Un loup braconné dans l’Isère : FERUS porte plainte

Un loup braconné dans l’Isère : FERUS porte plainte

Actus de Ferus Actus en France Actus loup Toute l'actualité

Un loup, portant une trace de balle sur le flanc, a été retrouvé mort par une promeneuse ce mardi 14 décembre en Isère dans l’étang Malin (village de Ste Blandine). Il était enfermé dans un sac plastique lesté. Sa mort daterait du week-end dernier. Il s’agit d’un mâle de 3 ans environ et 35 kilos. Une autopsie doit être pratiquée. Le parquet de Bourgoin-Jallieu a ouvert une enquête. FERUS annonce d’ores et déjà qu’il porte plainte avec constitution de partie civile pour destruction d’espèce protégée. 

Voir aussi :

« Un loup et un lynx braconnés : double plainte de FERUS » (communiqué de presse, FERUS, 16 déc 2010)

« FERUS porte plainte dans le cadre d’une affaire de braconnage de loup dans l’Isère » (16 déc 2010)

« Au moins 100 loups braconnés en France depuis 2000 » (FERUS, avril 2009)

6 commentaires sur “Un loup braconné dans l’Isère : FERUS porte plainte”

Arf, encore un tir instinctif, une erreur d’identification ou de la légitime défense. Enfin, balle dans le flanc, sac en plastique, lest pour dissimuler le cadavre, on aura du mal à faire croire qu’il s’est noyé tout seul…

Bref, le braconnage continue.

DIFFICILE DE LUTTER EFFICACEMENT CONTRE LE BRACONNAGE CELA RISQUE DE METTRE EN PERIL L’ACCROISSEMENT NATUREL DE NOTRE POPULATION DE LOUPS EN FRANCE POUR DES ANNEES !!!

trop d’abrutis et pas assez de loups !!!!

Pas de respect pour la vie, ces gens ne s’émerveillent de rien, ils sont vides. Tuer du gibier pour faire un bon repas, je comprends l’acte, mais là ça ne rime à rien.

bonsoir ,je suis d accord avec tous les commentaires fais sur le tir de ce pauvre loup mais bon il faut en prendre son partie la france est un pays ou la notion de protection des especes est tres limitèe que dire mille fois dommage .

Vous êtes très peu compréhensif… il à été confondu avec une perdrix grise… Ça se ressemble tellement !
Warf warf warf…

En plus, on ne peu pas penser à un conflit avec l’élevage, il n’y a quasiment pas d’ovin dans le centre-nord Isère !


Les commentaires sont fermés.