Loup : Philippe Poutou et le NPA répondent à notre lettre ouverte

Loup : Philippe Poutou et le NPA répondent à notre lettre ouverte

Actus de Ferus Actus en France Actus loup Toute l'actualité

Début mars, les associations FERUS, ASPAS et Animal Cross adressaient aux candidats à l’élection présidentielle une lettre ouverte « Le loup, bouc émissaire de la filière ovine : ça suffit ! ». Philippe Poutou et le NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) sont les premiers à nous répondre.

Extrait : « Le Loup n’est effectivement que pour bien peu dans les difficultés globales des éleveurs et leur ennemi principal, c’est bien le capitalisme et sa course aux profits. »

Par ailleurs, Philippe Poutou et le NPA se prononcent pour la protection et la reconstitution des milieux et demandent la fin de la notion de nuisible.

logo-pdf

14 commentaires sur “Loup : Philippe Poutou et le NPA répondent à notre lettre ouverte”

Merci à NPA d’avoir pris position sur ce dossier, à une heure où l’écologie politique a quasiment disparu du débat électoral, Eva Joly restant bloqué à 3% et Philippe Poutou à 0,5% (Ifop 16/03/2012) ça fait pas lourd dans la besace…. Attendons la réaction des autres équipes de Campagne qui à ce jour ne se sont pas encore prononcées.

Voila une réponse claire, nette et précise…C’est bien dommage qu’il n’aborde pas le problème de la chasse et des chasseurs.
C’est pour l’instant le seul candidat qui prend position en faveur des espèces parapluie, des milieux naturels, de la faune et de la flore qui en découlent et dont la survie conditionne notre existence…

A quand la réponse de madame JOLY, des socialistes de Monsieur Mélenchon, l’UMP et le FN on connait…!!

J’ai lu quelque part, mais je ne sais plus où que Melenchon était opposé à la chasse et souhaitait un statut pour la faune sauvage.
J’ai rencontré les militants PS dans ma commune, et je ne me suis pas génée pour leur dire ce que pensais…

A Ferus
Vous pouvez éditer ce message pour qu’il ne fasse qu’un avec le précédent.

Si, Michel, le NPA « parle des chasseurs » en se prononçant contre le statut de nuisible.
C’est pas rien, tout de même!
Et puis il y a ce texte:
« Face aux pressions de l’ultra-chasse (particulièrement vivaces en France), les dates européennes de chasse doivent être respectées. La notion de « dérangement » des milieux doit être intégrée à l’évaluation de l’impact des activités cynégétiques. Aucun mode de chasse « aveugle » (qui peut toucher des espèces qui ne sont pas chassables) ne doit être toléré — pas plus que des méthodes cruelles qui, de plus, s’attaquent souvent à des espèces protégées (pièges à rapaces). Le corps des gardes-chasses ne doit en rien dépendre des fédérations de chasse dont il est censé contrôler les activités. »

http://poutou2012.org/Protection-animale

qui a le défaut de parler en même temps de protection animale, mais qui traite quelques uns des autres problèmes que posentr les chasseurs.

On connait la position de l’UMP liée à un accord électoral avec le parti corporatiste CPNT .
Quant au PS il s’est assez déconsidéré sur l’ours notamment avec tous ses élus anti-prédateurs et souvent pro-chasse dans les Pyrénées , pour pouvoir prétendre à donner des leçons sur le sujet .

je pense que POUTOU comme les autres se fiche eperdument des ours et des loups , ya que les voix qui comptent (pour l’instant) il y a des defenseurs de la faune sauvage dans tout les partis et il vaudrait mieux d’eviter de recourir a l’option : si t’es elu tu defendras qui et quoi? car les lendemains risquent d’etre douloureux .Le NPA dans sa grande générosité aura vite fait de choisir entre la masse proletarienne des brebis et l’atypisme sauvage des prédateurs …

Hé bien, si la position prise par le NPA est électoraliste, on se demande pourquoi TOUS les autres candidats (dont la plupart sont pour la régulation des loups) SE TAISENT, et n’ont pas répondu à la lettre,Mélenchon compris (clin d’oeil à Franska).

En effet si se prononcer pour l’abolition du statut de nuisible et le respect des loups rapporte des voix, alors on se demande pourquoi FERUS ne croule pas sous une avalanche de réponses.
🙂

Ils préfèrent chercher des voix du côté de la FNSEA et flatter la croupe des vaches.

A quoi voit Fred que POUTOU se moque des loups COMME LES AUTRES?

Sans doute au FAIT qu’il a exprimé son accord avec la lettre de FERUS, de l’ASPAS et d’Animal Cross…alors que les autres ne l’ont pas fait. 🙂
C’est en effet très logique…

Le NPA a répondu et il y a bien des défenseurs de la faune sauvage à l’intérieur du NPA (et sans doute à cause de cela) comme dans « tous les paris », comme le dit si bien Fred.
La différence, c’est que ça ne se voit guère chez ces derniers.
Alors on peut se demander d’où viennent ou bien comment sont élaborés les programmes de ces partis.
Par les militants?

Nul doute que fred va pouvoir nous l’expliquer. 🙂

En tous cas, le NPA n’oppose pas « la masse prolétarienne » (que Fred trouve et cite une SEULE fois où le NPA s’exprime de façon aussi rudimentaire) à la faune sauvage.

Le capitalisme leur réserve le même sort et le NPA (mais fred a-t-il seulement lu la lettre du NPA?) a écrit que nous inter-dépendons des autres espèces.

Il fait ainsi siennes les découvertes de l’écologie scientifique et sa réponse va bien au-delà du Loup.
Je ne connais par exemple AUCUN autre parti proposant « d’en finir une bonne fois pour toutes avec la notion de nuisible » !!!!

Leur « écologie » oublie les espèces.
Un peu fort quand même!
Elle se réduit à une préoccupation concernant les conséquences sanitaires de l’activité économique ou la pérennité des ressources qui permettent de ne rien changer au mode de vie.
C’est un environnementalisme borné.

Les autres partis, force (pour Fred) de le constater choisissent EUX, entre le Loup et le vote des éleveurs, des agriculteurs et des chasseurs.

Les Verts rappelons-le, n’ont pas empêché le percement du Tunnel du Somport une fois qu’ils étaient « aux affaires » , alors qu’ils avaient manifesté aux côtés d’Eric Pétetin et de la …LCR (qui défendait le Prolétariat, en même temps que la Vallée d’Aspe).
Ils n’ont pas relâché UN SEUL ours, alors que Dominique Voynet et Yves Cochet ont tous deux été ministres de l’environnement.
Leur silence ne me surprend pas.

Hé ouais, toujours rien des partis où il y a des défenseurs de la faune sauvage dedans…
Elle est pas belle la vie? 🙂

J’ai assisté le 24 mars à la marche en faveur des animaux à Nimes; à l’issue, plusieurs personnalités ont pris la parole et ont passé en revue la position de tous les candidats à la Présidence. Il en ressort qu’is s’en foutent tous (+ ou -) . Pas assez de voix à récolter semble-t-il…
Vous pouvez aller sur le site: http://www.politique-animaux.fr pour plus de détails.
Défendre la cause animale est une notion trop noble pour les politiciens semble-t-il!

Il faudrait savoir ce que l’on veut et tenir compte des faits.
Les défenseurs des animaux continuent de penser que TOUS les partis politiques ont une vision électoraliste.
Ce n’est assurément pas le cas du NPA dont les positions antiracistes et internationalistes lui coûtent cher.
Pareil pour les animaux et la

Sur les mauvais traitements infligés aux animaux:
http://poutou2012.org/Protection-animale
Je ne connais aucun autre parti qui ait écrit:
« Le courant politique auquel nous appartenons se reconnaît dans une conception matérialiste du monde. A nos yeux, il n’existe donc pas une espèce, en l’occurrence l’espèce humaine, qui serait dotée d’un caractère divin ou supérieur, ce qui fonderait son droit à asservir les autres espèces. Ceci étant, le combat que nous menons a pour principal objectif de changer la société, et d’en finir avec les rapports de domination et d’exploitation qui existent entre les êtres humains. Pourtant, en cohérence avec nos choix philosophiques et moraux, nous nous opposons à toute forme de violence et de cruauté envers des êtres vivants pourvus d’un système nerveux, et donc sensibles.  »
Ca veut dire des choses sur la corrida, l’abattage, la fourrure, la vivisection
Quant au Loup et la Biodiversité, c’est tout aussi clair et plus clair même que la position de la plupart des militants de la protection animale, notamment sur le statut de « nuisible ».
C’est à se demander si ceux qui « notent » les candidats lisent leurs programmes, leurs déclarations et leurs prises de position.

C’est tellement plus facile de choisir quand personne ne répond!!!

On n’est pas alors confronté à ce qui nous pousse vraiment à choisir et qui, bien souvent, est bien éloigné de la cause animale!

Il y a un candidat qui s’est exprimé.
Les autres non et nous sommes à trois semaines de l’élection et trois semaines après la lettre de FERUS, l’ASPAS et Animal Cross.


Les commentaires sont fermés.