièrement contre le loup, mais pire, il est totalement désintérressé par la vie animale.
C’est gens sont des capitalistes à l’extreme, à un tel point qu’il nous est à tous, très difficile de même l’imaginer.
Pour eux, la biodiversité n’a aucune importance dans ce monde de finance qu’ils souhaitent nous imposer. Alors se débarrasser de ce problème (loup) en le confiant à des gens concernés localement, est pour eux une opportunité qui les délivre d’un poids totalement inutile à porter.
Le plus grave c’est qu’il y a encore de grandes « chances » que nous ayons le même gouvernement pour les 5 ans à venir, parce que les français ne se sentent malheureusement, pas plus concernés !!!
Voilà pourquoi je voulais négocier (sans être compris par certains), avec les acteurs locaux (chasseurs et autres)un compromis d’acceptation des prédateurs.
Mais je crains qu’il ne soit, de toute façon trop tard, et qu’ils n’aient déjà obtenus ce qu’ils souhaitaient(une disparition programmée du loup).
Pauvres bêtes !!!

je defends le loup et tout animal qui est chasse par des assassins c est tuer leur seul plaisir je suis pret a m engager contre ces tortionnaires et a les r
traiter comme ce qu il font subir au gibier et accomplir ce qu il faudra meme pour risquer la prison

A quand le retour des primes décrétées par les préfets et versées par les maires des communes concernées, comme il y a 200 ans…contre des queues , des oreilles, ou des têtes de loups…?

c’est le moment de voter intelligemment….

Ceux qui espèrent encore que le changement de majorité va résoudre le problème du loup et de l’ours en France risquent de vite déchanter . Sarko ou pas Sarko , UMP ou pas UMP , le rôle dominant de la chasse et du syndicalisme agricole sera exactement le même après le 06 mai , rien que pour l’ours le PS est déjà aux commandes et évidemment pas en faveur de la cohabitation . De Bonrepaux à Fabius , il est difficile d’immaginer que les choses vont s’améliorer pour l’ours dans les Pyrénées , on pourrait même penser l’inverse .
Le constat est qu’il y a des gens à droite au centre et à gauche de bonne volonté pour les grands prédateurs , mais les impératifs électoraux notamment en vue des prochaines législatives vont continuer contre la présence du loup et de l’ours pour un bon bout de temps .

A Paul,
Il y a des « gens de bonne volonté partout » mais curieusement, la protection de la nature(ou sa non destruction) passe très très loin après d’autres considérations qui font qu’ils ne rompent pas avec leurs partis.
Alors, il ne faut pas qu’ils soient surpris et se plaignent si les choses ne changent pas.
On a critiqué l’UMP.
Tu as critiqué (pas le premier) le PS et ses alliés.
D’accord avec tout le monde.
Reste le centre.
Alors je vais rafraîchir les mémoires ou faire un petit cours d’Histoire aux plus jeunes d’entre nous.
Qui a fait massacrer la Vallée d’Aspe?
Qui a fait supprimer (par son ami de l’époque Michel Barnier) les réserves Lalonde qui protégeaient la zone refuge des territoires des ours Haut Béarnais?
Qui a mis la protection des ours dans les mains de ses pires ennemis en faisant créer l’IPHB?
C’est l’ex-président du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques: François Bayrou.

Abolition de la chasse sous toutes ses formes!! La nature, les animaux sauvages n’appartiennent pas aux chasseurs qui pratiquent la maltraitance, la cruauté envers les animaux sauvages.Disparition de tous les chasseurs, (car ils sont les maîtres partout) et la nature se régulera d’elle-même, sans l’intervention des chasseurs.La nature avec les loups et les ours sera encore bien plus belle. Les animaux ont le droit d’exister, nous devons partager la planète avec toutes les espèces!!!!Respect et compassions envers le vivant.A bas la chasse!!!!!

J’habite le Québec au Canada, il y a pas si longtemps on offrait une prime pour chaque loup tué mais rapidement on s,est rendu compte que cela était une grave erreur car on réalisât que le loup avait un rôle primordiale dans l,équilibre naturel de toute la faune en prélevant les plus faibles les plus malades et en aidant a maintenir le cheptel de cervidés a un niveau acceptable. Nous avons une ile dans le fleuve St_Laurent ANTICOSTI ou les cerfs de virginie ont été introduit sans la présence du loup, le troupeau est rendu tellement gros que les chevreuil sont très petit avec un taux de mortalité très élevé. Dans les états du nord est Américain ou on a fait dis paraitre le loup le cheptel de cerf est tellement gros qu’il est devenu une vraie nuisance pour les récoltes et la circulation. Ici nous avons appris a cohabiter avec la faune quelle qu,elle soit, si vous visiter la région De Canmore ou de Banff en Alberta vous pourrez voir des cerfs des wapitis des ours au beau milieux du village et parfois même des couguars et tres peux d’incidents ont été rapporter, car les gens ont appris a se comporter avec les animaux sauvage, et surtout n,allez pas croire que la population de loup va exploser si vous ne faites pas de contrôle de la population du loup car dans une ile du lac Superieur ou on a artificiellement introduit des orignaux et des loups la population des deux espèces après une croissance normale de leur population s,est rapidement stabiliser en gardant les deux espèces en très bonne santé, certes y a t,il un peux de prédation dans les troupeaux domestiques mais nous avons appris a vivre avec ça et c,est très peux chère payer comparer au bienfait d,avoir une faune équilibrée et en santé et quel plaisir de pouvoir encore voir ces majestueuses bêtes lors de mes excursions en montagnes ou en Forest


Les commentaires sont fermés.