Tarbes : l’opposition à l’ours ne mobilise plus

Tarbes : l’opposition à l’ours ne mobilise plus

Actus de Ferus Actus en France Actus ours Toute l'actualité
Tribune à l’arrivée de la manifestation

Communiqué commun Ferus – Pays de l’Ours – Adet, 13 mars 2010

Tarbes : L’opposition à l’ours ne mobilise plus !

Les opposants avaient annoncé une grande mobilisation, n’hésitant pas à parier sur la mobilisation de 14 000 à 15 000 personnes. Nous étions sur place et tous les comptages sont formels : pas plus de 2 000 personnes …

Malgré la mobilisation de l’ensemble des Chambres d’Agriculture et des fédérations de chasse, le soutien de certains élus aveuglés par des lobbys locaux, la démonstration est claire : les Pyrénéens ne sont pas opposés à la présence de l’ours.

7 commentaires sur “Tarbes : l’opposition à l’ours ne mobilise plus”

Le fiasco de cette marche anti-ours qui se voulait pyrénéenne et n’a réuni que 2000 personnes malgré des mois de préparation et des moyens considérables (tous ceux du lobby de l’extrême chasse CPNT allié au gouvernement et du syndicalisme agricole agressif type FNSEA + les moyens départementaux de zélus genre Bonrepaux et Cie…) montre une chose que nous disons depuis des années : ILS NE SONT PAS LES PYRENEES !

Ce 13 mars est un grand tournant : la dimension ultra-minoritaire dans les Pyrénées des éradicateurs de l’ours a sauté aux yeux de tous les pyrénéens et même de tout le pays.

Ces extrémistes violents et éradicateurs ne pourront plus jamais se permettre de parler au nom de tous les pyrénéens sans se ridiculiser par leurs outrances.

Nous sommes pour des Pyrénées avec du pastoralisme viable Et des ours libres et sauvages, ils ne veulent QUE le pastoralisme et encore… sans bergers, soit en réalité, la négation même du temre du pastoralisme (pâtre … pastor = berger) mais du lâcher de moutons en montagne !

Finalement, QUELLE BELLE JOURNEE ! C’est bon pour le moral !!!!!

Deuxième claque dès demain en effet. Allez voter !

C’est clair, cet assemblage bancal d’éleveurs, chasseurs, élus UMP, PS, PRG n’est pas crédible vu le fiasco de cette grande marche. Ne soyons pas dupes, avec leur mauvaise foi habituelle ils vont trouver toutes les excuses : la marche était trop haute, les sangliers étaient mal nourris, etc…
Cependant, ne serait-il pas souhaitable de citer les noms des élus qui défilaient en tête histoire de leur demander leur opinion argumentée mais aussi de s’en souvenir lorsque nous glisserons un bulletin dans l’urne. Le lobbying ne doit plus être à sens unique il faudrait qu’ils assument !!

Les anti-ours ne savent pas mobiliser en dehors de la chasse et du militantisme du parti CPNT très présent en midi pyrénées . Les raisons de l’échec de cette manifestation doivent être recherchées d’abord dans la non mobilisation de la chasse qui d’habitude fait le gros des défilés comme à Foix ou à Luchon dans le passé . A Foix les chasseurs présents manifestaient surtout contre les restrictions de chasse et la mise en réserves des territoires et non contre l’ours en tant que tel , bien que souvent les opposants soient des chasseurs .
Les personnalités politiques présentes à Tarbes , pour l’essentiel des élus du parti socialiste avec une grosse proportion de maires , des conseillers généraux à la pelle menés par Bonrepaux , des députés comme la député des hautes pyrénées robin rodrigo ou l’ariégeois nayrou , la sénatrice PS durrieu , beaucoup d’élus du parti socialiste et au moins un UMP , le maire de Tarbe trémège . Mais la cerise sur le gâteau c’est la présence du président du parc national des pyrénées propriété de l’ensemble des français , un certain Berdou du Béarn venu s’opposer à la présence de l’ours dans les pyrénées en prônant l’élevage du mouton sur la faune sauvage . Le monsieur , médecin , a donné un interview dans un journal local , sans être le moins gêné du monde et bien campé sur ses convictions et conceptions très personnelles de la protection de la nature . Apparemment pour lui parc national ou régional c’est le flou complet , l’image des pyrénées c’est le mouton point barre , et certainement pas l’ours dont il est venu demander la disparition .
On attend tout des politiques et surtout le pire mais enfin qu’un président de parc national manifeste pour demander l’éradication d’une espèce sauvage , là vraiment un tel cynisme c’est du jamais vu et on a atteint le fond de la tragédie . On ne sait même plus si il faut en rire ou en pleurer .
Comment a t-on pu tomber si basdans notre rapport avec la nature.

Vous écrivez  » des conseillers généraux à la pelle  » , vous etes sur ??? Ca serait pas plutot des conseillers generaux « à la gamelle  » !!! C’est compliqué la politique française !

Quand on sait que Jean Lassalle a présidé le Parc dans les années 90, il ne faut plus s’étonner de rien avec les présidents des parcs… C’est en effet une honte nationale.
A l’époque, Lassalle avait fait construire une station de ski de fond en coeur de parc (alors dit « zone centrale »), de même, l’entrée du tunnel du Somport était initialement prévue en zone centrale (sous l’administration Lalonde, honte aussi à cette girouette patentée !) et a finalement été déplacé vzers les forges d’abel, défigurant définitivement ce site de toute beauté… pour y introduire des milliers de camions. Belle civilisation !
Mais… avec ces élections, Lassalle peut triompher, il a en effet encore réussi un très beau coup, avec la complicité des plus de 10 % de crétins qui ont voté pour ce faussaire : il parvient à se faire passer pour un défenseur de l’ours dans les médias, lui qui a tant fait contre l’ours avec l’IPHB et qui continue ! Toute l’Histoire est là (pas toute mais les grandes lignes au moins) : http://www.iphb.org

Lassalle veut en effet devenir président de la région Aquitaine , avec les voix de EE !! que voulez-vous le pauvre homme adore autant les ours que les es.. pardon les écologistes . Que c’est beau l’amour quand même , Jeannot prend ta guitare et chante nous une chanson triste .

« avec la complicité des plus de 10 % de crétins qui ont voté pour ce faussaire »

pourquoi tant de mépris envers ces électeurs ?


Les commentaires sont fermés.