Pyrénées : une seconde portée d’oursons !

Pyrénées : une seconde portée d’oursons !

Actus en France Actus ours Toute l'actualité

Il y a moins d’un mois, nous vous annoncions la présence d’une femelle et de ses 2 oursons de l’année sur la commune de Couflens (Ariège). L’Équipe Technique Ours nous annonce aujourd’hui une seconde bonne nouvelle : une seconde ourse suitée (2 oursons de l’année également) sur la commune de Vielha-Mijaran, Val d’Aran (versant espagnol) !!!

Flash info Equipe Technique Ours – Réseau Ours Brun – ONCFS, 29 juillet 2010 : confirmation de la présence de 2 femelles accompagnées de 2 oursons

Le 17 juillet 2010 une femelle accompagnée de 2 oursons a été photographiée à l’aide d’un appareil
photo automatique par les techniciens catalans sur la commune d’Alt Aneu, dans le Pallars Sobira.
Le 18 juillet 2010 une femelle accompagnée de 2 oursons est observée sur la commune de Vielha-
Mijaran, Val d’Aran. Ces 2 observations à 1 jour d’intervalle étant espacées de 24 km en ligne
directe, on peut considérer qu’il s’agit de 2 femelles différentes.

A proximité de l’observation visuelle du 18 juillet, les techniciens du Conseil Général du Val d’Aran
avaient déjà repéré (le 8 juillet) des traces d’une femelle accompagnée d’oursons. Ils ont également
réalisé des images de la portée le 20 juillet, dans le même secteur.

Entre le 20 et le 28 juin une femelle accompagnée de 2 oursons a été localisée sur la commune de
Couflens (Ariège), mais aucun indice n’a été confirmé depuis. Ces indices de présence sont environ
à 9 km en ligne directe du lieu où la femelle et ses 2 oursons ont été photographiés le 17/07 sur la
commune d’Alt Aneu. Il est probable qu’il s’agisse de la même femelle.

L’identité de ces 2 femelles n’est pas encore connue. Des échantillons de poils ou de crottes ont été
récoltés suite à ces différentes observations. Ils pourraient permettre à la fois de déterminer le sexe
des oursons et l’identité des femelles.

Nos homologues espagnols nous ont fourni les photos ci-dessous, merci d’en respecter le copyright.

L e flash info à télécharger avec les photos :

Oursons val d'Aran

13 commentaires sur “Pyrénées : une seconde portée d’oursons !”

Excellente nouvelle, même si on s’en doutait depuis le message sur le répondeur de l’ETO début juillet.
Nous avons donc actuellement un minimum de 6 femelles capable de se reproduire (Hvala, Caramelles, Bambou et Pollen, qui pourraient avoir une portée dès l’an prochain, une fille de Caramelles et Sarousse). Je ne compte pas Ziva qui à 21 ans ne doit a priori plus pouvoir se reproduire … mais il est possible qu’une ou deux femelles, notamment une fille de Caramelles détectée en 2003, supplémentaires se balladent dans la zone centrale des Pyrénées. Ce nombre assez important devrait nous permettre d’assister à d’heureux événements chaque année…
Maintenant que nous avons un nombre de femelles assez conséquent, quel dommage que tout ne repose que sur Pyros (à 22 ans Pyros ne devrait plus tarder à ne plus se reproduire) et sa descendance. Le renfort d’un mâle dans le noyau central est pour moi une priorité presque aussi importante que le renfort de 2-3 femelles dans le noyau occidental.

L’autre bonne nouvelle de cette annonce est que le suivi de la population du côté espagnol se fait de plus en plus efficace, et si on continue sur cette tendance nous devrions pouvoir avoir rapidement un état plus précis de la population d’ours sur l’ensemble de la chaîne…

Encore une femelle accompagnée d’oursons ! Super !
Mais, à présent, que fait-on pour les protéger ? Rien ! Sans de réelles mesures de protection, j’ai bien peur qu’ils ne finissent comme nous ours pyrénéens. A quand une cellule anti-braconnage, par exemple ?

Quelle bonne nouvelle, aprés la douche froide de cette semaine !!!
Nous ne sommes effectivement pas seul avec nos voisins espagnols.
C’est réconfortant.

je suis si ravie de cette nouvelle … mais parallèlement attristée de voir que les noms des communes soient divulguées … j’ai bien peur que des gens malhonnêtes soient capables de les rétrouver et de leur faire du mal … Rappelez-vous de ces pots de miel bourrés de verre cassé … ça me met dans une colère noire ! j’aimerais tellement que les gens arrivent à vivre en harmonie avec les animaux sauvages qui ne nous nuisent aucunement (loups, ours, mouflons etc ….) et qui au contraire nous apportent que du plus pour leur agissements sur la biodiversité … en mangeant les charognes par exemple et en évitant donc que les maladies se propagent (pour le loup), etc … et puis cette joie qu’ils nous procurent en les voyant, ils sont si beaux, tellement d’allure, c’est un rêve de les voir dans la nature plutôt que derrière des grilles comme des cobayes!!!! Pour ma part ormis le mouflon, le chevreuil, le faison, le sanglier, le renard, l’écureuil, la marmotte et le bouquetin je n’ai jamais vu d’ours et de loups dans la nature … malheureusement … mais tant pis pourvu qu’ils soient acceptés, et respectés je me passerais de les voir, pourvu qu’ils soient heureux et à l’air libre !!!!

bonsoir
félicitations concernat le suivi avec tous mes voeux de longue vie aux ours des pyrénées
bon courage
jacques

C’est avec un énorme plaisir que je prends connaissance de cette toute nouvelle infomation,grand merçie à nos amis espagnols.Beaucoup de vigilance vont être necéssaire pour que ses ourses et leurs petits ne soient pas repérés par des individus mal intentionnés.Elles ont bien travaillé nos belles ourses…!Mais quels sont les heureux papa?Amicalement Colette

Concernant le val d’Aran, que veut dire « versant espagnol » ?

Le Val d’Aran est (quasiment) la seule vallée du versant nord des Pyrénées à être espagnole.

L’ourse a-t-elle été vue sur le versant sud (espagnol, mais pas aranais), ou versant nord (qui n’est espagnol qu’en Aran…)?

Ceci dit, quatre oursons, quel pied !

Amitiés,

P.Salles

bonsoir

Il me semble indispensable de ne pas divulguer les communes sur lequel se déplacent les oursons
Comment pouvez vous continuer dans le contexte actuel de divulguer les endroits précis où se trouvent ces animaux
BALOU a été blessé, BOUTXY ne doit plus être de ce monde, alors quel avenir pour ces oursons si rien n’est mis en place pour les protéger
Quand donc le bon sens prendra le dessus
Je suis ces évènements régulièrement d’une région éloignée de la zone ours

Bon courage et que ces oursons s’accrochent à la vie
Cordialement

Bonsoir Lillou. Les communes ne sont pas des lieux assez précis et ces localisations ne sont pas communiquées le jour même. Il faut par contre de la transparence dans des dossiers sensibles comme celui de l’ours

Et je rajouterai par rapport à ce que dit Sandrine que les anti-ours n’ont pas besoin des informations « officielles » de l’Etat, ensuite ralayées sur tels ou tels sites (comme celui de FERUS) pour avoir une idée de ce qu’il se passe sur le terrain.
Ils sont sur le terrain, certains subissent des attaques, ils communiquent entre eux et donc connaissent très bien la situation.
Au contraire, c’est bien qu’ils sachent qu’ils ne sont pas les seuls à être au courant de telles et telles infos, que l’Etat (via l’ONCFS présent sur le terrain) et les associations sont également au courant de la situation.

bonsoir les amis de la nature enfin une bonne nouvelle quelle joie 4 oursons de + en esperant que les rois de la gachette ne fasent pas de cartons mais bon pour l instant place aux rejouissances et allez les ours continuez comme ça


Les commentaires sont fermés.