Loup : tir de prélèvement autorisé dans les Hautes-Alpes

Loup : tir de prélèvement autorisé dans les Hautes-Alpes

Actus en France Actus loup Toute l'actualité

Jacques Quastana, le préfet des Hautes-Alpes a ordonné, par arrêté en date du 24 août, la mise en oeuvre d’une opération de tir de prélèvement d’un loup, espèce protégée, sur trois communes du département : Agnières-en-Dévoluy, Saint-Etienne-en-Dévoluy et Saint Disdier-en-Dévoluy (voir le communiqué de presse de la préfecture –> ICI).

Ce tir pourra avoir lieu « de jour comme de nuit, entre le 27 août et le 26 septembre 2012, dans la mesure où les troupeaux demeurent dans des conditions où ils sont exposés à la prédation du loup ».

D’après une note du ministère faisant le point sur les constats de dommages aux troupeaux au premier semestre 2012, la prédation semblait pourtant être en forte baisse sur le département :

14 constats ont été établis au 25 juillet 2012 contre 67 à la même date en 2011,

52 victimes ont été constatées au 25 juillet 2012 contre 318 à la même date en 2011.

Le préfet avait déjà autorisé dans un premier temps une mesure de tirs de défense sur les communes de Saint-Etienne-en-Dévoluy, Saint-Disdier-en-Dévoluy, Nevache et Val des Prés.

L’année dernière, la préfecture des Hautes-Alpes avait obtenu la mort d’un loup après avoir autorisé un tir de prélèvement sur Agnières-en-Dévoluy et Saint-Etienne-en-Dévoluy.

Pour rappel, une autre opération de tir de prélèvement est actuellement en cours dans le département du Var, sur le camp de Canjuers.

Lire aussi :

– Protocole d’intervention contre les loups 2012-2013 : 11 loups pourront être abattus

2 commentaires sur “Loup : tir de prélèvement autorisé dans les Hautes-Alpes”

et dans le même temps dans le même département des centaines de brebis avortent à cause de la Salmonelose ovine. Il faudrait peut être que le préfet des Hautes Alpes autorise les tirs de la salmonelose !!

Il faudrait déjà tu tous les chiens qui divague et apres on pourra tué le loup si il y a temp d’attaque .


Les commentaires sont fermés.